AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Le début d'une réputation.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Inconnu
Aventurier

Aventurier


Masculin
▌INSCRIT LE : 01/04/2016
▌VOTRE AGE : 26
▌MESSAGES : 85
▌RACE : Néant
▌VOTRE RANG : Rien
▌CITATION : Il fait beau.

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 995 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Le début d'une réputation.   Jeu 5 Mai - 16:05

Le ciel était noir, les montagnes présentes à tous les horizons. Le ciel se déchirait en deux, les éclairs violents se battaient emmenant avec eux les gémissements de la montagne. Cette grande montagne noire dont les pics étaient affûtés comme la meilleure des épées,  seule au milieu d'une vaste plaine de rocher.  Une grande colonne de fumée sortait en son sommet et ceux depuis de nombreuses années.
Par moment la terre tremblait sûrement était-ce l’œuvre de la terre, de Arda qui gémissait lentement se tortillant de douleur. Ces tremblements provoquaient la fin des combats entre les derniers orcs qui survécurent à la grande bataille du précédent Age, le fracas des lames et des boucliers était devenu le quotidien de ces terres. Le mal aperçus en tout lieu, il ne pouvait que se répandre de créature en créature ne souhaitant qu'une chose  s'évader afin de répandre une volonté absolue de dominer, corrompre et anéantir toute chose.
C'était en ces lieux que Keyser y vivait, auparavant en compagnie de sa famille, de son village puis dans un camp d'orc en tant qu'esclave et pour finir seul errant sans but dans la solitude la plus totale. Allant de grotte en grotte, éliminant les quelques malheureux se trouvant sur sa route. Il ne lui arrivait presque rien si ce n'était de trouver des victuailles sur les corps des orcs vaincus ou même par moment de troll bien que leurs nourritures soient infectes.

Alors que le jour commençait à laisser apparaître les premières dizaines de pieds couverts par l'ombre des nuages, le réveil était doux pour Keyser. Le feu de camp éteint, le vent s'engouffrait entre les parois de la caverne dans laquelle il c'était réfugié.  S'équipant de ces armes, il entreprit de nouveau son voyage sans but. Mais alors qu'il sortait de la caverne  à quelques mètres seulement se trouvait un petit groupe d'orc. Faiblard individuellement ils pouvaient cependant devenir une menace en grand nombre. Il saisit donc son épée et sans crier garde il chargea. Au premier coup un orc était  mis à terre, au deuxième coups alors que les orcs n'avaient toujours engagés le combat deux autres tombaient. Les derniers avaient essayés de fuir mais sans succès l'épée était tombée quelques instants après. Aucun son de détresse n'avait eu le temps d'être émis par ces malheureux et tandis que Keyser commençait à fouiller les cadavres il trouva une vieille amulette. Au premier coup d’œil elle ne représentait rien pour lui, mais au bout d'un temps grâce à une réflexion, il se rappela de quelques moments. Ces fragments du passé lui avait montré son enfance, lorsqu’un jour alors qu'il jouait avec ses sœurs dans le jardin il trébucha sur une dalle servant à cacher une sorte de cave. Grâce à l'aide de ses sœurs la dalle fut déposée à côté, sous celle-ci on pouvait y trouver une trappe dans un bois sec et friable. Il était évident que cet endroit n'avait pas été visité depuis longtemps. En soulevant la trappe la moitié resta fixe tandis que l'autre s'arracha partant ainsi avec la main de Keyser. A ce moment là l'une de ses sœurs laissait apparaître des traits d’angoisse et demanda alors :


« Nous devrions en parler à nos parents, père serait furieux d'apprendre ce que nous faisons. D'autant plus que tu as cassé la porte, nous allons être privés de repas. Allez, viens ! »

« Tu te trompe père serait fier de nous, car nous faisons preuve de courage, et puis tu ne veux pas savoir ce qui se trouve au fond de ce trou ? »

« Non je ne veux pas, je vais le dire à père. »

Sur cette phrase la jeune fille s'en alla en courant, l’autre sœur quant à elle restait figée par peur ou par curiosité. Keyser entreprit de descendre le long escalier sinueux. Les ténèbres étaient de plus en plus grands et l'escalier interminable. Mais là il arriva dans une salle vide ou presque, au fond se trouvait une sorte d'autel dont les symboles étaient inconnus. En s'approchant un peu plus il y avait sur celui-ci un livre, Keyser le saisit et commença à le lire même si les écritures étaient difficilement lisibles l'encre avait à moitié disparue avec le temps. Le titre sur la couverture était totalement effacé mais à la seconde page on pouvait lire un petit morceau de texte.


« Redoutez-moi, mortels, je suis l'incarnation de vos peurs les plus noires, créateur de la désolation et du chaos. J'ai rallié à moi tous les plus grands fléaux en ce monde, les ténèbres  sont commandés par ma seule volonté et par ma lame tomberont tous ceux qui ne se soumettrons pas. Ma puissance est l'incarnation du déclin des nations, des plus noire dessins que les hommes projettent et la mort elle même me redoute. Nourrissez-moi de votre sang ou alors vous tomberez dans l'oubli de ce monde et vous rejoindrez mes fidèles servants . Nulle chose nulle ombre ne saurait m'être dissimulée, ma flamme vous dévoilera toute l'horreur qu'est la guerre, les maladies, la famine et la mort. »

Sur ces mots il se dépêcha de fermer le livre, le son pouvait alors résonner dans la salle. Saisit d'une grande panique il remonta aussi vite que possible à la surface, mais à peine sorti il reçu un coup sévère à la tête provenant de son père. Une fois rétabli le père lui expliqua qu'il ne fallait plus jamais descendre car il s'agissait là d'un ancien culte de Melkor. Le souvenir s'arrêta là. En continuant à fouiller les corps il trouva quelques vivres et même un peu d'or sans doute volé à d'autres orcs ou même à des marchands inconscient du danger de cette plaine. Il continua donc sa route mais malheureusement pour lui un peu plus loin on pouvait y entendre les hurlements d'une meute de ouargue. L'épée de nouveau entre ses mains, il était aussi bien préparé à les recevoir qu'il pouvait être agacé par ces combats inutiles. Mais visiblement la malchance le poursuivait car il ne s'agissait pas d'une meute de ouargue sauvage mais d'un groupe d'éclaireur orc, et il ne pouvait pas rater Keyser dont l'envergure était similaire à celle d'un semi-troll. Les chevaucheurs n'étaient que trois, pour Keyser aucun doute soit il était ci pour les autres orcs soit pour la chasse. L'épée dans une main et une dague dans l'autre il envoya tout d'abord sa dague vers l'un de ses ennemis. Sa force était tel que l'orc se retrouvait au sol et mort à plus de deux mètres derrière sa monture. Il ne restait plus que deux orcs et trois ouargues. Puis de ses deux mains et alors qu'un des chevaucheurs était proche il trancha son corps et sa monture d'un coup. Le dernier chevaucheur commençait à s'éloigner, mais l'épée toujours plantée dans les corps de ses dernières victimes, il était obligé d'affronter un ouargue à la seule force de ses bras. La charge de la bête fut violente, elle n'avait pas réussi à mordre Keyser mais son poids avait poussé sa victime au sol. Seul ses bras et sa tête est encore mobile, ses jambes elles étaient écrasées par les lourdes pattes du monstre. Proche de son épée il l'empoigna et d'un coup brutale il trancha la gorge de l'animal. Il se dégagea du cadavre, puis se tourna vers le dernier orcs.
Revenir en haut Aller en bas


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Le début d'une réputation.   Lun 9 Mai - 14:10

MJ


L’éclaireur Orque avait freiné sa monture pour observer celui qui se battait avec tant d’acharnements contre les siens. S’il n’aimait pas ses deux compères qui venaient juste de mourir, il avait devant lui celui qu’ils recherchaient tous depuis un moment. En effet, beaucoup d’Orques disparaissaient et étaient retrouvés morts, décapités ou tranchés en deux des jours plus tard, leurs corps dépouillés de tout ce qu’ils avaient de valeur. Alors que le deuxième éclaireur venait juste de rendre l’âme et que l’homme se tournait déjà vers lui, l’air menaçant, l’éclaireur, qui répondait au nom d’Urk, leva les mains en l’air en signe de reddition et sourit de toutes ses dents jaunes et encore ensanglantées de son repas :

Du calme mon gars ! Qui t’autorises à tuer ici ? T’es sur les terres du Maître ; y’a q’lui qu’ait le droit de dire qui vit et qui meurt. Ton nom l’humain ! Et plus vite que ça !




Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas


Inconnu
Aventurier

Aventurier


Masculin
▌INSCRIT LE : 01/04/2016
▌VOTRE AGE : 26
▌MESSAGES : 85
▌RACE : Néant
▌VOTRE RANG : Rien
▌CITATION : Il fait beau.

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 995 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Le début d'une réputation.   Lun 9 Mai - 14:40

Alors que Keyser s’apprêtait à charger le dernier chevaucheur il fut surpris par la réaction de ce dernier. En effet pour la première fois l'une de ces créatures cherchaient le dialogue ou au moins la reddition afin de préserver sa vie.  Keyser baissa l'épée sans pour autant la ranger et il répondit à l'orc :

« Ces terres n'ont plus de maître depuis bien longtemps, je m'offre donc le droit de tuer pour me défendre des vermines de ton espèce. Toi qui me demande mon nom offre moi le tiens afin d'être juge de ta bonne volonté, peut-être même j'épargnerais ta misérable vie. Fais vite je n'ai pas que ça à faire.Par la même occasion tu me donneras le nombre d'orc dans la région et si il y a d'autres éclaireurs. »
Revenir en haut Aller en bas


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Le début d'une réputation.   Mar 10 Mai - 12:21

Ces terres ont et auront toujours un Maître, Mortel.

C’est à cet instant précis qu’une ombre, plus imposante et surtout mobile, se mit à les survoler. L’air devint soudain horriblement lourd et chargé de haine. Le Warg de l’Orque se mit à hurler de peur, la queue entre les pattes. Son cavalier avait beaucoup de difficultés à le maintenir en place. Quant à l’Orque, il regardait à terre, n’osant lever les yeux vers la forme sombre qui les avait surpris et qui à présent les menaçait tout deux par sa simple présence.

Aussi soudainement qu’elle était apparue et s’était manifestée, la voix reprit de plus belle, d’un ton menaçant au possible :

Aussi vide que soit l’esprit d’un Orque, celui-ci disait vrai. Personne n’a droit de vie ou de mort sur ces terres autre que son maître et je suis le maître de ces lieux.

L’ombre grandit encore, ne tournait à présent plus qu’autour de l’homme et parla à nouveau, sa voix comme amplifiée et de plus en plus grave à chaque mot :

L’âge des Orques reviendra. Il n’est pas encore temps mais le moment viendra, inexorablement. En tuant le reste d’Orques qui peuplent mes terres, tu retardes, par ta bêtise et ton impulsivité, l’avènement de cet âge, qui verra le monde prendre feu en mon nom. Que devrais-je faire, selon toi ? Te laisser la vie après tous tes forfaits et ta transgression à ma loi ? Ou te tuer pour cela ? Ma sentence première à ton encontre est la mort. Ploies le genou devant moi, jures-moi allégeance, servitude et fidélité et peut-être reverrais-je ta sentence…





Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas


Inconnu
Aventurier

Aventurier


Masculin
▌INSCRIT LE : 01/04/2016
▌VOTRE AGE : 26
▌MESSAGES : 85
▌RACE : Néant
▌VOTRE RANG : Rien
▌CITATION : Il fait beau.

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 995 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Le début d'une réputation.   Mar 10 Mai - 19:21

Alors que Keyser dialoguer avec le cavalier l'atmosphère semblait s'être refroidie mais d'un autre côté elle semblait également plus chaude. Le ciel quant à lui semblait bien plus noir qu'à son habitude, la montagne aussi était plus agitée laissant s'échapper en plus de la cendre quelques gémissements et une ou deux colonnes de magma coulant le long de ses pentes rocheuses. Alors que les premières cendres commençaient à tomber un épais brouillard noir commença a entourait l'homme. Étrangement l'orc et même sa monture semblaient être effrayés par une chose qui était difficilement perceptible à l’œil. Plusieurs sentiments commençaient à apparaître dans les pensées de Keyser, de la haine, du dégoût face à la vie, la peur, une perte de volonté inéluctable et le sentiment d'être opprimer par une grande pression semblable à un géant cherchant à écraser une mouche. Alors que le champ de vision de Keyser semblait être devenu un voile noir, un début de lumière apparue. Plusieurs petits éclaires semblaient frapper chaque extrémité de son champ de vision. Intérieurement il se demandait quel sortilège l'orc lui avait lancé afin de venger ses compagnons. Mais malgré tout la situation ne semblait pas désespéré des flammes semblaient apparaître également partant du centre de son champs de vision, ce feu semblait rejoindre les éclaires mais étrangement il n’émettait aucune chaleur ou du moins aucune chaleur étant supérieure à celle qui se trouvait en Mordor. Au centre même de ces flammes se forma très rapidement un halo noir suivi d'une silhouette. Puis elle semblait de plus en plus proche, l'homme avait beau chercher à sortir de cette illusion en se mordant les lèvres mais rien n'y faisait quelque chose. Alors que la silhouette semblait s'être fixée une voix commença à résonner dans la tête de Keyser aussi lourde qu'un millier de rochers et tranchante que la meilleure des lames cette voix semblait corrompre quiconque l'entendait. Normalement le commun des mortels auraient mis genoux à terre face à cette pression mais impossible, un homme ayant vécu depuis sa naissance dans ces plaines ne pouvait se laisser battre par une simple voix. Puis petit à petit les propos de la voix semblaient clair et visiblement celle-ci semblait émettre un jugement envers l'aventurier. Son crime aurait été le meurtre d'orcs, mais en plus de cela elle affirmait être le maître de ces terres inhospitalières. Keyser planta sa lame dans le sol, non pas pour pouvoir se maintenir, mais pour affirmer sa détermination à combattre cette corruption. Puis il fixait la silhouette et s'écria avec toute la volonté et la force dont il pouvait faire preuve afin que le son de sa voix puisse parvenir jusqu'à la force maléfique :

« Qui êtes-vous ? Vous n'êtes pas réel, ce n'est qu'une illusion que cet infâme orc a créée. Sortez de là, montrez-vous sous votre vraie forme par Morgoth je vous le demande. »

Bien qu'il n'avait que peu de connaissance sur Morgoth, il savait tout de même que celui-ci était un protecteur et même un dieu pour sa famille. Grâce aux quelques souvenirs qu'il avait de son enfance peut être ce dieu allait lui sauver la vie. Mais après une poignée de seconde cela était inutile même si l'ombre n'avait pas augmenter sa pression. Cette fois-ci les demandes de l'ombre étaient encore plus claires, elle souhaitait soumettre l'homme ou alors il serait détruit par son arrogance face aux créatures de ce lieu désolé. Mais aussi fou qu'un homme pouvait l'être Keyser l'était plus et grâce à sa volonté, il était toujours débout face à l'ombre. Sa fierté serait-elle aussi forte que l'ombre certainement pas mais sa volonté lui permettait d'y faire face sans pour autant être à force égale. Enfin sa volonté et les muscles de ses jambes, de nouveau il adressa la parole à l'ombre et de nouveau il tenta de lui parler :

« Je suis un Numenor qui jadis vécu dans un des villages sur ces terres.Mon sort m'importe peu du moment que je ne meurs pas avec une blessure dans le dos mais dignement dans un combattant où mon adversaire m'aura été supérieur en tous point. Vous ne gagnerez ma vie que si votre force est prouvée ombre. »
Revenir en haut Aller en bas


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Le début d'une réputation.   Lun 16 Mai - 13:09

Tu jures par Morgoth mais tu es ignare comme cet Orc.

L'Orc en question se faisait de plus en plus petit sur son Warg, ce dernier couinant et gémissant de plus belle. La voix de l'ombre poursuivit:

Son Lieutenant ne souffre pas de devoir montrer sa puissance à qui que ce soit, car sa puissance est connue de ses véritables Serviteurs et du véritable Dieu lui-même. Tu n'en fais pas partie et peut-être n'en feras-tu jamais partie si tu continues à oser me parler sur ce ton.

Lancé de dé:

1 - 2 = L'Ombre tue Keyser;

3 à 6 = L'Ombre s'évapore aussi vite qu'elle était venue et s'en retourne à l'Ouest. L'Orc informe alors Keyser de l'identité véritable de l'Ombre avant de poursuivre sa patrouille sur les terres en ruines du Mordor.




Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas


Manwë Sulimo
Dieu Protecteur d'Arda

Dieu Protecteur d'Arda
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 28/02/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 122
▌RACE : Dieu
▌VOTRE RANG : Un Dieu n'a guère besoin d'un rang.
▌CITATION : Arda est mienne et sous ma protection.

Carnet personnel
PE: PE illimités
PO: PO illimités
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Le début d'une réputation.   Lun 16 Mai - 13:09

Le membre 'Le Nécromancien' a effectué l'action suivante : La destinée des Héros


'Dé basique' : 6
Revenir en haut Aller en bas
http://dagordagorath-rpg.forumactif.org


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début d'une réputation.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début d'une réputation.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Terres du Milieu :: Pays Noir de Mordor :: Plateau de Gorgoroth-
Sauter vers: