Forum RPG sur le Seigneur des Anneaux et l'univers de Tolkien
 

 :: Terre du Milieu :: Gondor Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Cités du Royaume de Gondor
avatar
▌FT. : Un Dieu n'en a guère besoin...
▌INSCRIT LE : 28/02/2016
▌VOTRE AGE : 28
▌GROUPE : Dieu

Carnet personnel
PO: PO illimitées
Localisation: Dans les Cieux
Troupes armées:
Protecteur d'Arda
Manwë Sulimo

PROVINCE D’ORTHANC

ORTHANC

Revenu mensuel : 10.000 PO

Point sur la carte des voyages : 17

Localisation : Isengard est situé à l'extrême Sud des Monts Brumeux, à l'extrême Ouest du Calenardhon et à proximité de la forêt de Fangorn.

Description des fortifications : La forteresse d'Isengard est située dans une vallée à l'extrémité Sud des Monts Brumeux. L'Isengard (ou, souvent nommé "Le Cercle d'Isengard") doit son nom au grand mur circulaire de pierre qui l'entoure entièrement et dispose d'un diamètre de 1.600 mètres ! Sur celui-ci et fait de la même matière se trouvent plusieurs tourelles de garde et positions pour engin de siège. Au niveaux des portes se trouvent plusieurs créneaux et meurtrières permettant une la protection à la fois sur les flancs et depuis la hauteur de celle-ci face au bélier ayant une protection au-dessus. Avec cela viens deux chaudrons de goudron pour les ennemis se trouvant contre la porte. Deux grandes portes de fer à l'entrée des trois tunnels passant dans le mur en obsidienne et deux autres à la sortie constituent son unique entrée principale. Dans les tunnels se trouve une série de trois herses en fer pouvant l'éventuelle progression des assaillants. L'une d'elle se trouve au centre du tunnel et les deux autres contre les portes à l'entrée et la sortie du tunnel. Juste avant et juste après la herse centrale se trouve deux trous desquels pourront couler du goudron. Pour accéder à cette entrée il faut d'abord passer l'un des trois ponts passant au-dessus d'un lac large de vingt mètres et d'une profondeur d'environ cinq à six mètres encerclant les murs de la forteresse. L'un de ces ponts, celui se trouvant le plus au Sud est un pont amovible. Pile au centre du cercle, à environ un demi-mile de chaque porte d'entrée, se dresse, haute, imposante, impénétrable et indestructible, la Tour d'Orthanc. Autour de cette tour se trouve un mur d'enceinte qui servirait d'ultime défense. L'intérieur du cercle est fait de jardins, habitations et de plusieurs canaux ressemblant à des rivières. Un barrage se trouve au niveau de montagnes au Nord du cercle afin de pouvoir utiliser l'eau comme source hygiénique servant aux égouts et pour tout autre domaine. C'est un lieu paisible et très beau. Il est dommage que peu de gens autre qu'une garnison du Gondor et le Gouverneur d'Isengard et leurs familles y vivent...

Image de la cité:
 

Plan de la cité:
 


____________________________


PROVINCE D’ANOR

Minas Tirith (aussi appelée Minas Anor)

Revenu mensuel : 10.000 PO

Point sur la carte des voyages : 29

Localisation : Adossée au Mont Mindolluin, le dernier des Ered Nimrais. Elle se trouve au coeur de l'Anorien, région dont elle est la capitale.

Description des fortifications : Capitale du Gondor depuis 1640 TA, Minas Tirith possède de formidables défenses face aux envahisseurs. La porte forgée dans l'acier, le fer et le bois, est quasiment indestructible, et seule une puissance colossale peut en venir à bout. Et encore, il faut y accéder car des pieux entour les remparts. Viennent après les murs. Solides ! Le premier est haut de cinq mètres, et large de trois. Le second est haut de quatre mètres, et large de trois également. Le troisième de même. Le quatrième possède cette même épaisseur, mais est seulement haut de trois mètres. Cependant, la falaise escarpée combe ce manque. Ensuite, les murailles s'alignent sur cette même hauteur et cette même largeur.
Même en prenant les différents niveaux, l'architecture du Gondor pose des portes aux extrémités des niveaux ce qui rend la progression lente et sous le feu des archers Gondoriens. La grande forteresse se situe sur la falaise, un bastion efficace contre les orques, et la dernière porte est aussi solide que la première, là ou les autres sont plus légères, constituée seulement d'une herse et d'une porte de bois.

Image de la cité:
 

Plan de la cité:
 


____________________________


Osgiliath

Revenu mensuel : 15.000 PO

Point sur la carte des voyages : 30

Localisation : Sur l'Anduin, à la même latitude que Minas Tirith, la cité étant basée sur les deux rives

Description des fortifications : Etant construit des deux côtés de l'Anduin, la cité possède plusieurs ponts plus ou moins large (le plus large est le Iant Romendacil) qui permettent de passer aisément d'une rive à l'autre. Toute la cité est entourée de murailles hautes de 6 mètres et construites en pierres blanches à l'instar de Minas Tirith. Cependant, à part le Dôme des Etoiles qui fait office de tour de garde pour la totalité de la cité, il n'y a guère d'autres endroits en hauteur pour surveiller les alentours, la cité étant principalement culturelle et musicale. La cité est en déclin depuis la Grande Peste, ayant perdue son statut de capitale au profit de sa voisine.

Image de la cité:
 

Plan de la cité:
 


____________________________


Cair Andros

Revenu mensuel : 2.000 PO

Point sur la carte des voyages : 43

Localisation : Sur l'Anduin, au nord d'Osgiliath et au sud du Rauros. La cité est basée sur l'île du même nom.

Description des fortifications : Cair Andros est l'un des trois forteresses de Gondor. La ville en elle-même n'est pas très développée mais possède une bonne défense. Deux bras de l'Anduin la protège de sorte que le seul accès est par quatre ponts de pierre au total dont trois à l'Est. Ces ponts étroits ne permettent que le passa de cinq hommes de front. Ils ont une porte sur le continent et une porte sur l'île. Elles sont solides, car faites de bois et d'acier et sont hautes de trois mètres. Le fleuve n'est cependant pas large, et n'a guère plus d'une centaine de mètres d'épaisseur ce qui permet aux archers de faire feu sur les rives. Une fois sur l'île, il faut passer des remparts épais de quatre mètres, et haut de trois mètres cinquante. Si l'on prend en compte les très nombreuses tourelles de défense, la partie de vient vite plus ardue. Enfin, la grande forteresse possède trois tours, et la porte de fer et d'acier est très difficile à prendre, et ce d'autant plus que les villes se situent en hauteur.

Image de la cité:
 

Plan de la cité:
 


____________________________


PROVINCE DU LEBENNIN

Pelargir

Revenu mensuel : 10.000 PO

Point sur la carte des voyages : 27

Localisation : A l’embouchure de la Sirith, non loin de l’endroit où elle se jette dans l’Anduin.

Description des fortifications : Là où la rivière Sirith se jette dans le fleuve Anduin, la cité de Pélargir est partagée en deux, et traversée par la rivière. Elle possède un grand port, le plus grand et le principal du Gondor. Loin d’être un port de plaisance, le port de Pélargir accueille la plus grande partie de la flotte du Gondor, ainsi qu’un nombre important de navires marchands, qui cheminent à travers l’Anduin et la Sirith, ou bien longent les côtes du Gondor pour se rendre aux havres de Linhir et de Dol Amroth. La rivière Sirith est mêlée des eaux des rivières Tumladen et Celos, et n’a donc pas de source, étant issu du confluent de ces deux rivières, alors qu’elle découle à travers le Lebennin.La place forte de Pélargir est basée sur une île, là où la Sirith se sépare en un delta, et elle est fait de telle manière que les murailles forment un triangle équilatéral parfait, et au bas de ces murailles bardées de tours s’étendent les quais de la cité, qui se poursuivent de l’autre côté de la rive, sur la terre ferme. Ce triangle est traversé par la rivière, trois canaux partant du centre des trois arrêtes et se rejoignant en un autre triangle, au cœur de la cité ; et le centre de ce triangle est occupé par une puissante tour, Barad Aehir un phare uniquement accessible par la voie navigable, dont la lumière perce la brume et guide les navires à travers les bancs de sable et les rochers de l’Anduin. Quant à la partie de la cité qui est basée sur les rives de la Sirith, elle est protégée par une muraille circulaire, en pierre noire nùmenoréenne dont le centre est Barad Aehir. Cette muraille est robuste, et si elle n’égale pas la taille et la puissance du mur extérieur de Minas Tirith, elle est taillée dans la même matière, et une vingtaine de catapultes s’efforceraient bien avant d’avoir pu l’ébrécher. Ce mur d’enceinte est renforcé de tours, garnies d’archers, à chaque furlong (≈ 200m). Chaque côté de la cité comporte deux portes, faites de bronze et d’acier, dominant les faubourgs de la place forte. Le mur est haut de deux toises et demie (soit ≈ 5m) et large d’une aune (≈ 1,4m) ; deux hommes peuvent ainsi aller de front.Une fois la muraille passée, la cité est ouverte, et offre ses rues étroites et ses longues avenues à l’envahisseur. Ensuite, l’île de la cité peut être rejointe par de solides et larges ponts en marbre, qui sont toutefois équipés de ponts levis en leur centre. Ces ponts levis sont remontés, jusqu’à un linteau en acier et en pierre, décoré de sculptures à l’effigie de navires et de marins. Derrière ces ponts s’élèvent les murailles de l’île de la cité, et les entrées orientales et occidentales, puissantes portes en pierre, sont protégées par trois hautes tours, gardant cette porte, donnant à l’extérieur vers une cour fermée de nuit par une unique grille de fer.A l’intérieur de l’île de la cité, les trois parties de l’île, entrecoupées de canaux longés par des quais, sont rejointes par des ponts de pierre ou de bois. Voilà pour la description militaire de la cité.La cité est bardée de ports, de quais sur la totalité de son rivage, et même au pied des murailles de l’île de la cité. A l’extérieur du mur d’enceinte se trouvent les faubourgs, s’étendant sur de nombreux furlongs, ainsi que les écuries de la cité, vastes et imposantes ; la plupart de la population vit dans ces faubourgs, lorsqu’elle n’est pas noble ou bourgeoise. A l’intérieur des murs, dans la partie ouest tout autant que dans la partie est, se trouvent de nombreux échoppes et ateliers (potiers et tanneurs de talent exportent leurs marchandises depuis le port du Roi). Dans la partie orientale se trouvent les universités, et hauts lieux d’éducation, ainsi que la grande bibliothèque des archives, somptueux bâtiment en pierre de taille. Dans cette partie se trouve  le quartier des verriers, ainsi que les prestigieux charpentiers et ébénistes qui taillent dans le lebethron. Nombre d’entre eux se sont spécialisés dans la fabrication des chars, et c’est pourquoi l’on trouve des corporations de cochers dans les deux parties de la ville.L’île de la cité comporte les quartiers des nobles, pour la partie sud-est, les halles et le quartier du marché au nord-est. Dans la partie ouest se trouvent les quartiers de la garnison, mais surtout les appartements du seigneur de la cité, et l’hôtel de ville, dont les fenêtres s’ouvrent sur une immense esplanade embellie de fontaines, de plaques de marbres et d’imposantes statues. Cette place est le plus bel endroit de la cité, et on peut admirer l’art et le talent des Nùmenoréens dans toute sa splendeur.Histoire : La cité de Pélargir fut fondé en 2350 2A, nommé Pélargir-sur-l’Anduin. Elle fut le berceau de ce qui allait devenir le parler commun, le westron. Ce fut la cité des Fidèles de Nùmenor, et commerçait avec les gens du Gondor. A ses débuts, elle était commandée par le Seigneur d’Andunié lui-même, et avec le temps la famille seigneuriale de Pélargir fut toujours apparentée à la maison du Roi, ce dernier descendant d’Elendil fils d’Amandil d’Andunié.Les premiers Rois n’utilisèrent pas beaucoup la cité, mais l’âge d’or de Pélargir advint au règne de Tarannon Falastur, et des Rois Navigateurs, qui s’illustrèrent en armant des flottes immenses et puissantes, ainsi qu’en montrant leur talent d’amiraux. En ce temps, Umbar fut conquise par les Rois Navigateurs, marquant le début de l'âge d'or de Pelargir.

Image de la cité:
 

Plan de la cité:
 


____________________________


Linhir

Revenu mensuel : 4.000 PO

Point sur la carte des voyages : 26

Localisation : En aval du confluent de la Serni et de la Gilrain.

Description des fortifications : Cette charmante cité est entourée d’une muraille à créneaux, qui suit allégrement le tracé des vieux bâtiments de la ville. La muraille qui donne sur le côté occidental est bien moins imposante que celle qui donne vers l’est, mais elle n’en est pas moins haute d’une double toise (≈ 3,6m), et large d’une (≈ 1,8m). Elle ne possède pas de tours – outre celle entourant les portes, mais est renforcée de hauts créneaux sur toute sa longueur, et des échauguettes gardées par des veilleurs scrutant l’horizon sont suspendus au-dessus du mur. La muraille du côté oriental, quant à elle, est moins large qu’à l’ouest – trois quarts d’aune seulement (≈ 1m), mais est incroyablement haute – cinq toise (soit ≈ 9m). En vérité, le sol est plus haut du côté intérieur de la cité, et la muraille descend jusqu’à être bercée par les flots de la rivière qui courre à son pied. En son sein se trouve la demeure du Seigneur de Linhir d’où il dirige les terres alentours et qui sert de dernier bastion en cas de chute de la ville.

Image de la cité:
 

Plan de la cité:
 


____________________________


PROVINCE DU LAMEDON

Calembel

Revenu mensuel : 10.000 PO

Point sur la carte des voyages : 20

Localisation : La ville de Calembel est situé sur la route entre Erech et Ethring, menant directement à Pelargir. Elle borde la rivière de Ciril.

Description des fortifications : Les fortifications ne sont pas très imposantes, vu que la ville n'est pas très exposé aux batailles. Les murailles  qui entourent la ville sont de taille banale. Il s'agit de murailles de 4 mètres de hauteurs, plus ou moins épais. Ils disposent de plusieurs atouts défensifs, des pieux anti cavalerie, des mécanismes servant à transporter l'huile bouillante, des meurtrières. La ville sait profiter aussi de son avantage qu'elle a par rapport au Ciril, qui lui permet d'éviter d'être encerclée, à part si ses deux villes voisines sont prises par ses adversaires. La ville dispose donc de deux portes; elles sont sur la route. Depuis les problèmes de banditisme dans la région, le Gouverneur du Lamedon qui dispose de ses quartiers à Calembel, mit en place deux postes de garde en ville reliés à la tour, pour éviter les phttp://dagordagorath-rpg.forumactif.org/f48-anorienillages par les bandits. Cette mise en place a réduit fortement les attaques de bandits, car celles-ci ont toutes été arrêtés.

Image de la cité:
 

Plan de la cité:
 


____________________________


Ethring

Revenu mensuel : 2.000 PO

Point sur la carte des voyages : 45

Localisation : Au bord du Ringlo. Sur la route allant de Linhir à Erech.

Description des fortifications : Un mur de cinq mètres de haut sur deux de large entoure la ville. Si sa coursive, de même que les hauts des tours sont en bois, ils possèdent tout de même des mâchicoulis permettant aux défenseurs de tirer sur l'ennemi en se trouvant au-dessus d'eux tout en étant protégé. Les tours comportent également des meurtrières et un poste d'observation tout en haut. Un pont de bois traverse un fossé sec sur le devant de la cité. Si ce pont venait à être détruit, l'ennemi pourrait quand même arriver jusqu'à la porte, même s'il en serait retardé. La cité comporte deux portes, l'une menant vers Linhir et l'autre vers Calembel ainsi que son port. Elles sont toutes les deux de la même taille et sont renforcés par des barres de fer.

Image de la cité:
 

Plan de la cité:
 


____________________________


Erech

Revenu mensuel : 2.000 PO

Point sur la carte des voyages : 46

Localisation : Près du Col de Tarlang, non loin du Passage des Morts menant au Calenardhon.

Description des fortifications : Bien qu'Erech ne soit pas conçue pour résister à un siège ou un assaut, elle possède certains atouts militaires. Le seul sentier (étroit) qui y mène serpente entre les vallées et par conséquent, une grande armée aura du mal à circuler. Cependant, une fois le trajet fais, le jeu en vaut la chandelle. Seule une muraille de pierre de trois mètres de haut et un mètre cinquante de large se dresse devant vous. Sa finesse (pour une muraille) la rend peut résistante aux armes de sièges lourdes. La porte est en bois et en fer, et deux pastillons avec une tour chaque forment la dernière limite à votre passage en force dans la cité. Par la suite, il ne restera plus qu'à forcer une petite forteresse ornée d'une porte de bois mais sans aucune tour.

Image de la cité:
 

Plan de la cité:
 


____________________________


PROVINCE D’ANFALAS

Pinnath Gelin

Revenu mensuel : 10.000 PO

Point sur la carte des voyages : 66

Localisation : À l'est du Gondor, dans la chaîne de collines, au Nord de l'Anfalas.

Description des fortifications : Les murs de la ville sont plus ou moins hauts. Ils protègent toute la ville et doivent mesurer quelques deux mètres. Ils sont plutôt épais et capables d'accueillir balistes et archers. Il est très facile de tenir un siège autour de la ville de par son isolement, et surtout parce que l'eau est importée de l'Anfalas, même si l'avantage de la hauteur est très utile. La ville dispose de plusieurs portes pour éviter d'être bloquée si une porte tombe aux mains des assaillants. Il n'y a aucune muraille à l'intérieur des villes, seulement des petites palissades, et la caserne dispose d'une tourelle. Chaque porte dispose de deux tours, où flotte les drapeaux du Gondor.

Image de la cité:
 

Plan de la cité:
 


____________________________


PROVINCE DE BELFALAS

Dol Amroth

Revenu mensuel : 10.000 PO

Point sur la carte des voyages : 21

Localisation : Dans la région de Belfalas, sur les Terres de Dor-En-Ernil les Terres du Prince en Sindarin où elle fait face à Edhellond la cité Elfique.

Description des fortifications : L'eau est la plus grande craintes des orques. Le Mordor n'a aucun port et ceci explique cela. Quoiqu'il en soit, leur terreur de l'élément d'Ulmo les empêchent souvent d'attaquer les cités Maritimes. Ce d'autant plus pour les cités ayant autant de murailles maritimes telles Dol-Amroth. C'est l'une des explications à l'alliance du Mordor avec l'Umbar car Sauron a besoin de régner également sur les océans et les pirates sont de bons navigateurs. Située sur une presqu'île dont le seul contact avec le continent est couvert d'une muraille épaisse, Dol-Amroth est une forteresse. Ce premier mur est haut de quatre mètres et large de cette même longueur. Cependant, les défenses suivantes sont plus légères si la défense extérieure cède. Il n'y a qu'une muraille large de deux mètres cinquante, et haute de trois mètres cinquante pour entrer dans la ville, mais les quartiers les plus luxueux, ainsi que la grande forteresse sont à l'intérieur des terres, sur la plus haute montagne et les murs y sont plus épais de cinquante centimètres.

Image de la cité:
 

Plan de la cité:
 


____________________________


Lond Galen

Revenu mensuel : 4.000 PO

Point sur la carte des voyages : 44

Localisation : Cité implantée sur le littoral, à l'embouchure de la Lefnui. Sa position en fait une cible de choix pour les pirates voulant razzier le Gondor, c'est pourquoi elle s'est fortifiée, petit à petit.

Description des fortifications : Les fortifications de la cité sont sommaires. Un mur crénelé conçu pour repousser quelques pirates peu hardis, mais certainement pas pour contenir une armée en cas de guerre. Les portes sont faites de bois, mais quelques barres de fer viennent les renforcer. Les tours sont peu hautes, elles dépassent de moins de deux mètres le chemin de ronde du mur, mais cela permet tout de même à quelques archers une position de choix. Sur des tours, des armes de sièges simples peuvent être installées, même si les gens du coin n'ont jamais vus pareils engins. Le port ne forme même pas une anse que l'on pourrait obstruer, ce sont simplement quelques quais qui s'avancent sur le fleuve. Faits de bois, ils pourraient être incendiés pour ralentir et gêner un ennemi venant par la mer. La maison du gouverneur est une bâtisse de pierres, avec une unique entrée qui peut-être barrée pour protéger les habitants réfugiés à l'intérieur.

Image de la cité:
 

Plan de la cité:
 


____________________________


PROVINCE D’HARONDOR

Harnen

Revenu mensuel : 10.000 PO

Point sur la carte des voyages : 78

Localisation : Au Sud-Ouest de l'Harondor (Gondor du Sud). Harnen n'est qu'à quelques pas du Sud des Monts de l'Ombre.

Description des fortifications : La cité possède une imposante muraille afin de la protéger aussi bien des arrivées terrestres que maritimes. Les portes côté continent sont en érable massif ornées d'acier forgé renforcé par des plaques de fer. Le port quant à lui à son entrée protégée seulement par une grille en fer massif pouvant est fermé si nécessaire. Tout les cents pieds sur les murs extérieur des tours de gardes ont été érigées afin d’obtenir un grand avantage par rapport aux tours de siège procurant ainsi une trentaine de tour de gardes, même si celles-ci étaient très fines et donc facilement destructibles. L'intérieur de la cité se découpe par quartier (au total six quartiers). Le quartier central est celui du palais et des grands nobles, les autres quartiers l'entourant sont des quartiers plutôt d'habitation des plus modeste ou encore de commerçants. Seul le quartier du port diffère des autres et a des portes plus renforcées et de plus hauts murs pour parer à une invasion.

Image de la cité:
 

Plan de la cité:
 


____________________________


PROVINCE DU PAYS DE DUN

Dunburg

Revenu mensuel : 5.000 PO

Point sur la carte des voyages : 128 (correspondant à Wulfsburg)

Localisation : Au centre-Est du pays de Dun, près des vestiges de la Vieille Route du Sud.


Description des fortifications : Un simple mur haut de cinq mètres, très peu épais, sans chemin de ronde entoure la bourgade, peuplé ça et là de tourelles en pierre, assurant les seules défenses de la cité, la porte est assez résistante, construite en fûts de chêne vert. Les abords de la cité ne sont pas plats, de nombreux rochers empêchent une progression aisée, de plus un faible ruisseau d'un mètre de large coule le long du côté Nord de la ville. Le Manoir du Protecteur du Pays de Dun, au centre de la ville est situé sur un promontoire. Si sa porte est verrouillée, il est difficile d'y accéder depuis l'extérieur.

Image de la cité:
 

Plan de la cité:
 

Cités du Gondor
Jeu 13 Sep - 11:38
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: