Forum RPG sur le Seigneur des Anneaux et l'univers de Tolkien
 

 :: Qui êtes-vous ? :: Carnet de Liens Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
A propos des liens
avatar
▌FT. : Un Dieu n'en a guère besoin...
▌INSCRIT LE : 28/02/2016
▌VOTRE AGE : 28
▌GROUPE : Dieu

Carnet personnel
PO: PO illimitées
Localisation: Dans les Cieux
Troupes armées:
Protecteur d'Arda
Manwë Sulimo


LES LIENS



Que votre personnage fasse partie d’un petit groupe de rôdeurs, d’un bataillon d’Orientaux ou qu’il siège à la tête d’un empire, il prend forme dans cet univers à travers liens qui l’unissent aux autres personnages de la Terre-du-Milieu. Ce sont les échanges qu’il entretient avec les individus qu’il rencontre tout au long de sa vie qui définissent sa réputation, sa personnalité et sa renommée. Ainsi, en créant votre personnage vous créer aussi un réel cercle de relations et de liens, qui, tous réunis ensemble, forge une véritable société.

Si les rencontres que fera votre personnage seront nombreuses, certaines d’entres elles auront un impact beaucoup plus significatif sur sa vie. Évidemment, les conséquences d’un union amoureux, d’un mariage royal ou d’un lien de sang sont plus palpables qu’un simple lien amical entre un marchand et son seigneur. Sur le Tiers Âge, les joueurs sont invités à construire des liens entre leur personnage et le monde afin de leur donner vie et ce, dès le moment de la validation au tout début de l’aventure. Il va sans dire que votre personnage, bien qu’il puisse être un déserteur ou un ermite, n’est pas inconnu de tous !

Les liens les plus importants en Terre-du-milieu sont les suivants : lien de sang et de mariage.

Carnet de Liens


Dans la section du même nom, vous serez invités à créer une fiche ‘’Liens’’, qui indiquera à la communauté quelles sont les relations de votre personnage. Bien que cela ne soit pas obligatoire, il est fortement recommandé de le faire, car vous vous ferez vite une place dans la communauté en entrant en contact avec d’autres joueurs désireux d’agrandir leur cercle de connaissances.

Au moment de la validation de votre personnage, vous pourrez laisser des champ vides et des zones grises, en invitant les autres joueurs à poster une demande dans le sujet de votre fiche ‘’Liens’’. Ainsi, après en avoir fait la demande, qui sait, un personnage déjà validé pourrait être le père du vôtre ou un cousin lointain !

Le lien de sang

Dans le monde de Tolkien, les abres généalogiques sont complexes et prennent racine jusque dans la nuit des temps, au moment où s’éveilla la vie pour la première fois. Un individu qui vient au monde au Troisième Âge porte donc dans son sang l’histoire de plusieurs générations qui ont façonné le monde avant lui. Que votre personnage soit d’ascendance royale ou simple paysan, il est possible de dessiner la toile de sa parenté et l’arbre de ses ancêtres.


  • Généalogie et héritage


Si votre personnage est un personnage inventé par Tolkien et que sa généalogie est connue, il vous est recommandé de bien la définir dans votre fiche ‘’Liens’’.
Dès que cela ce sera fait, un MJ se chargera de vous donner l’héritage monétaire, terrien ou rare (ex : artefacts) qui revient de droit à votre personnage. Si votre personnage est un personnage inventé, il ne touche pas cet avantage.

Par contre, que votre personnage soit inventé ou non, il bénéficiera tout de même de ses nombreux liens avec les autres joueurs. D’un côté, si votre personnage ne possède aucun lien de sang avec les personnages des autres joueurs, celui-ci ne touche aucun bonus, car on considère qu’il fait partie d’une ‘’dynastie éteinte’’. D’un autre côté, si l’on retrouve dans la fiche de votre personnage des liens de sang avec d’autres individus joués sur le forum (PJ), soit une ‘’dynastie vivante’’, tous les joueurs auront droit aux bonus suivants. Si vos liens sont bons, ce qui signifie que vous entretenez une relation saine et vivante avec les personnages en question (ce qui sera démontré dans les RPs à venir), les bonus sont :

- 5% du revenu en PO du royaume du personnage auquel le vôtre est lié si ce dernier est un cousin, un petit-cousin ou un demi-frère. Cumulatif !
- 10% du revenu en PO du royaume du personnage auquel le vôtre est lié si ce dernier est un frère ou une sœur. Cumulatif !
- 15% du revenu en PO du royaume du personnage auquel le vôtre est lié si ce dernier est un parent ou un grand-parent. Cumulatif !

Ces bonus sont touchables seulement si vous êtes lié à un personnage dirigeant un territoire, qui obtient le revenu mensuel de son royaume à chaque bilan.

Tous êtes donc fortement invités à créer des liens de sang très nombreux avec les autres joueurs ! Pour toucher ce bonus, une description détaillée de vos liens doit se retrouver sur la fiche de tous les joueurs impliqués.


  • Le Mariage


À l’époque médiévale, le mariage avait avant tout la fonction politique de préserver le pouvoir entre bonnes mains et de former des alliances stratégiques entre les familles. Sur le Tiers Âge, les joueurs (PJ) sont invités à se marier afin de toucher les bonus suivants :

- 50% du salaire en PO du royaume(si personnage régent) du personnage avec qui l’union est formé si ce dernier est régent. (additionné à ses gains personnels et non déduit de son compagnon-compagne. Il s’agit donc d’un bonus monétaire important). Par exemple, le roi ne touche pas de bonus, comme il est le régent principal du royaume (il touche les PO de son royaume), mais la reine touchera un montant équivalent à 50% des PO de ce royaume.
- Le droit de créer une nouvelle ‘’dynastie vivante’’ et ainsi de bénéficier des bonus des liens de sang.
- Le droit de contrôler les troupes de son mari ou de sa femme en tout temps, sans la vérification préalable d’un MJ, donc sans don de troupes.
- Le titre d’empereur ou d’impératrice, si deux royaumes sont unifiés par le mariage, avec le salaire et les droits correspondants.
- Possibilité de partager les gains pour les agriculteurs, commerçants et artisans.
- Une annonce globale sur le forum annonçant les nouveaux mariés !
Les liens
Mar 11 Sep - 13:19
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: