AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Maglor la voix de Valinor

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Maglor Kanafinwë
Voix de Valinor, Héritier de la maison de Fëanor

Voix de Valinor, Héritier de la maison de Fëanor
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 20/10/2016
▌VOTRE AGE : 22
▌MESSAGES : 18
▌RACE : Noldo
▌VOTRE RANG : Prince du Lindon
▌CITATION : Si nul ne peut nous délivrer, alors la nuit éternelle sera notre lot...

Carnet personnel
PE: 21.600 PE
PO: 4.025 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Maglor la voix de Valinor   Ven 21 Oct - 0:09


Maglor KANAFINWË


Infos personnage

Nom Paternel : Kanafinwë
Nom Maternel: Makalaurë
Prénom sindarin: Maglor
Age : Des âges
Race : Elfe Noldo, maison de Fëanor
Localisation : Havre-Gris
Lieu de naissance : Tirion, Valinor
Titre ou surnom : Le barde
Rang spécial : Voix de Valinor, Héritier de la maison de Fëanor
Allégeance : Havre-Gris

---------------------------------------------------

Mon âge : 21
Je fais du RP depuis... 2005
Mes suggestions pour le forum : Je vois que le forum a un côté Wargame très solide. Je serai, à travers mon expérience ici, heureux de voir que le côté RP/Écriture est aussi de très grande qualité...
Une chose sur vous : Musicien, amateur de langues et de linguistique
Ai-je besoin d'un tuteur ? Non, merci
Avez-vous lu les règles ?  CODE OK par Sauronne






Caractère et physique


Description Psychologique

Ayant vécu pendant les trois âges du monde, il est évident qu’il n’est pas facile de décrire simplement la personne de Maglor, tellement elle changea et évolua en fonction de l’histoire. Or, il est dit qu’à l’aube de sa vie Maglor se distinguait de ses frères au tempérament bouillant et guerrier et que le second fils de Fëanor tenait plus de sa mère, Nerdanel, que de son père. De cette façon, Maglor est un être fondamentalement calme, affectueux, qui recherche le contact physique, la chaleur corporelle et émotionnelle, ainsi que le rire et la légèreté. Ce sont des traits de caractères qui apparaissent dans ses compositions musicales, qui arrivent à calmer la plus enragée des bêtes sauvages et à dissuader la plupart des actes d’agression.

Cependant, il existe un côté de sa personne, toujours tapis au fond de son être, qui peut s’embraser comme un feu de paille et qui le pousse à prendre les armes trop rapidement. Avec le temps, Maglor apprit à le reconnaître et à dompter ses élans guerriers grâce à la musique et à la charité. Toutefois, le sang reste le sang et il s’agit encore du sang de Fëanor qui coule dans ses veines. Afin de ne pas tomber dans des barbaries, Maglor consacre plus de temps à son art et au peuple, évitant ainsi de prendre des décisions militaires ou de commettre des erreurs politiques. Il a confiance en Cirdan et ses conseillers et le voue le plus grand respect en ce qui concerne la gestion du royaume.
Maglor est à son meilleur lorsqu’il passe de longues journées au bord de la mer, caressant les cordes argentées de sa harpe et créant de nouvelles mélodies cristallines au plus grand plaisir d’Ulmo, qui lui renvoie de lointains échos marins. Le Noldo voit en ces instants l’espoir d’un monde meilleur et la rédemption de ses actes passés. Pour de rares moments dans sa vie, il peut faire abstraction de la réalité physique et froide du monde et redevenir vivant, pur et se reconnecter à la Lumière originelle.

Au quotidien, Maglor ne sait résister à la tentation de créer, tel que commandé par la nature des gens de son peuple. De cette manière, il lui arrive de passer de longues heures parmi les orfèvres, les forgerons et les autres artisans afin de contribuer à des échanges où il très souvent maître, mais aussi, parfois, élève. D’un point de vue technique, Maglor parle désormais la langue des Elfes d’Arda, soit le Sindarin, refuse de parler le Noldorin, porteur de mauvais souvenirs, et compose toujours ses chansons en Quenya, la plus belle des langues. Il connaît aussi le Westron et arrive à déchiffrer un tantinet la langue des Naugrim, qu’il connut alors qu’il s’était établi dans l’est du Bélériand.

Bien qu’il tente aujourd’hui d’être un souverain (titre qui lui revient de droit) pacifique et discret, il ne s’oppose pas à l’expansion naturelle de son territoire croyant que la meilleure des défenses est d’agir activement en faisant pression sur l’Ennemi du Monde. Également, il sait que ses relations avec les Hommes, dont certains connaissent son nom, ne seront pas toujours amicales, mais ne connaît pas l’opinion des autres peuples elfiques à son sujet comme leur relation a été mise au silence pendant longtemps. Cela va sans dire qu’il affectionne particulièrement Elrond et les gens de son peuple.

Description Physique

Particuliers sont les traits physiques d’un être ayant vécu au Valinor. Ainsi, tout de Maglor rappelle à celui ou celle qui le voit que ce dernier est originaire de la terre des Valar, tant la lumière qui émane de lui et de son regard, que la grâce de sa personne. Lent et presque lévitant, son pas est précis et les mouvements de son corps sont comme le blé qui danse sous le ciel d’un été d’Aman. Par ces caractéristiques, il se distingue des Elfes de la Terre-du-milieu, plus ancrés dans la nature éphémère de ce monde-ci, mais il leur ressemble aussi de par le fait qu’il perdit de sa brillance à cause des actes qu’il perpétra. Or, nul n’est insensible à un Noldo de troisième génération et sa présence est souvent suffisante pour convaincre les Hommes et les Elfes de son pouvoir.

Si l’on observait sa morphologie, il serait facile de constater que Maglor appartient à la lignée de Fëanor vu l’ébène de ses cheveux et l’abîme de ses yeux couleur charbon. Le Noldo n’a rien des gens de Finarfin ou des Vanyar, dont le visage clair est bordé d’un doré plus brillant que la lumière du jour, car tout son visage rappelle le feu de Fëanor et la détermination ardente rappelant l’avidité des Hommes, plus que la bonté des Elfes. Toutefois, l’on verrait qu’aux côté de son père ou de ses frères que les traits de Maglor ont une touche de légèreté qui contraste avec la sévérité caractéristique de sa famille. Force de constater qu’il est, même physiquement, une sorte de mouton noir dans sa famille. Peut-être est-ce dû au fait que la couleur du fëa des Elfes déteigne sur le hröa, comme le terreau d’une fleur déterminera la couleur de celle-ci…








Particularités/Talents


Maglor excelle dans une variété de domaines, dû au temps qu’il passa en Valinor et en Ennor, mais aussi par sa génétique. D’un autre côté, il affiche certaines lacunes dans certaines sphères de connaissances.

Forces :

- Il va sans dire que le plus grand don de Maglor est son habileté à créer des mélodies qui émerveilleraient même les Valar. Sa voix, comme son jeu de harpe ou de luth, est unique au monde et traverse océan comme chaîne de montagne et peut faire vibrer abysse comme cieux. Les chansons qu’il crée vibrent à des fréquences si hautes et si pures qu’il n’existe pas de créatures de son pouvoir ou moindres qui soient insensibles à elle. Elle est, évidemment, magique et il est dit qu’elle peut matérialiser sous forme de rêves ou de visions ce que les chansons racontent.

- Fils de Fëanor et Noldo, Maglor a une habileté naturelle en orfèvrerie et en forge, ce qui lui permet de créer des objets d’art auxquels il insuffle son pouvoir. Connaissant les techniques de création antique, il saurait reproduire le style artistique et architectural des œuvres datant du Premier Âge, qu’il connut très bien. Bien qu’il ne soit pas un forgeron légendaire comme son père ou son frère Curufin, il n’est pas moins capable de produire des artefacts de grande qualité.

- Connaissance en botanique, guérison, géographie, langues, art de la guerre et en histoire dignes de quelqu’un ayant vu trois âges du monde, Aman, le Beleriand et les Terres-du-milieu, ainsi que fait face à des engeances de toutes sortes et côtoyé une multitude de peuples.

Lacunes :

- Bien qu’il possède des connaissances en gestion du territoire et en politique, il est limité dans son savoir diplomatique, élément qu’il laissa souvent au jugement de ses frères.

- Maglor sait se battre à l’épée et à l’arc, sans exceller dans ces domaines pour un Elfe de sa stature, et ne maîtrise pas du tout les armes telles la lance, la hache ou la dague (attaque furtive). Il reste un bon cavalier, sans toutefois se distinguer particulièrement par ses capacités acrobatiques.

- L’artiste qu’il est n’est pas aussi charismatique que son frère Maedhros et ne ralliera pas les foules très facilement, comme l’auraient fait certains membres de son peuple.

- Bien qu’il ne puisse être corrompu par les forces du mal, malade ou épuisé au point de devoir se reposer des jours de temps, il est enclin à la prise de décision trop rapide et au fanatisme. Ainsi, il peut toujours être convaincu par un Elfe aux desseins obscurs, mais jamais par un serviteur du mal.

.






Histoire


Il est si ardu de relater en un manuscrit dont le corps est à jamais condamner à l’incarnation physique et solide la vie d’un être dont les facettes qui le composent possèdent les qualités du son ; il fut un jour créé, il change sans cesse sans s’étioler, mais ne connaîtra jamais de fin. Dans un tel cas, il est juste d’observer Maglor à travers la musique.

Premier mouvement : Alègre et Harmonique.

Maglor Kanafinwë s’incarna en Ennor au moment où l’esprit enflammé de son père, Fëanor, choisit de faire de Nerdanel le véhicule de son amour et d’accomplir avec elle la plus belle des œuvres créatrices, chose dont il ne se rendit malheureusement jamais compte. Or, il fragmenta le feu de son esprit pour le déposer dans cet enfant que fut Maglor et, comme tous ceux de son unique lignée, fit de son héritier un faiseur d’histoire. C’est ainsi que Maglor naquit dans la paix d’un Valinor qui n’avait pas encore connu l’obscurité et commença la symphonie de sa vie. Dès ce moment, la musique des Valars pénétra en son cœur et y resterait pour toute sa vie, en y émanant pour se répandre par-delà les plus hauts sommets et la plus vaste des Mers. On dit que les êtres les plus corrompus y entendaient la symphonie des Ainurs et se sentaient plus proche d’Eru Illuvatar grâce à elle.

Tout au long de son enfance, il put se livrer à une liberté des plus totales à la lumière de Telperion et Laurelin, dans les vastes champs dorés de sa terre natale et dans les jardins de Yavanna où il passa des heures à écouter le chant des ruisseaux, des oiseaux et les Valars qui lui murmuraient leurs bénédictions à travers la brise légère et de la rosée. Ce fut tout naturellement, alors qu’il en entendit l’appel, qu’il fabriqua sa première harpe sous la supervision de son père, parfaite. Il ne quitta jamais son instrument, sentant qu’une partie de son fëa et de la grâce d’Eru y résidait. En fait, il sentit à ce moment précis qu’il pouvait, comme son père, créer des œuvres d’art et de pouvoir aussi grandes que celles des Valars. Toutefois, il ne se doutait pas encore que cette foi en ses capacités le mènerait vers la tragédie.

Second mouvement : Saccadé, violent et fort.

Son cœur brûlant du même feu que celui de son père, il ne fut pas immunisé au désir de vengeance qui poussa le plus grand artisan Elda à prononcer le serment d’éternelle représailles et jura de récupérer les Silmarils, source de fascination et de fierté qui appartenait de droit à sa famille. Par conséquent, il sentit aussi son cœur s’embraser d’un élan guerrier et partit avec ses frères, leur père et leurs dévoués fidèles vers les côtes pour commettre ce qui allait plus tard s’appeler le Fratricide d’Aqualondë. Bien que terrorisé à l’idée de l’affront irréfléchi, il salit ses mains de sang et perpétra les horreurs qui écriraient les premières pages de son destin. À son départ des Terres Immortelles, il sentit son cœur se serrer d’une terrible honte et crut même vouloir renoncer à la vie et chercha désespérément, contrairement à ses frères, une manière d’extirper le goût de la mort hors de lui. Puisant dans ses racines et dans la lumière éclatante de son enfance si pure, il se purgea de ses mots à travers la musique et se fut ainsi qu’il composa l’une des plus belles chansons à ne jamais avoir vu le jour, la Noldolantë.

Découvrir le nouveau monde qui s’offrait aux fils de Fëanor aurait put être une aventure de réconciliation et de fraternité, mais, maintenant que le Serment les couvrait de son ombre, les événements auxquels la famille fëanorienne participa ne furent qu’une chaîne de tragédies. Heureusement, Maglor trouva un peu de quiétude dans les terres où il choisit de s’établir, mais le destin ne sut trop longtemps faire preuve de patience et la mort frappa à nouveau et la vie de son père fut prise par Gothmog, terrible général de Morgoth. Ainsi, comme si légions d’Orcs en provenance du Nord n’avaient pas été suffisantes, les guerres internes ébranlèrent la paix en Beleriand, notamment deux fois en Doriath, dans un massacre auquel Maglor et son frère Maedhros participèrent. En ces années sombres pour le peuple Noldo, Maglor était encore trop peu sage pour écouter les présages de ses cousins et cousines, des Valars et même d’Elu Thingol, son lointain cousin, qui l’avaient mis en garde contre l’avidité de sa Maison.

À ce point-ci de sa vie, il traînait le serment de Fëanor comme un âne traîne une charge et ressentait le besoin de s’en défaire, tellement la honte et la vie se faisaient amères. Les années passèrent sans que son avarice, cependant, ne se calme tout à fait. Par conséquent, un jour, la folie patriotique de son frère les mena à avoir, au prix du sang, un des Silmarils de leur père dans les mains. La lumière de Valinor qui brillait en eux étant déjà fade et mate, l’objet de pouvoir refusa ses propriétaires et Maglor ne put que jeter le joyau au fond de la mer, tellement les brûlures qu’il lui avait infligées aux mains étaient profondes et la douleur crispante. Fou de douleur, Maedhros, le dernier frère vivant de Maglor, se jeta au fond d’un précipice qui l’emporta vers des confins du monde où son esprit, même délivré, ne rejoindrait pas les halls de Mandos.

Troisième mouvement : Lent et doux.

Quand retombaient les feuilles d’une clairière ou d’un jardin comme fines cendres au gré du vent,  Maglor tomba né à né avec deux enfants qui changeraient à jamais sa raison d’être et la manière dont il disposerait de ses jours. Orphelins de par sa faute, il prit Elrond et Elros sous son aile et les accompagna dans la vie leur enseignant tout ce qu’un Elda de sa stature puisse détenir comme savoir : les voies du Monde, la science des Eldar, ainsi que la magie inhérente à leur peuple. Encore plus essentiel, il fut pour eux un père qui leur donna sécurité et direction. Naturellement et pas à pas, Maglor apprit lui-même à puiser en son côté plus affectueux qui lui venait de sa propre mère et tenta ainsi de dompter les démons du passé.

Quand le Beleriand fut inondé et comme l’accès à sa terre natale lui était toujours interdit, Maglor erra pendant tout le deuxième âge sur les côtes des Terres-du-milieu où, avec son luth Lossë et sa harpe Nésë, où il médita sur de longs chants afin de se purger du mal que le destin de sa famille lui avait causé.  On dit qu’il voyagea de village en village, d’une cité vers une autre afin d’apporter réconfort aux gens, acte qui l’apaisait lui-même et le rapprochait d’Eru.

Peu de temps après la chute d’Ost-in-edhil, la route de Maglor le porta jusqu’au royaume de Cirdan qui ne l’accueilla point à bras ouvert, conscient des atrocités commises par sa lignée. D’un autre côté, le Gardien du passage vers Aman se montra clément envers son lointain cousin, comme il était au courant que Maglor était celui qui avait fait d’Elrond ce qu’il était aujourd’hui, soit le seigneur des Elfes le plus puissant dans les Terres-du-milieu. Aussi, peut-être Cirdan avait-il vu dans les yeux de Maglor un enfant qui avait été aspiré dans une quête de pouvoir qui n’était pas la sienne. Ainsi, voyant la lueur de bonté qui brillait dans le regard honteux de Maglor, il lui offrit refuge et liberté en ses terres. Avec le temps, les talents d’orfèvre, de guerrier et de musicien de Maglor firent leurs preuves au Lindon et les habitants de son peuple d’accueil, Sindar, comprirent qu’ils ne pouvaient pas négliger la présence d’un Elfe du Valinor, dont l’histoire était presque longue comme le monde.

En cette dernière année du monde, Maglor Kanafinwë Makalaurë est l’un des plus vieux survivants de sa race et l’un des seuls témoins des plus anciens événements de l’histoire. S’étant totalement rallié à la cause des Valars et des Peuples Libres, il choisit de faire de sa vie une quête de libération des créatures soumises au mal. Ainsi donc, il cherche, en tant que Roi des Noldor ou non, à renforcer les relations entre Hommes, Elfes, Nains et autres créatures dont l’essence est bonne afin de terminer ce que ses oncles entreprirent il y a des âges. Au fond de son cœur, il sait que même les plus grands esprits du monde peuvent commettre des erreurs, mais que la bonté n’est pas inhérente à la nature d’un être, mais qu’elle croît par les choix que fait ce dernier. Or, la flamme de son père ne semble toujours pas être apaisée et, bien qu'il ne commettra plus les mêmes atrocités du passé, son coeur semble toujours se remplir à la simple pensée de l'Ennemi Noir du monde.


Crédits photos: TeneraBimba 13




(C) Amasys pour Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Age




Dernière édition par Maglor Kanafinwë le Dim 23 Oct - 0:52, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Maglor la voix de Valinor   Ven 21 Oct - 15:54

Youhouuu ! Bienvenue sur notre superbe forum !!

Bon courage pour ta fiche et si tu as des questions, on est là Wink

Juste à la question "Avez-vous lu les règles?", il y a une phrase cachée dans le Règlement qu'il faut trouver pour qu'on puisse valider ta fiche. ça nous donne une ptite assurance quant à ta lecture du règlement.

N'oublie pas de mettre ton sujet en bleu quand ta fiche est prête à être lue !! cheers




Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas


Maglor Kanafinwë
Voix de Valinor, Héritier de la maison de Fëanor

Voix de Valinor, Héritier de la maison de Fëanor
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 20/10/2016
▌VOTRE AGE : 22
▌MESSAGES : 18
▌RACE : Noldo
▌VOTRE RANG : Prince du Lindon
▌CITATION : Si nul ne peut nous délivrer, alors la nuit éternelle sera notre lot...

Carnet personnel
PE: 21.600 PE
PO: 4.025 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Maglor la voix de Valinor   Ven 21 Oct - 17:33

Mae govannen Gorthaur,

J'aurais quelques petites questions quant à la situation actuelle de mon personnage en Terres-du-milieu.

1. Dans la liste des personnages disponibles, il est identifié comme faisant partie de Lindon, soit du Havre-Gris. Y-a-t-il une raison particulière, autre le fait qu'il est dit dans le Silmarion que le personnage a, depuis le départ d'Elrond et le cataclysme du Beleriand, erré le long des côtes ? Doit-il obligatoirement faire partie de ce royaume ?

2. Comme Cirdan n'est toujours pas incarné sur le forum, serait-il possible pour Maglor de prendre le rôle de Seigneur des Havres, donc d'être à la tête des armées ? (Ce qui sera très logique avec l'histoire, vous allez voir...) Une partie du règlement sur le WG semblerait en faveur avec cela :
À propos des armées:
 

Voilà, pour le moment.

Gen hannon,
Revenir en haut Aller en bas


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Maglor la voix de Valinor   Sam 22 Oct - 12:41

ça fait bizarre de se faire saluer comme ça venant d'un Elfe :3

Pour tes questions:

1. Nous avons choisi de le faire apparaître, à notre époque (donc en 1093 TA), le long des côtes du Lindon, car effectivement, depuis la chute du Beleriand, nous n'avons aucune idée d'où alla Maglor avec son harpe... Sauf qu'il partit vagabonder les longs des côtes de la Terre du Milieu. Dans ton histoire, tu peux inventer son histoire durant ce loooooong laps de temps. Il a très bien pu aller plus loin que s'en cantonner au Lindon (ça en fait des allers-retours sinon le pauvre Surprised ). Cependant, tu commenceras obligatoirement au Lindon Wink

2. Alors deux choses:

- pour l'armée de base du Royaume: celle-ci te sera en effet attribuée "par défaut". Comme tu es le seul représentant du Lindon pour l'instant, l'armée de base et la gestion du Lindon (par là j'entends les cités et le placement de tes troupes, y comprit celles que tu veux acheter) te revient.

- pour le titre de Seigneur du Lindon: alors d'un côté, ce titre te reviendrait effectivement de droit, vu ta filiation et tes nobles ancêtres. SAUF QUE, Maglor a quand même disparu de la surface de la Terre du Milieu pendant des milliers d'années. Tu ne peux pas, et cela malgré ton sang royal, te pointer et dire "YO c'est moi qui gouverne now !". Ce que je te propose, c'est de te valider avec ton rang de Prince (car c'est ce que tu es en même temps), et ensuite, de t'organiser un petit Event RP majeur (Roi des Noldor c'est pas rien) pour reconquérir ton rang de Seigneur du Lindon et même Roi des Noldor. Un Maître du Jeu incarnera pour l'occasion Cirdan et devra également participer Elrond Peredhel (actuellement en guerre au Nord, à Ostfold, cité du Rhudaur) et/ou Glorfindel (actuellement à Fondcombe). Si d'autres Elfes voudront participer, ils le pourront évidemment Wink Voilà ce que je peux te proposer dans l'immédiat.

Pour la chronologie du forum et que tu puisses voir tout ce qu'il s'est passé depuis le début du jeu, rends-toi ICI. La chronologie est à jour Wink




Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas


Maglor Kanafinwë
Voix de Valinor, Héritier de la maison de Fëanor

Voix de Valinor, Héritier de la maison de Fëanor
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 20/10/2016
▌VOTRE AGE : 22
▌MESSAGES : 18
▌RACE : Noldo
▌VOTRE RANG : Prince du Lindon
▌CITATION : Si nul ne peut nous délivrer, alors la nuit éternelle sera notre lot...

Carnet personnel
PE: 21.600 PE
PO: 4.025 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Maglor la voix de Valinor   Sam 22 Oct - 13:26

On n'est jamais trop poli avec les seigneurs du mal

Merci pour la clarté de ta réponse.
Je devrais terminer ma fiche aujourd'hui, soit terminer de lire le règlement, faire quelques petits ajustements à l'histoire et préparer un RP pour le couronnement au titre de grand-roi.

À toute !
Revenir en haut Aller en bas


Menethil
Gardien de la Tour

Gardien de la Tour
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 12/05/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 345
▌RACE : Dunedain d'Arnor
▌VOTRE RANG : Seigneur
▌CITATION : La fleur en bouquet fane, et jamais ne renaît !

Carnet personnel
PE: 33.401,24 PE
PO: 11.670 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Maglor la voix de Valinor   Sam 22 Oct - 21:58

Et bien, ça ne traîne pas ici Smile c'est cool, il nous faut du dynamisme.

Par contre, ne confondons pas dynamisme et empressement Wink Je comprends que tu veuilles récupérer la jolie couronne qui t'es (surement) dû, mais un simple Rp ne suffira pas pour un évènement aussi marquant, d'où la proposition du staff et de la fondatrice d'un Event pour marquer le coup.

Malheureusement pour toi, ça ne se prépare pas en trois jours ce genre de trucs. En plus on en a déjà un en route avec Bjorn et ses sauvageons (j'en sais quelque chose....) donc tu ne pourras pas vassaliser Cirdan et Elrond avant quelques temps. Je sais ce que c'est que d'attendre, moi aussi j'ai dans l'idée de devenir roi, mais ça prend du temps aussi InRp.

J'espère que tu comprends pourquoi tu commences comme prince du Lindon ? En tous cas, cela ne remet pas en cause ta possibilité de diriger les armées et cités elfes vu que Cirdan n'est pas joué par un PJ. Sur ce, bienvenue et amuse-toi bien Exclamation


Précédemment : Hadod l''Exilé, Eaoden, Menethil, Azaghâl

Mais Menethil c'est cool, alors voilà.

Arnor contre Gondor:
 
Revenir en haut Aller en bas


Maglor Kanafinwë
Voix de Valinor, Héritier de la maison de Fëanor

Voix de Valinor, Héritier de la maison de Fëanor
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 20/10/2016
▌VOTRE AGE : 22
▌MESSAGES : 18
▌RACE : Noldo
▌VOTRE RANG : Prince du Lindon
▌CITATION : Si nul ne peut nous délivrer, alors la nuit éternelle sera notre lot...

Carnet personnel
PE: 21.600 PE
PO: 4.025 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Maglor la voix de Valinor   Sam 22 Oct - 23:59

Mae govannen,

Ce que tu dis me semble parfaitement raisonnable Menethil.
Je prendrai en charge la responsabilité qui m'est due et suivrai le cours des événements, selon les disponibilités du staff pour les Event, etc.

Ma fiche est presque terminée, je repasse en lecture le règlement afin de trouver le code qui m'est encore inconnu. Je prête une attention spéciale au Wargame et à la gestion de cités.

Merci pour vos réponses claires et précises.

Gen hannon,
Revenir en haut Aller en bas


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Maglor la voix de Valinor   Dim 23 Oct - 12:30

Et bien Maglor, je dois dire que je suis scotchée par ta présentation...

ABSOLUMENT PARFAITE

Superbe style d'écriture, quasiment pas de fautes, très bonne présentation (mention + pour ses aptitudes et ses faiblesses), histoire tout à fait fidèle au personnage.

Bref, je te valide avec grand plaisir ! Il faudra que nous nous rencontrions, pas avec Sauron bien sûr, mais avec mon DC, Gandalf le Gris Wink

Tu peux acheter de l'équipement et demander qu'on t'ajoute tes instruments gratuitement en te rendant ICI. Pour les PM (Points Maritimes) des ports du Lindon, c'est LA que ça se passe.

Si tu as des questions ou que tu hésites sur la marche à suivre, on est là pour t'épauler. Sinon il ne me reste plus qu'à te souhaiter un très bon jeu !

P.S.: n'oublies pas également de faire ton carnet de route ICI Wink




Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maglor la voix de Valinor   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maglor la voix de Valinor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Valinor
» Valinor
» Les grandes voix du rock
» Premier ministre Garry Conille par 16 voix pour, 4 contre et 5 abstention
» hell-a : Une drôle de voix [hell-a]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Avant de renter :: Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: