AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 L'Empire Bretonnien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Arthurus
Commandeur d'Isengard, Le séraphin

Commandeur d'Isengard, Le séraphin
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 26/06/2016
▌VOTRE AGE : 19
▌MESSAGES : 213
▌RACE : Numenor
▌VOTRE RANG : Seigneur
▌CITATION : Nouvelle technique : on passe pour des cons, les autres se marrent, et on frappe.

Carnet personnel
PE: 4.061 PE
PO: 11.000 PO
Troupes armées:

MessageSujet: L'Empire Bretonnien   Dim 16 Oct - 8:56

Si l'épée est une arme de force alors la plume est celle de l'intelligence et Arthurus comptait bien en user jusqu'à satisfaction.  A ce premier quart de Lune, dans un discours autour de la table ronde, le commandeur en chef des territoires Nord au sein de l'Empire du Gondor Arthurus Pandragon. La situation économique et politique du cercle d'Orthanc étant instable comme le reste de l'Empire en ces temps, les officiers du grand Empire ne sauraient demeurer indifférents ; leurs intérêts étant en jeu. Le plan qui fut proposé lors de la dernière session autour de la table ronde n'est dirigée contre aucun peuple ni aucun pays, mais contre la faim, la pauvreté, le désespoir, l'injustice et le chaos que les hordes de barbares et les monstres ont insufflés dans les régions gondorienne. A cela l'Isengard proposa, en conséquence, de fournir aux peuples sous sa juridiction l'argent nécessaire à leurs besoins, à condition qu'ils déterminent eux-mêmes leurs besoins et assurent la répartition des gains par le biais de magistrats et d'élus.
Cette proposition, généreuse et intéressée à la fois d'une part pour le rang et d'autre part pour le bien être de son peuple,  et vise également à secourir le Pays de Dun menacés par la subversion anarchiste que sont les brigands de grands chemins. L'Empereur n'accorde pas facilement ce genre de requête et en plus de cela il faudrait être de ceux qui font partie de sa sphère d'influence bien qu'ils ne puissent pas exprimer une opinion divergente de la sienne. En rejetant fermement le retour à l'indépendantisme des régions lointaines Arthurus devrait alors user de ruse politique.  L'Isengard s’efforçait de réactiver le commerce entre et Dunburg ainsi que les nombreux villages environnant sous juridiction gondorienne, tous manquent de denrées alimentaires, de produits artisanaux et d'argent.
Seize seigneurs  se réunissent à la table au cours de la semaine précédente  pour répondre à l'invitation du commandeur d'Orthanc. De leurs délibérations naîtront un plan commun et une alliance nouvelle, l'Empire Bretonnien fondée avec  la signature de l'ensemble  des dirigeants présents. Deux jours plus tard, plusieurs milliers de pièces d'or seront fournis par ces mêmes dirigeants dont une partie sous forme de don et sous forme de prêt. Dans le domaine militaire des pactes de non agressions, de défenses ainsi que des autorisations d'accès aux armées furent écrits. Malgré ses conséquences politiques  et une légère rupture avec le Gondor ce plan permit de retrouver le chemin de la prospérité et d'entreprendre ses premiers efforts vers l'unification des classes sociales.
La plume était donc l'arme qu'allait utiliser Arthurus pour vaincre le Titan qu'était l’Empereur. Il fut nommé à la tête du plan et du futur Empire Bretonnien et c'était donc à lui de rédiger la lettre sauverai son peuple de la faim ou alors le plongerais dans une guerre sans fin.
Les sceaux de tous les membres de la table fugueraient en bas de page et sous la lumière d'une faible bougie il commença à rédiger. :

Missive à l'intention de l'empreur a écrit:

Du commandeur Pandragon, Général des territoires nordiques
A Hyarmendacil Ier né Ciryaher, Empereur du Gondor Roi-Navigateur, Fils de Ciryandil

Votre Majesté,

J'adresse cette à votre grande bonté comme vous avez su le faire pour le Dorwinion. Tout comme c'est encore le cas, nos deux royaumes ont vécu en paix et échangèrent énormément. Je souhaite donc comme l'ensemble des généraux du Nord et des chefs de tributs me rapprocher de votre personne afin de ratifier un traité qui conduirait les territoires du Nord vers une pseudo indépendance. En effet la situation économique et militaire se trouve être mis à mal par les rumeurs en provenances du Nord qui s'ajoutent à celles de l'ombre de la forêt et des montagnes. Les peuples du Nord ont donc décidés de s'unir en vue de raser cette peur en augmentant les richesses, pour cela il est nécessaire que ces territoires deviennent des état fantoches et non plus une région comme les autres. J'attire votre attention sur le fait que l'Empire recevra toujours les impôts demandaient et même qu'une telle situation ne peut être que favorable à l'Empire. Il recevra encore ses gains tout en ne subissant aucun préjudice pour les exactions du Nord. Cette condition permettrait également de pouvoir modifier de manière globale l'économie locale en vue de la redresser jusqu'à ce qu'elle puisse atteindre un niveau de richesse équivalent à l'instar des grandes cités du Sud. Avant de vous adresser cette missive une réunion a eu lieu afin d’élire le chef de l'alliance dont le nom est Empire Bretonnien. Il se trouve que le chef élu n'est autre que ma personne et soyez donc sûr de garder le contrôle des régions les plus proches de l'Arnor.

Je vous prie de recevoir toutes mes sincères salutations et espère que ma proposition trouvera écho.

Du commandeur Pandragon, Général des territoires nordiques



Sloubi un, Sloubi deux, Sloubi trois, Sloubi quatre, …
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Empire Bretonnien
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Récit] Averlandais
» Empire ork de Charadon
» l'Empire Samsung
» Les maréchaux de l'empire Soult
» Les maréchaux de l'empire Davout

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Administration :: Corbeille - Archives générales du Forum-
Sauter vers: