AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Les Palantíri

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Manwë Sulimo
Dieu Protecteur d'Arda

Dieu Protecteur d'Arda
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 28/02/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 122
▌RACE : Dieu
▌VOTRE RANG : Un Dieu n'a guère besoin d'un rang.
▌CITATION : Arda est mienne et sous ma protection.

Carnet personnel
PE: PE illimités
PO: PO illimités
Troupes armées:

MessageSujet: Les Palantíri   Dim 17 Avr - 17:18



Les Pierres de Vision







« Au début, la boule était sombre, d'un noir de jais, et le clair de lune luisait à sa surface. Puis vinrent un léger rayonnement et un mouvement au centre, et elle retenait le regard de Pippin de telle façon qu'il ne pouvait plus le détourner. Bientôt, tout l'intérieur parut en feu ; elle pivotait ou les lumières intérieures tournaient. » Le Seigneur des Anneaux - Livre III - Chapitre 11

Façonnées par Fëanor, les Palantíri permettaient à qui les utilisait de projeter son esprit là où il le souhaitait (du moins pour les Pierres Majeures) et ainsi de voir ce qu'il souhaitait, voire même de pouvoir converser par la pensée avec une autre personne munie elle aussi d'un Palantír.

Amandil, dernier Seigneur d'Andunië, reçut sept Palantíri en cadeau des Eldar de Tol Eressëa. Elles ne sombrèrent pas avec l'île, car Elendil, fils d'Amandil, et ses fils Isildur et Anárion les emmenèrent avec eux en Terre du Milieu. Elendil en avait pris trois, qu'il plaça à Annúminas, Amon Sûl et Elostirion. Ses deux fils en avaient deux chacun : ces Pierres étaient celles d'Orthanc, de Minas Anor, de Minas Ithil et d'Osgiliath. Un Palantír, toutefois, était resté à Tol Eressëa : c'était la Pierre Maîtresse, qui commandait à toutes les autres ; mais en Terre du Milieu, son existence était inconnue.

Parmi les Palantíri des Dúnedain, les Pierres Mineures étaient celles d'Orthanc, de Minas Anor, de Minas Ithil et d'Annúminas. Ces Palantíri avaient des capacités limitées, et devaient être orientées correctement pour refléter quelque chose (ce que Pippin réussit, par pur hasard, à faire avec la Pierre d'Orthanc durant les évènements de la Guerre de l'Anneau). En revanche, les Pierres Majeures d'Amon Sûl, d'Elostirion et d'Osgiliath n'avaient pas besoin de tels préparatifs.

Seuls les Rois (puis les Intendants) pouvaient se servir des Pierres, et au début, leur existence était connue de tous. Mais lorsque Minas Ithil et son Palantír tombèrent entre les mains des Nazgûl en l'An 2002 du Troisième Âge, les Pierres restantes furent tenues secrètes par les Intendants du Gondor, et de moins en moins utilisées.

Du reste, beaucoup de Pierres avaient été perdues : la Pierre-Osgiliath disparut durant la Lutte Fratricide, au cours d'un incendie qui ravagea la cité (1437 3A). Les Pierres d'Amon Sûl et d'Annúminas coulèrent avec le navire d'Arvedui dans la Baie de Forochel (1975 3A) durant la guerre de l’Arnor face à l’Angmar ; enfin, la Pierre de Minas Ithil était tombée entre les mains de Sauron (2002 3A). Seules restaient donc les Pierres de Minas Anor, d'Orthanc et d'Elostirion ; mais cette dernière ne présentait aucun intérêt dans la lutte entre les Dúnedain et le Mordor, car Elendil l'avait placée pour qu'elle ne regarde qu'à l'ouest, vers Tol Eressëa, qui lui était toutefois invisible ; les Elfes de Círdan étant chargés de la garder.

A l'opposé, la Pierre de Minas Ithil fut un instrument redoutable entre les mains de Sauron. Il réussit, par son truchement, à se faire un allié de Saroumane, qui, trop confiant, avait regardé dans la Pierre d’Orthanc, mais aussi à persuader l'Intendant Denethor II de sa victoire inéluctable, le plongeant dans un profond désespoir.

Mais tout ceci arrive bien plus tard en comparaison de notre début de contexte, en 1090 du Troisième Âge. Connaîtront-elles le même destin que ce que nous dit l’Histoire telle qu’elle fut décrite et rédigée par Tolkien ? Nul ne le sait encore…

Voici donc, en résumé, les Palantíri de ce début de jeu :

Pierres Majeurs 

- Palantir d’Amon Sûl ;
- Palantir d’Elostirion ;
- Palantir d’Osgiliath.

Pierres Mineures 

- Palantir d’Orthanc ;
- Palantir de Minas Anor (Minas Tirith) ;
- Palantir de Minas Ithil ;
- Palantir d’Annúminas.

ATTENTION : Un Palantir ne peut en aucun cas être déplacé, à moins que la cité contenant un Palantir ne tombe aux mains d’un ennemi qui peut alors prendre la pierre et l’installer dans n’importe laquelle de ses cités. Il doit cependant en faire mention dans sa répartition.


Les Pouvoirs des Pierres de Vision



I. La conversation

1. Avec un allié

Si vous et votre allié disposez d’une Pierre de Vision, vous pouvez être en mesure de converser ensemble, et cela malgré la distance ! Il convient cependant de différencier les Pierres Mineurs des Pierres Majeures.

Pierres Mineures 

En raison de leur proximité, seules les Pierres de Minas Anor et Minas Ithil sont à même de vous donner un lien parfait entre vos deux pierres de sorte que votre conversation puisse se faire. Les Pierres d’Orthanc et de Annúminas sont trop éloignées entre elles et avec les deux autres Palaníri pour que vous puissiez parler entre vous. Néanmoins, votre puissance peut influer sur la pierre et vous permettre ainsi de converser avec cette personne, même si elle se trouve à une distance très éloignée de vous.

Pierres Majeures

En raison de leur grande puissance, les Palantíri d’Amon Sûl et d’Osgiliath vous permettent de parler entre vous ainsi que de joindre n’importe quelles autres Pierres Mineures. Seul le Palantir d’Elostirion reste inutilisable, étant exclusivement tourné vers l’Ouest et non vers la totalité de la Terre du Milieu.

2. Avec un ennemi

Vous vous sentez suffisamment téméraire et à même de gérer la Pierre de Vision pour converser directement avec votre ennemi ? Le menacer ? Le tromper ? Décrivez dans votre RP les raisons d’un tel choix puis manifestez-vous dans la partie Aventures du forum ! Un MJ viendra lancer un dé qui prendra en compte :

- votre influence / puissance sur la pierre ;
- la puissance de votre pierre ;
- l’influence / la puissance de votre ennemi ;
- la puissance de sa pierre ;
- votre position géographique par rapport à votre ennemi.

Deux solutions s’offrent à vous ensuite :

- en cas de succès = votre ennemi est libre de vous répondre ou pas. S’il choisit de vous répondre, vous ne pourrez que converser avec lui. En revanche, s’il choisit de ne pas vous répondre, vous serez quand même arrivé à entrer en contact avec sa pierre et pourrez alors voir la cité où est placée la pierre et espionner votre ennemi pendant une durée déterminée par le MJ. Vous saurez alors tout ce que fait votre ennemi durant le laps de temps donné. A la fin de la période, selon le nombre de jours qu’elle aura duré, vous ne pourrez plus utiliser le Palantir avant X jours (voir pourquoi ci-dessous) ;

- en cas d’échec = selon votre pouvoir et l’influence que vous avez sur la Pierre, vous ne pourrez utiliser le Palantir durant X jours (temps donné par le MJ). Utilisez un Palantir requiert en effet de puiser dans sa propre force ; vous ressortirez donc plus ou moins affaibli de cette tentative, qu’elle soit couronnée de succès ou non.


II. L’espionnage

Ici, l’espionnage ne concerne que le cas où un Palantir serait détenu par un de vos ennemis. A l’inverse du I. sur la conversation, où vous désirez entrer en contact avec votre interlocuteur, en cas d’espionnage, vous désirez plutôt le voir lui et tout ce qui l’entoure à son insu. Aussi, un lancé de dé sera effectué par le MJ qui, à nouveau prendra en compte :

- votre influence / puissance sur la pierre ;
- la puissance de votre pierre ;
- l’influence / la puissance de votre ennemi ;
- la puissance de sa pierre ;
- votre position géographique par rapport à votre ennemi.

Deux solutions s’offrent à vous ensuite :

- en cas de succès = le MJ vous communique le nombre de soldats positionnés dans la cité et tout autre aménagement « secret » qui aurait été fait par le joueur en charge de la cité ;

- en cas d’échec = rien ne se passe, si ce n’est que vous ressortirez plus ou moins affaibli en fonction de votre influence sur la Pierre et de la puissance de cette dernière. De plus, vous ne pourrez plus utiliser votre Pierre durant un laps de temps donné par le MJ.


III. La détection

Reportez-vous à cette carte pour voir la zone de détection des Palantíri :

Carte de détection des Palantíri

Voici les pourcentages de chance de détection selon la puissance de la Pierre si une armée, une patrouille ou un ennemi voyageant seul ou accompagné passerait près de la cité où est placé le Palantir.

Pierres Mineures

0 à 40 = détection réussie ! Vous pouvez choisir d’intercepter votre adversaire et pouvez également envoyer un ou plusieurs messagers à vos alliés pour demander de l’aide; ;

41 à 100 = détection ratée ! Vous ne localiserez votre ennemi que lorsqu’il sera à portée de vue de vos murs.

Pierres Majeures 

0 à 60 = détection réussie ! Vous pouvez choisir d’intercepter votre adversaire et pouvez également envoyer un ou plusieurs messagers à vos alliés pour demander de l’aide;

61 à 100 = détection ratée ! Vous ne localiserez votre ennemi que lorsqu’il sera à portée de vue de vos murs.


N.b. : Ces chiffres ne sont que des indications pour le MJ en charge de lancer le dé. Ces données peuvent donc évoluer en + ou en – selon votre puissance et votre influence sur la Pierre.







(C) Amasys pour Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Age


Revenir en haut Aller en bas
http://dagordagorath-rpg.forumactif.org
 
Les Palantíri
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Palantíri ou pâle copie? [Quête]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Avant de renter :: Règlement du forum :: Annexe-
Sauter vers: