AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Et un noble pas content.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Jörmungand
Héritière du chef de clan

Héritière du chef de clan
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 19/07/2016
▌VOTRE AGE : 906
▌MESSAGES : 22
▌RACE : Homme
▌VOTRE RANG : Fille de chef de clan Northmen
▌CITATION : Il fait beau la nuit

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 1.260 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Et un noble pas content.    Jeu 29 Sep - 12:11

Suite à son dernier coup des nombreuses rumeurs parcourraient la cité aux sept niveaux. Cependant les propos semblaient être différents d'une bouche à une autre tant sur l'apparence du sujet que sur la forme de ses actes. Certains disent qu'une femme vêtu d'un manteau à capuche noir comme la nuit aurait osée voler l'argent de l'église. D'autres disent qu'il s'agit d'un agent  des pays orientaux, ou même d'Umbar avec les dernier événements en ces lieux.  Et très peu de gens qui ne semblaient apparaître que dans les quartiers les plus pauvres évoquaient une femme aux actes justes où l'argent serait utilisé à des fins nobles et non au profit d'un culte religieux avide de pouvoir. Puis en saluant l'aubergiste pour lui souhaiter une bonne journée Sérana avançait d'un pas sur bien qu'en son cœur de nombreuses questions commençaient à fuser. Un peu plus loin en descendant l'un des niveaux de la cité  elle s'attarda sur un panneaux.  Le panneau n'était large que de deux mètres tout au plus mais sur celui-ci  était affiché de nombreuses quêtes. Certaines demandaient du savoir faire avec une épée comme la traque d'une bête mystérieuse attaquant les marchands dans des régions lointaines. Ce genre de quête se trouvait à gauche à droite se présentait des quêtes un plus locales comme la mise à prix d'un voleur se démarquant des autres.  En outre le voleur aurait osé s'attaquer à l'église du troisième niveau en volant l'argent de la quête, le sexe du voleur serait de type féminin avec une taille moyenne et sans aucun détail sur son visage ou son corps. Le moine aurait cependant précisé que la femme aurait une bonne poitrine que les Dieux lui ont généreusement offert. En dehors de ce fait assez troublant pour un moine rien ne semblait décrire Sérana, cependant si rien ne la visée directement  les patrouilles avaient étés doublées de même que la garde aux entrées des églises. Avec tout ça les futurs voles dans la cité n'allaient pas s'arranger, elle stoppa l'un des passants qui ressemblait à un marchand.

« Je vous demande de bien vouloir me pardonner mais pourriez-vous me renseigner sur les différents magasins du premier niveau ?  Ah et pour ce qui concerne ce voleur vous en pensez quoi ? »

« Ah … et bien au premier niveau se trouve surtout des magasins où l'on trouve de la nourriture ou alors des établis d'armes. Sans ça en ce qui concerne le voleur et bien je ne veux me montrer irrespectueux envers cette voleuse ou l'église mais ce genre n'est le centre de nos préoccupations à nos les marchands. »

« Ah je vois et bien en ce qui me concerne je suis tout à fait de votre avis, les nobles de cette ville devraient d'abord penser aux frontières de ce royaume. »

Après quoi le duo se sépara en deux, les pas de la demoiselle l'emmenèrent vers l'un des postes de garde. Le petit groupe d'hommes ne semblait pas vraiment actif, il y en avait un ou deux sur une chaise à rêver d'aventure, d'autres jouant aux cartes et un seul montant la garde. Alors qu'après un petit moment d'hésitation à voler ou non l'argent présent sur la table, elle entama son élan.  Il fut très rapidement stoppé par un homme, cet individu semblait gros, petit avec une santé fragile. Mais certains signes ne pouvait pas tromper l’œil en outre sa pipe en bois luxueux omniprésente à ses lèvres et une tenue étrange. L'étrangeté de la tenue était dû à une sorte de nœud présent autour du cou, sans nul doute encore une nouveauté des nobles pour se démarquer  de la populace. Il s'adressa aux gardes avec un certain charisme qui ne laissait pas les gardes indifférent. Soucieux de bien paraître aux yeux du noble tous avaient repris leurs fonctions. Après un petit moment à s’approcher discrètement une partie de la conversation arrivait jusqu'au oreille blanchâtre du Jörmungand, un grand nombre de soldat était présent soit une centaine au milieu de la rue à l'écouter :

«  …. est donc c'est pourquoi nous devons défendre l'ordre dans la cité, quel qu'en soit le prix. Nous nous battrons dans les rues, les magasins et même nos maisons. La bataille sera difficile mais nécessaire, je vous promets de la sueur, des larmes, du sang et la victoire. Jamais le Gondor ne se rendra. »

Après quoi  un nom fut enfin posé sur le visage de cet homme, Winstone Churchille. Enfin le troupeau de garde c'était dispersé à travers toute la ville, ne laissant plus que le noble seul avec sa garde sans doute composait uniquement de vétérans.  L'homme et son escorte s'en allaient en direction du grand marché. A présent un choix se présentait à la femme soit il lui fallait jouer la sécurité et viser la bourse soit elle devait viser plus gros mais avec un risque non négligeable. La décision fut vite prise il lui fallait marquer les esprits et surtout se faire une réputation. Le noble était donc la cible mais comment faire pour l'approcher avec une garde comme celle-ci. C'est alors qu'après un court moment elle eu une idée assez audacieuse. Elle marchait rapidement sans courir pour ne pas éveiller les soupçons  tout en dépassant la cible. Une fois sur la place avant eux elle calcula la trajectoire que pourrait bien emprunter le noble. Après quoi elle bouscula volontairement mais de manière non visible une femme portant des fruits, puis en s'excusant elle aide la femme à ramasser les fruits tout en posant sur le sol un piège de chasse tout juste assez gros pour une souris. Les fruits de nouveau dans un panier elle restait au-dessus de son piège en attendant l'arrivée du noble. Enfin en vue l'escorte ne semblait pas vouloir emprunter le chemin de Sérana car sans doute il y avait trop de gens.  En instants elle se demandait comment faire pour l'attirait vers le piège tout en trouvant une solution. Elle quitta son emplacement pour se diriger derrière l'escorte une fois arrivait, le piège s'enclenchant avec une chance incroyable et un bon timing sur un des gardes patrouillant dans le marché. A ce moment là l'homme criait de douleur son pied se faisait écraser avec force, autour de lui se formait une foule. Deux des gardes de l'escorte quittèrent la formation pour aller vérifier le lieu des cris.  Bousculant les gens sur les passages, pendant ce temps les quatre autres gardes avaient pris position devant le noble pour le protéger.  Toujours derrière l'escorte Sérana profita de l’occasion pour saisir la bourse de manière furtive. Le bras tendu et d'un geste souple la bourse tombait enfin entre ses mains et nul ne semblait avoir remarqué sa disparition, alors elle laissa dans la poche du noble un petit papier sur lequel on pouvait voir un serpent se mordant la queue, puis elle recula lentement se camouflant dans la foule qui commençait à s’agglutiner autour du garde. Quelques rues plus loin elle comptait ses nouvelles pièces d'or pour ensuite s'en aller acheter de l'équipement au premier niveau. Après une après -midi à chercher les meilleurs prix elle avait enfin finie, elle regagna donc son auberge pour payer sa journée et un repas chaud.


Revenir en haut Aller en bas
 
Et un noble pas content.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D'aucun dirait que c'est une noble tâche ... (Nìniel Turëen - Cerydwen)
» Une noble invitation
» Les relations d'un faux noble
» Content/mécontent
» The funny thing about a strong woman is that she doesn't need you... She wants you. And if you start slacking she'll be content without you. ~ Kanon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Administration :: Corbeille - Archives générales du Forum-
Sauter vers: