AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Le début de la guerre est là...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Le début de la guerre est là...   Ven 9 Sep - 15:17

Les Landes d’Etten étaient décidément des terres peu accueillantes où y vivre relevait presque de l’exploit. Er Murazôr s’en rendit très vite compte lorsqu’il partit d’Angsûl pour aller à l’encontre des habitants. Les villages ? Peu nombreux et relativement condensés aux mêmes endroits, c’est-à-dire le plus au Nord, au plus proche des montagnes. Ceci étonna au départ le Roi-Sorcier, car le climat changeant qui y régnait n’était pas des plus favorables à la vie sur ces terres, mais les habitants lui expliquèrent qu’ainsi disposaient-ils de plusieurs petites grottes pour y séjourner lorsque le temps était vraiment exécrable. De plus, les montagnes offraient un coupe-vent naturel, chose qu’en effet, on ne trouvait absolument pas au beau milieu des Landes, dont le vent, soufflant sans discontinuité, achevait de vous rendre l’impression de froid encore plus insoutenable, selon les dires des autochtones, alors qu’Er Murazôr ne ressentait ni le chaud, ni le froid, ni même le vent qui s’engouffrait souvent dans sa tunique noire.

Il allait à pied, les courtes distances séparant Angsûl des villages alentours le permettant. Il était accompagné de 50 Numénoréens Noirs d’Angmar, tous pourtant un étendard nouveau sur ces terres. L’étendard était totalement noir. En son centre, on pouvait voir un symbole rouge flamboyant, représentant ce qui avait l’air d’un grand œil à la pupille verticale. L’œil était entouré d’inscriptions indéchiffrables pour les gens des Landes mais cette simple vision de cette troupe s’approchant de leur village et menée par un mort, leur faisait de suite comprendre de qui il s’agissait. Aussi accueillirent-ils tous leur nouveau souverain avec fort respect et dévotion, même s’ils se repentaient souvent de ne pouvoir lui offrir un abri digne d’un souverain, obligeant Er Murazôr et sa troupe à poursuivre leur voyage quasiment de suite, dormant alors dans les grottes naturelles des Monts d’Angmar, à l’abri du vent. Cependant, on pouvait noter une chose, à propos de cette troupe ; plus elle visitait de villages, plus elle s’agrandissait. En effet, la présence du Roi-Sorcier parmi les simples habitants des Landes n’était pas pour une pure visite diplomatique. Un objectif se dissimulait derrière tout ceci.

Voilà quelques jours qu’Er Murazôr avait rencontré Björn le Briseur de Crânes et son immense armée. Ce fanatique du Nord tout dévoué à Morgoth, se disant même être son fils, et au Maître, était passé par Angsûl et avait rencontré le Roi-Sorcier d’Angmar. Après une longue discussion, Er Murazôr su que la guerre était plus qu’imminente, encouragée à présent par la présence de Björn et des siens plus au Sud de leurs propres terres. Aussi une idée germa dans son ténébreux esprit, mais pour ceci, il aurait besoin de tous les bras armés disponibles dans les Landes d’Etten. C’est pourquoi il décida de partir à la rencontre des habitants des Landes, afin d’y recruter, dans chaque village qu’il visiterait, les hommes les plus robustes qu’il soit. Et de ce côté-là, il n’était pas déçu. Le climat très difficile des lieux fit des habitants, hommes comme femmes, des gens durs, solides et très résistants, tout ce qu’il fallait à Er Murazôr pour son plan. Il savait pertinamment qu’il ne pourrait pas recruter 10.000 hommes. Tout d’abord parce que la population des Landes était relativement réduite, puis parce qu’il ne pourrait certainement pas tous les accueillir à Angsûl, les y former avant le départ pour la guerre. Aussi s’était-il fixé un nombre maximum, après avoir étudié les capacités d’accueil à Angsûl avec le Seigneur de la cité, un Numénoréen Noir nommé Barzelor, et qui se trouvait aussi cruel et rusé que le Porte-Parole du Maître. Alors que ce dernier dissimulait tout son sadisme derrière son sourire énigmatique, Barzelor assouvissait son sadisme et sa cruauté par les actes. Il était donc aussi redouté que respecté parmi les hommes, et Er Murazôr ne pouvait espérer meilleur intendant en son absence et meilleur Seigneur pour la cité située à l’entrée de son Royaume.

Après avoir donc visité une bonne quinzaine de villages, plus ou moins grands et plus ou moins éloignés les uns des autres, servant toujours le même discours de propagande à la gloire du Nord, de l’Angmar et du Maître, il rentra, avec son escorte de départ et 2.000 hommes à Angsûl. Ceux-ci furent immédiatement placés sous la responsabilité de Barzelor, qui leur affecta leur baraquement et les mit de suite à l’épreuve, afin de voir où résidaient leurs compétences. Après une évaluation attentive des nouveaux combattants, Er Murazôr et Barzelor séparèrent la troupe en trois groupes. Le premier serait une unité d’infanterie légère, parfaite pour constituer les premières lignes des légions d’Angmar. Le deuxième groupe contenait les hommes les plus doués avec un arc. Enfin, le troisième groupe était constitué des hommes les plus doués avec toutes les armes de combat rapproché. De plus, ils avaient tous un aspect particulièrement inquiétant et une lueur cruelle brûlait constamment dans leurs regards. Aussi Er Murazôr les affecta parmi les légions des Maraudeurs d’Angmar. Les forges se mirent à brûler et à marteler l’acier et le fer sans interruption, des fonds furent avancés pour payer la matière première nécessaire à l’équipement et l’armement de ces hommes et bientôt, tous furent à même d’intégrer l’armée du Roi-Sorcier. Hier encore ils n’étaient rien de plus que des fermiers, des tailleurs de pierre ou des pères de famille. Aujourd’hui, ils étaient des soldats d’Angmar, prêts à entrer en guerre contre les ennemis de la Couronne de Fer et du Grand Œil.





Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas
 
Le début de la guerre est là...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Administration :: Corbeille - Archives générales du Forum-
Sauter vers: