AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Deux magiciens à Rhosgobel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Leoden
Prince des Vertueux

Prince des Vertueux
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 24/06/2016
▌VOTRE AGE : 28
▌MESSAGES : 245
▌RACE : Eotheod
▌VOTRE RANG : Roi de l'Eomark
▌CITATION : A vaincre sans péril, on vainc. C'est déjà pas si mal."

Carnet personnel
PE: 36.651,15 PE
PO: 3.825 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Deux magiciens à Rhosgobel.    Mer 3 Aoû - 14:59

MJ

Aiwendil/Radaghast, le magicien brun :


Aiwendil était arrivé en terre du milieu il y avait à peu près 90 ans de cela. Fidèle suivant de Yavanna, il s’était rapidement fait l’ami des animaux de ce monde qu’il découvrait. Ses contacts avec les Elfes et les Hommes l’avaient par contre profondément troublé. Aussi bien chez les uns que chez les autres, il existait des sentiments que l’Istar ne connaissait point. La jalousie, l’envie, la colère. Même si les premiers nés étaient plus sages que les Edains, leur histoire était la preuve même qu’ils étaient capables des mêmes horreurs que les seconds nés. Les enfants de Feanor n’avaient-ils pas massacré leur propre race par trois fois ? Certains Eldar étaient réputé pour leur sagesse. Certains Hommes également. Mais le jour où Aiwendil avait découvert de quoi ils étaient capables, il s’était détourné d’eux.

Mais hélas le mage brun savait que l’heure venait ou il devrait reprendre contact avec la civilisation. Depuis des jours, ses amis à quatre pattes ou à plumes lui rapporter d’étrange nouvelle et il avait vu au loin la colonne de fumée alors qu’une partie de la foret partait en cendre.

Et même sans cela, il l’avait senti. Il n’était ni le plus puissant ni le plus sage des Istar  mais il restait un maiar et il avait détecté la présence d’une force ténébreuse au cœur de la foret. Quelque chose était à Dol Guldur, quelque chose maitrisant les arts occultes du Mordor. Et Aiwendil, ou Radaghast comme on le nomme désormais, n’était point assez courageux pour s’approcher de cette aura maléfique. Car il avait devinait qu’elle venait de Dol Guldur et jamais il ne s’y rendrait seul, tout comme il avait conseillé à tous les animaux de sa connaissance de ne surtout pas en approcher.

Un beau jour, une chouette vint trouver le mage Brun et l’informa que quelqu’un était à sa recherche et venait en direction de Rosgobel. A la description de l’homme, Aiwendil n’eut aucun doute : il s’agissait d’Olorin, ou plutôt Gandalf, qui s’approchait rapidement. Voilà bien le magicien de la situation, se dit Radaghast, et saisissant son manteau, son chapeau et son baton, il partit à la rencontre du magicien gris.
Il le trouva sans aucun problème, n’ayant qu’à écouter les murmures du bois pour trouver son chemin. Gandalf était presque arrivé à destination, si bien qu’ils se croisèrent en lisière de la forêt noire. Le magicien brun fut un accueil chaleureux à son homologue et on pouvait deviner le soulagement dans sa voix.

- Bienvenue Gandalf ! J’éprouve grand plaisir à vous voir car il est des choses étranges au sujet desquels je n’ai ni la sagesse ni le courage de trouver solution. Allons jusqu’à ma demeure et nous pourrons discuter tranquillement.

Il regarda l’escorte du magicien, visiblement méfiant vis-à-vis des elfes.

- Vos… Amis peuvent venir. Mais qu’ils sachent que la chasse est interdite sur mes terres. Tout ce qui vit à Rhosgobel est sous la protection de Radaghast le Brun, même si ce nom n’est guère redoutable.


"Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles"
Revenir en haut Aller en bas


Gandalf le Gris
L'Envoyé de Manwë Sulimo

L'Envoyé de Manwë Sulimo
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 06/05/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 25
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ce que vous devez décider, c'est quoi faire du temps qui vous est imparti

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 0 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Deux magiciens à Rhosgobel.    Mer 10 Aoû - 11:03

Cette forêt avait décidément quelque chose d'étrange en elle. Gandalf s'était mis à le ressentir dès qu'ils orientèrent leurs pas vers le Sud. plus ils s'approchaient de la lisière Sud de la forêt, plus une ombre qu'il ne pouvait décrire grandissait dans son coeur. Il n'osa cependant en parler à son escorte, mais constata que les dix Sentinelles de la Forêt qui l'accompagnait, étaient tout aussi troublées que lui. Tout en marchant, les sourcils du Pèlerin Gris restaient froncés. Olorin était perdu dans ses pensées, se contentant de suivre machinalement son escorte, qui elle seule, savait s'orienter dans ces bois qui s'assombrissaient toujours plus à mesure que cette fameuse ruine du nom de Dol Guldur se rapprochait.

Un beau jour toutefois, il se mit à sentir une présence qu'il n'avait plus ressenti depuis qu'il avait quitté Valinor. Aiwendil était proche et rien qu'à cette pensée, son coeur s'alégea d'un poids et il se sentit mieux. Ils durent toutefois marcher encore deux jours et demi avant de finalement tomber sur lui. Assurément, se dit Gandalf, avait-il ressenti leur présence voilà un bon moment car il le vit arrivé vers eux, les saluant à sa manière à la fois étrange et chaleureuse. Gandalf se souvenait des mots durs que Curumo avait pu prononcer avant leur départ. Gandalf étant parti le dernier, il se rappelait très bien qu'aucun des trois autres Istari ne vouaient une quelconque sympathie à l'égard d'Aiwendil. Si les Mages Bleus se contentaient tout bonnement de l'ignorer, Curumo était vindicatif dans ses propos à son égard. Olorin cependant, l'avait toujours trouvé attachant et était bien le seul, parmi les trois autres mages de son ordre, à ne pas sousestimer le Mage Brun. Aussi était-il heureux de le voir arriver à leur rencontre. Radagast, comme il était appelé ici, les saluèrent chaleureusement, ce à quoi Gandalf répondit en souriant:

Radagast, c'est un plaisir de vous revoir également. Je réponds ici à la promesse que j'ai faite au Roi Thranduil, souverain de la Forêt dans laquelle nous nous trouvons. Votre aide nous sera à tous très précieuse mon ami. Mais allons parler plutôt chez vous oui; nous vous suivons.

Un petit coup d'oeil vers son escorte fit sourire Gandalf. De toute évidence, les Elfes de la Forêt Noire n'entretenaient aucune relation avec Radagast et Gandalf les soupçonna même de le rencontrer pour la première fois, vue leur mine intriguée. Gandalf fit suivre les avertissements de Radagast au sujet de la chasse des animaux à Rhosgobel. Certains parurent outrés, prétextant que ce lieu faisait parti du royaume de Thranduil, ce à quoi Gandalf leur enjoignant de passer outre et de faire comme ordonné. Radagast pouvait paraître amical, mais lorsqu'il s'agissait de la faune et la flore, mieux valait aller dans son sens et ne point le contrarier. Ils finirent par aquiescer et attendirent son retour à l'extérieur de la petite chaumière qui servait de maison à Radagast.

C'était un lieu véritablement étrange. Gandalf observa tout ce que le Mage Brun avait ramassé dans la forêt et mit dans des bocaux de verre. Plantes pour la plupart, mais aussi insectes, araignées et, dans beaucoup, il y trouva des liquides de différentes couleurs, que Gandalf supposa être des décoctions de plantes diverses. Il ne voulut cependant en savoir davantage. Il n'était pas ici pour l'interroger sur ses activités mais pour en savoir plus sur cette étrange activité qui avait lieu au Sud-Ouest de la forêt. Prenant place dans un siège de bois que lui indiquait Radagast, Gandalf n'y alla pas par quatre chemins et entra de suite dans le vif du sujet:

Radagast, si je viens vous voir, c'est parce que vous êtes sans nul doute celui qui peut répondre à nombre d'interrogations qui pour le moment restent sans réponses. Le Roi Thranduil émet des soupçons très graves à l'encontre de ruines d'une cité du nom de Dol Guldur, située au Sud-Ouest d'ici. Vous sachant proche des lieux et ami des animaux de la forêt, peut-être pouvez-vous m'en dire plus. Vous savez certainement des choses que nous ignorons encore et si ces soupçons s'avèrent fondés, il nous faudra avertir d'urgence les Peuples Libres, tous sans exception. Dîtes-moi tout ce que vous savez, mon ami.


Gandalf le Gris, l'Envoyé de Manwë
Revenir en haut Aller en bas


Leoden
Prince des Vertueux

Prince des Vertueux
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 24/06/2016
▌VOTRE AGE : 28
▌MESSAGES : 245
▌RACE : Eotheod
▌VOTRE RANG : Roi de l'Eomark
▌CITATION : A vaincre sans péril, on vainc. C'est déjà pas si mal."

Carnet personnel
PE: 36.651,15 PE
PO: 3.825 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Deux magiciens à Rhosgobel.    Mer 10 Aoû - 13:29

Les deux magiciens atteignirent la chaumière sans encombre. Radagast jetait des coups d’œil de façon régulière vers les elfes, comme pour les tenir à l’œil. Ces derniers étaient visiblement agacés d’être ainsi traité comme des enfants mais cela ne faisait que confirmer l’avis du magicien.

Les elfes patientèrent dehors pendant que les deux maiar s’installer à l’intérieur. Il faut dire que la petite chaumière aurait eu bien du mal à accueillir douze personnes. Le peu d’espace existant était occupé par des tonnes d’affaire posé selon une logique incompréhensible, si ce n’est pour le magicien brun lui-même.

Gandalf s’installa sur un fauteuil qui malgré son aspect était des plus confortable. Aiwendil quand à lui, se saisit de deux choppes et versa une décoction à l’intérieur pendant que Gandalf prenait la parole. Il en garda une pour lui et tendit l’autre au magicien gris.

- Gouter ! C’est une eau de vie que je fais moi-même avec des racines. C’est très bon, ça à gout d’abricot. Et c’est excellent contre les rhumatismes. Je vous en ferais une gourde, si vous voulez !

Puis il remarqua le regard désapprobateur de son ami. Chez beaucoup de gens,  ce regard provoquer la crainte ou le sérieux. Mais le mage brun se mit à rire.

- Excusez-moi, Gandalf ! Vous savez que j’ai l’esprit vagabond. Donc… Dol Guldur.


Il sembla reprendre soudainement son sérieux et il but une longue gorgée de son breuvage.

- Le Roi Thranduil s’inquiète pour sa foret. S’il passait plus de temps à prendre soin d’elle et moins à se complaire dans son rôle de monarque, sans doute n’aurait-il pas eu besoin de réponse. Mais soit…  Je vous ai dit avoir eu vent de choses étranges et c’est vrai. Quelque chose de sombre est en action au cœur de la foret des elfes. Il y a eu un grand feu récemment et il n’avait rien de naturel. Il a été provoqué. J’ai dû soigner un grand nombre d’animaux qui ont été blessé. Plus encore n’ont pas survécu, hélas.

L’ombre de la tristesse passa sur son visage mais il se reprit vite.

- Je suis donc allé voir ! Ho, je ne me suis pas approcher vraiment, non. Je n’en ai pas eu besoin. Le mal est de retour à Dol Guldur, Gandalf. Une puissante magie y est à l’œuvre. Peut-être qu’un serviteur de Sauron essai de prendre sa suite, comme lui-même le fit après la défaite de Morgoth.  Je n’ai pas vraiment eu le courage de me dévoiler et d’affronter cet être de magicien à magicien. Les conséquences pour la foret pourraient être terribles si une telle bataille avait lieu en son sein. Mais depuis j’ai réfléchis… Avez-vous des nouvelles d’Alatar et Palando ? Je n’en ai eu aucune depuis bien longtemps. Et si… Et s’ils avaient changé de camp, Gandalf ? En tout cas vous pouvez prévenir Thranduil de renforcer ses patrouilles. Je n’en connais pas la nature exacte mais je suis certain qu’il a désormais un ennemi devant sa porte. Un ennemi assez puissant pour cacher sa nature aux yeux des nombreuses sentinelles de toutes sortes que j’ai dans les bois.

Il resta quelques secondes silencieuses et reprit.

- Que devons-nous faire ? Vous savez que je n’aime guère me mêlée des affaires des autres. Mais je me souviens de notre mission. Si je puis vous aidez, je le ferais.


"Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles"
Revenir en haut Aller en bas


Gandalf le Gris
L'Envoyé de Manwë Sulimo

L'Envoyé de Manwë Sulimo
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 06/05/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 25
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ce que vous devez décider, c'est quoi faire du temps qui vous est imparti

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 0 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Deux magiciens à Rhosgobel.    Ven 26 Aoû - 16:25

Le petit endroit étriqué qui servait de maison à Radagast était bien là comme le miroir de sa personnalité. Un désordre monumental règnait dans ce si petit espace. Les autres mages auraient été fort irrités, en particulier Saroumane, pour lequel l’ordre était sacré, mais Gandalf sourit simplement et se contenta de prendre place dans un fauteuil que lui désignait Radagast. Ce dernier lui servit une eau de vie. Gandalf la prit pour la forme mais le breuvage était bien trop fort pour lui. Il toussota, posa le gobelet de bois dans un coin et écouta les dires de Radagast.

Il ne pouvait qu’être d’accord avec lui au sujet du Roi de la Forêt Noire. Ce dernier restait dans son palais, se mécontentant de la passivité des autres face au malheur qui le touche, lui et son peuple. La mention de l’incendie récent fit se froncer les sourcils du Magicien Gris. En plus, cet incendie avait été provoqué ! Par qui ?? Le reste du discours de Radagast ne fit que l’inquiéter encore plus…

Vos paroles sont fort inquiétantes mon ami. Ce feu soudain et provoqué et ce que vous dîtes au sujet de Dol Guldur… Tout laisse à penser effectivement qu’un Serviteur du Mal est à l’œuvre. D’aucuns le nomme « Le Nécromancien », un sorcier adepte de magie noire et qui aime s’entourer des morts….

Gandalf parut soudain fort las et accablé, comme Radagast le fut lorsqu’il parla des animaux qu’il ne put sauver de l’incendie. Après un long soupir, il finit par reprendre :

Je ne puis cependant rester ici. Les Peuples Libres doivent être prévenus. Je dirais aux Elfes qui m’accompagnent de faire transmettre votre message à Thranduil. Vous, restez ici et continuez de surveiller la forêt et Dol Guldur. Envoyez-moi un oiseau si vous voyez à nouveau quelque chose d’anormal. Je n’ai également pas de nouvelles de nos trois autres confrères mais je suis convaincu qu’ils resteront toujours fidèles à notre cause. Il ne peut en être autrement.

Soudain Gandalf se leva, prit son chapeau et son bâton et s’adressa une dernière fois à Radagast, en lui posant une main réconfortante sur son épaule :

Courage Radagast, ami des bêtes et de la forêt. Nous allons certes au-devant de jours instables mais il nous faut rester uni et fort. Nous donnons le courage aux Peuples Libres et du courage, il nous faudra en avoir nous-même pour ce qui nous attend. Je pars pour le Nord à présent, sur les terres de l’Eomark. Nous nous reverrons sûrement mon ami.

Puis Gandalf sourit, salua son hôte et quitta Rhosgobel en compagnie des Elfes de Thranduil. Cette fois, au lieu de traverser la forêt, ils la longèrent du Sud vers le Nord. Arrivés près d’un chemin qui leur permettait de rejoindre rapidement les Halls de Thranduil, les 10 Sentinelles des Elfes quittèrent Gandalf, qui les chargea de transmettre le message de Radagast à leur Roi. Puis le Pèlerin Gris poursuivit sa route vers le Nord et sa prochaine destination : l’Eomark.

Date de départ IRL : Le 26 Août 2016 à 16h25

Voyage de … à … : De 60 (Rhosgobel) à 113 (Nausburg)

Détails de l’itinéraire : 60 – 23 – 223 - 113

Mode de voyage : A pied

Durée du voyage inGame : 10 + 10 + 10 + 4 =34

Durée du voyage IRL : 34 / 6 = 5.6, arrondi à 6 jours IRL

Date d’arrivée IRL : Le 1er Septembre 2016 à 16h25

Qui voyage ? : * Gandalf le Gris
* 10 Sentinelles de la Forêt (1.50) jusqu’au point 23, ensuite Gandalf termine seul.


Gandalf le Gris, l'Envoyé de Manwë
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux magiciens à Rhosgobel.    

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux magiciens à Rhosgobel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La solitude c'est mieux à deux ( pv Tom )
» Deux âmes perdues sur les falaises. [Nagate SEUL]
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» Deux humoristes virés du poste
» SUJET TERMINE - La suite de la soirée~Juste nous deux! [Alec]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Administration :: Corbeille - Archives générales du Forum-
Sauter vers: