AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 [PNJ] Le Semi-Dunedain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Menethil
Gardien de la Tour

Gardien de la Tour
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 12/05/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 345
▌RACE : Dunedain d'Arnor
▌VOTRE RANG : Seigneur
▌CITATION : La fleur en bouquet fane, et jamais ne renaît !

Carnet personnel
PE: 33.401,24 PE
PO: 11.670 PO
Troupes armées:

MessageSujet: [PNJ] Le Semi-Dunedain   Jeu 28 Juil - 19:10

 Dans les rares couloirs et rues d'Amon Sûl, parfois, vous pouviez rencontrer cet être, qui vivait dans cette immense tour. On l'appelait le petit conseiller. Il ne mesurait pas plus de trois pieds de haut, et ses deux pieds étaient toujours nus alors qu dessus courraient des poils presque crépus. Son vrai nom était Nure Fierbuche ét appartenait aux semi-hommes. Son age était inconnu de la plupart des résident de la Tour de Garde, mais Menethil et ses plus proches savaient qui il était et d'où il venait.En vérité, s'il vivait parmi les siens, il ne serait pas considéré comme un adulte. Il avait décidé, contre toute attente, de voyager et de voir le monde.

Ceci était presque considéré comme une maladie chez les semi-hommes, mais peu lui chalait, et c'est ainsi qu'il partit pour explorer des contrés méconnues de son peuple. Il emprunta Men-I-Naugrim, pour se diriger vers le Dorwinion, visita Dale en apercevant la Montagne Solitaire. Il s'improvisa marchand pour obtenir de quoi payer son périple, raconta quelques histoire, plus fausses les unes que les autres contre récompenses pécuniaires. Ceci lui était facile car, sans posséder la prestance des plus grand seigneur, ni la rhétorique des plus grands marchands de la Terre du Milieu, il savait parler et se tenir droit. Il était aussi très malin, t pouvait se sortir de situation qui sembleraient extrêmement défavorable. Ainsi, Nure s'enrichit peu à peu, transformant le voyage d'un petit vagabond en véritable caravane commercial à travers les royaumes humains. Des marchands, des gardes, avec à sa tête, la moitié d'un homme par la taille, mais qui comptait pour deux dans la réflexion.

 Cette réussite, il ne la devait qu'à lui, même s'il avait été aidé par ses rencontres et ses amis, ou du moins, ceux qu'il croyait être ses amis. Cela faisait déjà cinq années sans revoir sa terre natale, mais celle-ci ne lui manquait pas le moins du monde. Depuis plusieurs années, il était donc accompagné par deux hommes : Arnas et Anlas Leombon, deux frère qui taillaient la route depuis dés années. L'un était le chef des gardes, l'autre le chef des marchands. Nure leur faisait entièrement confiance mais dans ce milieu, il est rare de trouver des gens parfaitement fiables. Et alors qu'un jour il s'absenta pour conclure une juteuse affaire, il ne retrouvera rien que les traces du passage de son convoi. De là, il savait que sa réputation en prendrait un coups, alors il décida de disparaître,loin du Dorwinion, du Gondor, d'Umbar. Et c'est ainsi qu'au lieu de rentrer chez lui en perdant, il décida de rejoindre l'Ouest, l'Eriador.

 Ce n'est que quelques temps plus tard, dans les Landes d'Etten, que le seigneur d'Amon Sûl croisa son chemin. Cette première rencontre se produisit alors que Nure, le plus pauvre des semi-hommes, se faisait attaquer par des bandits des collines. Sans l'intervention de Menethil et de sa troupe, jamais le petit être n'aurait put en sortir vivant. Le Gardien de l Tour décida alors de l’accueillir chez lui, ou il vit depuis. Il monta progressivement les échelons des conseillers bien qu'étant le plus petit d'entre eux, pour atteindre la place de proche conseiller des finances. Entre temps, Nure, qui ne voulait pas se faire reconnaître par ses anciennes connaissance, avait adopté un prénom dunedain, Derondur, mais avait gardé son nom de famille, si bien qu'il s'appelait Derondur Fierbuche, et était l'un des seul dunedain à avoir un nom de famille, que personne n'utilisait, par habitude, ou méconnaissance. De plus, il avait laissé pousser ses cheveux jusqu'à ses genoux et sa barbe, qu'il n'avait jamais coupée, masquait à peine son menton, du fait des caractéristiques de sa race. En revanche, il n'avait pas perdu l'habitude de revetr une tenue confortable, pour voyager, ce qui était l'une des rares habitudes gardées de son passé

 Depuis ce jour, il sert Menethil dans sa tour, ne cherchant pas à rejoindre les siens, ou ceux qu'il avait connu dans sa vie antérieure.


Précédemment : Hadod l''Exilé, Eaoden, Menethil, Azaghâl

Mais Menethil c'est cool, alors voilà.

Arnor contre Gondor:
 
Revenir en haut Aller en bas
 
[PNJ] Le Semi-Dunedain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Esendil, le Dunedain
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» Gloglo en "semi-afk" organisation de sorties
» Semi troll de l'Extrème Harad
» [UPTOBOX] Semi-Pro [DVDRiP]Comédie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Administration :: Corbeille - Archives générales du Forum-
Sauter vers: