AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 La venue du magicien blanc [PV Arthurus]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Saruman le Blanc
L'Envoyé d'Aulë ¤ Chef de l'ordre des Istari

L'Envoyé d'Aulë ¤ Chef de l'ordre des Istari
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 06/07/2016
▌VOTRE AGE : 22
▌MESSAGES : 7
▌RACE : Ainur/Istari
▌VOTRE RANG : Chef de l’ordre des Istari
▌CITATION : « Le premier qui arriva avait grande allure et noble maintien, les cheveux de jais et la voix très suave, et tous, ils le tinrent, même les Eldar, comme le premier de son Ordre. »

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 0 PO
Troupes armées:

MessageSujet: La venue du magicien blanc [PV Arthurus]   Mer 13 Juil - 18:24

Le soleil était haut dans le ciel, il inondait de ça lumière les pleines verdoyante de la trouée du Rohan, une brise légère vint soulagée le magicien blanc qui sentait le poids de la chaleur pesée sur ses épaules. Saruman observa la grande tour noir qui se dressait devant lui, immense et imposante, mais aussi majestueuse. Il sut qu'il était arrivé à destination, pas de doute il reconnut Orthanc trônant au milieu du cercle de l'Isengard.

"Angrenost" dit-il à voix basse

Saruman arrivait tout droit de Minas Tirith où il avait passé plusieurs mois à consulter les archives foisonnantes de la cité, dévorants livres et parchemins à la lueur des bougies. Il s'était pris de passion pour des ouvrages traitant de l'histoire du Gondor et s'intéressa tout particulièrement à celle de la région d'Isengard sans une quelconque raison apparente.

"Les Numénoréens en exil du royaume de Gondor édifièrent la tour d'Orthanc après leur arrivée en Terre du Milieu afin de surveiller la trouée de Rohan"

Si peu de contenu au sujet d'Isengard éveilla la curiosité du magicien, ce lançant alors dans une quête de savoir qui se solda par un échec, car le manque de renseignement était béant, pas même les hautes instances du Gondor ne surent l'éclairé.

Finalement, il décida de se rendre lui-même sur les lieux afin d'apaiser la soif de connaissance qui l'animait et part la même occasion de porter conseille au maître des lieux si besoin. De plus cela lui permettrait d'étudier à sa guise Orthanc, cette tour si énigmatique, ainsi que les environs d'Isengard.

Curunir se rapprocha lentement des grandes portes de métal, s'appuyant sur son bâton, mais toujours avec une démarche fière et assurer. À la vue des vigies il dit de sa voix si caractéristique :

"Soldat, laissez-moi entrer ou aller quérir le maître de ces lieux, dite a votre seigneur que Saruman désire s'entretenir avec lui, dit-lui qu'un magicien ce tien devant sa porte !!!"



Revenir en haut Aller en bas


Arthurus
Commandeur d'Isengard, Le séraphin

Commandeur d'Isengard, Le séraphin
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 26/06/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 213
▌RACE : Numenor
▌VOTRE RANG : Seigneur
▌CITATION : Nouvelle technique : on passe pour des cons, les autres se marrent, et on frappe.

Carnet personnel
PE: 4.061 PE
PO: 11.000 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: La venue du magicien blanc [PV Arthurus]   Mer 13 Juil - 19:27

La journée était comme habituelle pour le garde de l'Isengard, et si ce calme était comme ça c'était certainement du aux nombreux travaux en cours qui ne pouvaient qu'effrayer les éventuels adversaires de l'Empire gondorien. Le vent semblait faible est pourtant alors que la garde habituelle était en poste. Un curieux personnage fit son apparition sur la route du Sud, route qui n'est emprunté normalement que part les convois de ravitaillement du Gondor. L'homme semblait seul et âgé se servant d'un bâton comme support. Après au moins une heure de marche il arriva enfin aux portes de fer d'Orthanc. Bien qu'étant âgé il demandait avec une grande force une entrevue avec le commandant actuel. Ayant repéré l'individu depuis plusieurs jours grâce aux patrouilles présentes sur chaque route, les avaient préparé de quoi repousser au cas où une attaque de barbares. Car après quel vieillard serait assez fou pour prendre la route de Minas Anor seul et sans aucune arme. Les meurtrières et créneaux au-dessus des portes pouvaient laissés apparaître plusieurs pointes de flèche. Devant la porte se trouvait le minimum soit une vingtaine de lanciers et d'épéistes. Alors l'un des lanciers s'avança vers l'homme en blanc et lui demanda :

« Et bien, qui êtes-vous pour solliciter notre commandant en chef ? De plus votre attitude et vos actes semblent suspect, nos éclaireurs disent vous avoir aperçu dans une forêt se situant entre Minas Anor et l'Isengard. Hors personne ne voyage seul sur ces routes, donc soit il s'agit là d'un piège soit vous êtes un inconscient doté d'une grande force. Quoi qu'il en soit je ne peux pas vous laissez entrer comme ça. Je vais envoyer un messager au bureau du commandant en attendant vous devrez rester là. »


Sur ces paroles un homme s'en alla en courant tel une flèche en direction de la tour. Malheureusement pour l'homme, Arthurus se trouvait dans l'un des derniers étages de la tour, il dû gravir cela avec de grands efforts. Une fois il donna le rapport des gardes en fonction aux portes de fer. Puis Arthurus demandait alors avec un profond raisonnement :

« Donc si j'en crois ce rapport, il y aurait un vieillard prétendant être un magicien juste devant nos portes. Hummm la magie une chose qui n'existe normalement plus que dans les objets ou dans les êtres extraordinaire tel que les elfes. Et bien je suis curieux de la chose, je vais donc allé voir de quoi il en retourne en espérant à ne pas avoir à le regretter. »

En descendant les marches le commandant se demandait alors quel tour il allait bien pouvoir demander à l'homme d’exécuter. Une fois au pied de la tour il restait encore les travaux et les jardins à traverser. De plus on pouvait ajouter à cela un énorme raffut provoquer par l'escorte jugé obligatoire selon les plus proches conseillers de l'homme. On pouvait au moins compter une dizaine de garde de la tour, et Lehalel qui s’ajoutait à la parti. Avant d'ouvrir les portes pour enfin apercevoir l'homme, il eu une pensée réjouissante celle du fait que le seigneur Perceval et Karadoc n'étaient pas présent à ce moment là. Chose qui ne pouvait que réjouir l'homme. La porte s'ouvrit lentement car après les modifications apportaient elles semblaient plus résistante qu'auparavant. Le bruit était sourd et strident de quoi faire pâlir les opposants du commandant. Puis la porte entre ouverte il sortait pour s'installer face au vieillard sur le pont de l'Isengard :

« Et bien mes hommes me racontent que vous êtes un magicien, enfin d'après eux c'est que avez annoncé à votre arrivé. Alors pour cela laissait moi d'abord en vérifier la véracité. Comme vous pouvez le voir nous sommes sur un pont et sur les cotés de celui-ci se trouve le lac des pleureurs. Alors voilà je vous laisse donc étaler votre science sur l'eau. Si il s'avère que vous êtes bien magicien alors je vous offrirai votre entrevu comme souhaitait ainsi qu'une chambre. Cela vous convient-il ? »



Sloubi un, Sloubi deux, Sloubi trois, Sloubi quatre, …
Revenir en haut Aller en bas


Saruman le Blanc
L'Envoyé d'Aulë ¤ Chef de l'ordre des Istari

L'Envoyé d'Aulë ¤ Chef de l'ordre des Istari
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 06/07/2016
▌VOTRE AGE : 22
▌MESSAGES : 7
▌RACE : Ainur/Istari
▌VOTRE RANG : Chef de l’ordre des Istari
▌CITATION : « Le premier qui arriva avait grande allure et noble maintien, les cheveux de jais et la voix très suave, et tous, ils le tinrent, même les Eldar, comme le premier de son Ordre. »

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 0 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: La venue du magicien blanc [PV Arthurus]   Ven 15 Juil - 15:08

Lorsque Saruman eut fini de réclamer son entrevue, un des lanciers s'avança d'un air méfiant et lui adressa un discourt zélée et quand il eut fini, un des gardes s'empressa d'aller quérir son supérieur sur-le-champ sans même laisser le temps au mage de répliquer et ce n'était pas pour déplaire au magicien pragmatique qui admirait l'efficacité et l'ordre.

"La sécurité et la prudence sont de rigueur"

Après un certain temps, les portes finirent par s'ouvrir lentement, celle-ci provoquai un bruit sourd témoignant de son l'épaisseur , lorsque qu'elle fut entrouverte, un homme apparu et s'avança sur le pont, celui si semblait être le plus haut gradé et s'adressa à Curunir qui l'écouta avec grande attention.

En guise de réponse Saruman jeta un regard sur les côtés du pont pour évaluer la situation et constater l'environnement ensuite regarda de nouveau son interlocuteur, mais ne dit rien, il se contenta de hausser un sourcil.

Puis il se tourna pour faire face au lac et leva ses bras, tenant fermement son bâton dans une main et positionna son autre main effilée, paume vers le haut, ongle vers le ciel et commença une incantation dans une langue que seule quelque personne en terre du milieu sont à même de comprendre...

Le vent ce leva et les habits blancs du magicien se mirent à flotter au gré des bourrasques, masquant de la sorte la silhouette fine et élancé du magicien, les eaux du lac se mirent à bouger de plus en plus fort formant alors de petites vagues, le vent lui aussi devenait de plus en plus fort et puis d'un coup, d'un geste sec, Saruman dirigea son bâton vert l'avant et une grande vague se forma et fila à toute vitesse, traversant le lac puis ce dissipa, le vent tomba et les eaux redevinrent silencieuse et calme.

Saruman se tourna vers l'homme d'un geste vif et proclama haut et fort :

"Je suis Saruman le Blanc, chef de l'ordre des Istari, envoyé d'Aulë, conseiller des peuples et protecteurs de la terre du milieu"

Ensuite, sa voix descendit d'intensité et changea son bâton de main :

"Je viens vers vous afin d'offrir aide et conseille, car telle est ma mission et j'accepte votre offre si généreuse. J'ai une autre requête à vous soumettre, je désire étudier la tour et ces mystères à ma guise, quand dite vous….. ?"



Revenir en haut Aller en bas


Arthurus
Commandeur d'Isengard, Le séraphin

Commandeur d'Isengard, Le séraphin
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 26/06/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 213
▌RACE : Numenor
▌VOTRE RANG : Seigneur
▌CITATION : Nouvelle technique : on passe pour des cons, les autres se marrent, et on frappe.

Carnet personnel
PE: 4.061 PE
PO: 11.000 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: La venue du magicien blanc [PV Arthurus]   Sam 16 Juil - 13:44

Le commandant était premièrement surpris par la magie dont l'homme avait su faire usage avec une facilité déconcertante. Le paysage en avait été modifié grandement, une vague percutant les murs de pierres noires, le vent envoyant les bannières dans tous les sens et le ciel s'assombrir sans même y avoir de nuage. Il ne pouvait plus y avoir l'ombre d'un doute cet langue était un cadeau des Dieux. Bien qu'incomprise de son assemblé la voix de Saruman communiquait vraisemblablement avec les éléments. Certains des soldats mirent le bouclier en avant, d'autres firent un pas en arrière et pour les plus courageux ils c'étaient placés sur le petit mur du pont pour observer le spectacle. Après la démonstration tous se remirent en position en espérant ne pas être sanctionné. Puis Arthurus tendait son bras pour lui serrer la main, et s’exclamait :

Arthurus : « Et bien, vous n'avez plus à rien à prouver. Je serais donc honoré de respecter ma promesse en vous hébergeant dans l'une des chambres de la Tour. Un de vos propos a su attirer mon attention. Vous dîtes que vous êtes le chef d'un ordre, plus précisément l'ordre des Istari. Cela veut donc dire qu'il y en a d'autres ? Mais j'en oubli mes manières, je vous prie de bien vouloir m'excuser. Suivez-moi nous allons discuter dans un endroit plus conviviale. Vous pourrez ainsi me parler de vous, votre ordre, vos conseils et de votre demande. »

La trentaine de garde se rangeait de chaque coté de la porte pour faire comme une sorte de haie d'honneur. Quant à la garde qui avait accompagné le commandant s'écarta également pour ensuite suivre les personnages. Mais l'un d'eux s'avança discrètement d'un pas léger vers Lelahel.

Garde : «Ma dame, nous ne pouvons baisser notre garde comme cela. »

Lelahel : « Il évidement nécessaire de renforcer la protection aussi bien vers l'extérieur que l'intérieur. Un personnage aussi puissant ne peut être venu ici que pour étudier l'archéologie. Hummm … très bien laissez constamment au moins cinq de vos meilleurs hommes près du commandant. Et une vingtaine à portée de voix si jamais un problème venait à se déclencher. De plus doublé les patrouilles sur les murs et informez les patrouilles dans la région d'observer n'importe quel mouvement. »

Sur cette petite discussions le groupe regagna en compagnie du magicien blanc la tour. Après quelques étages, environ cinq ils arrivèrent dans une grande salle. Cette salle semblait être la plus grande voire la seule de cet étage en dehors des couloirs. Une grande table ronde faîtes de marbre se trouvait en son centre. Plusieurs fauteuil à moitié cachés par la table s'y trouvaient également. Les gardes de l'escortent toujours au nombre dix s’installèrent à distance égale contre les murs de la salle. Puis en s'installant, Arthrus invita le vielle homme qui semblait plus être un être supérieur qu'un homme à s'asseoir :

Arthrus : « Et bien voici la table ronde, elle n'est effectivement pas très accueillante mais vous pourrez observer que chacun se trouve face à un quelqu'un. Ne laissant donc personne dans un angle. Le concept permet à tous d'être égaux autour de cette table qu'il soit un conseiller un chevalier ou n'importe quoi d'autre, tous pourront donc donner leurs avis. Mais vous n'êtes pas ici pur me poser des questions sur le pourquoi du comment de cette table. Avant de discuter du fait que vous souhaitez donc intégrer cette table en tant que conseiller si j'ai bien compris. Je voudrai savoir quels sont les intentions de votre ordre vu que vous en êtes le chef la chose devrait aisé pour vous. De plus le nombre d’adepte pratiquant la magie dans cet ordre et que signifie son nom. Car vous m'en excuserez j'espère, mais ayant suivit une carrière militaire comme pratiquement tout ceux présent dans ces murs je ne sais pas du tout ce qu'est un Istari. Vous m'avez également demandé si vous pouviez étudier l'histoire de la tour ou de son architecture il me semble. Et bien si vous devenez mon conseiller il vous sera évidement donné ce droit, sans quoi je ne peux vous laissez faire. Vous le comprendrez j'en suis sûr que la sécurité de la forteresse en serait compromise si des ennemis ou des inconnus en connaissaient les plans. Alors je vous laisse décider par où commencer. »

Puis avant que le magicien ne commence à parler une servante apporta victuaille et boisson en tout genre. Pour apaiser les éventuelles envies des deux hommes. Une fois le plateau sur la table elle s'en allait en s’inclinant.



Sloubi un, Sloubi deux, Sloubi trois, Sloubi quatre, …
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La venue du magicien blanc [PV Arthurus]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La venue du magicien blanc [PV Arthurus]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dandelo [Clown & Magicien]
» Présentation Romuald le Magicien
» Akino [Magicien]
» La venue des Numénoriens en Terre du Milieu
» Cherche Magicien =)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Administration :: Corbeille - Archives générales du Forum-
Sauter vers: