AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Dalos Alfehim
La lance implacable

La lance implacable
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/07/2016
▌MESSAGES : 28
▌RACE : Humain
▌CITATION : Meme l'homme le plus fort du monde ne peux tenir debout avec le genoux brisé

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 15 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   Sam 9 Juil - 22:47


Prénom NOM


Infos personnage

Nom : Alfehim
Prénom : Dalos
Age : 23 ans
Race : humain
Localisation : Rhudaur
Lieu de naissance : Annuminas
Titre ou surnom : La lance implacable
Rang spécial :
Allégeance : Aucune

---------------------------------------------------

Mon âge : 28ans
Je fais du RP depuis... me rappel plus
Mes suggestions pour le forum : ECRIRE ICI
Une chose sur vous : Je mange des pates
Ai-je besoin d'un tuteur ? si y as quelqu'un de libre
Avez-vous lu les règles ? Code OK par Sauronne






Caractère et physique

los est un homme gentil. Enfin dans la mesure du possible, il n'est pas non plus du genre à tendre l'autre joue. Cependant, il est un homme aimant son prochain et souhaitant le bonheur de tous ses proches. Puéril me dirait vous? Sûrement, mais il le sait pertinemment. Bien que sa situation actuelle ne lui permette pas de venir en aide au plus démunie, il reste cependant bien heureux de pouvoir tendre la main à ce à qui il peut. Dalos, peux paraître froid de prime abord, mais il n'en est rien. Disons que son côté soucieux prend le pas sur tout le reste. La vengeance contre une famille puissante n'est pas une mince affaire et n'importe qui se trouvant dans sa situation le serait aussi. Dernier membre de la famille Alfehim, il se doit de regagner l'honneur de celle-ci et de laver tout affront qui lui a été faite.  Fier, mais droit et juste, il ne trahira pas un allié et se montrera équitable envers tous. Cependant, la pitié pour ses ennemies ou les traîtres, ne fait pas partie de son vocabulaire, de plus la rancune est également un trait faisant partie de lui.

Dalos est un homme grand, vraiment grand, mais assez fin. Du haut de ses un mètre quatre ving seize le jeune homme avait comme qui dirait, l'habitude de manger la soupe sur la tête des gens. Ses soixante-quinze kilos, lui donnait une allure fragile et faible, mais ne vous y tromper pas les muscles saillant de son corps n'étaient pas juste-là pour la décoration. Dalos étant un séducteur, il avait trois cordes à son arc pour arriver à ses fins. La première était son sourire, assez ravageur, mais en rien comparable à la seconde. La deuxième arme et pas des moindres, était sa chevelure, enfin plus qu'une arme de séduction, il s'agissait plus ici de jalousie, car ses cheveux étaient si longset si bien entretenue que nombre de femme étaient jalouses de lui... et donc attirait dans un sens. La troisième arme de séduction et pas des moindres, était ses yeux bleus aussi bleu que l'océan, ils donnaient l'impression, à quiconque le regardait, de se perdre dans une immensité insondable. On pouvait compter une quatrieme arme à son service, la lance familiale... mais celle-ci servait plus à menacer qu'à réellement séduire. Elle n'était pas extraordinaire, mais juste de bonne qualité. Tout comme son armure qu'il portait régulièrement, faite en plaque d'argent elle restait malgré tout légère.






Histoire


Il fut un temps ou les hommes étaient homme et les femmes, femmes. Un temps logique en somme, sans aucune anomalie pour les gens. Mais voilà, les temps changent et la plupart des hommes n'aiment pas cela. Incapable de s'adapter, car ne souhaitant pas changer pour autrui ni même voir ce qu'ils ont pris pour acquis changer. Cependant, c'est un fait, le monde est en mouvement sans cesse et le mouvement apporte obligatoire à un moment donné une variable qui diffère de tout ce qu'on pensait jusque la juste. Si vous parcourrez ces maigres lignes, attendez-vous à ce que votre monde confortable vole en éclat.

Chapitre 1: Une naissance au claire de lune...


C'était un beau ciel d'été, bleu et ensoleillé à souhait qui se profilait à l'horizon. Une de ses journées qui passent sans que personne ne le remarque, ni chaud, ni froid, mais agréable ou il fait bon de travailler dans les champs afin de ramasser la récolte. Une de ses journées ou les enfants jouent sans réellement s'inquiéter de ce qu'il pourrait bien arriver et ou les parents laissent leur marmots jouer paisiblement dans les rues de la ville. Cette ville se trouvait en Arthedain, c'était une ville portuaire comme il en existe quelque une dans tout l'Arda. Mais c'était dans cette ville, qu'une jeune fille aux cheveux longs et noirs comme la nuit, possédant des yeux aussi bleu que le ciel azuré, courrait entre les habitations et les passants, suivi de quelque garnement sur ces talons... Etait-elle en danger? En aucun cas. La ville d'Annuminas n'était pour ainsi dire, pas en proie au voleur et autre mécréant. La jeune demoiselle s'amuser uniquement avec ses amis à savoir qui arriverait le premier au port de la ville. Ils étaient bien les seuls à courir de la sorte, bien qu'une foule importante se diriger au même endroit.  La petite troupe d'amis s'avança entre les passants et regarda l'énorme navire qui s'amarrait au port. Une planche descendue sur le ponton et une petite troupe de soldat descendit. La jeune fille regarder attentivement le spectacle impressionnant se dérouler devant ses yeux. Ce ne fut qu'au bout de quelques minutes, que ses yeux se mire à briller de mille feux. Un homme, grand, brin et avec le visage basané avait surgit afin de descendre du bateau, à ses côtés une femme de grande taille, fine et élégante se tenait. Les deux adultes descendirent de l'embarcation d'un pas noble. Lorsqu'ils furent sur le ponton, brisant la foule et parvenant à se glisser entre les gardes avant qu'ils puissent intervenir, la jeune fille courue vers l'homme et la femme et se jeta sur eux. S'agrippant au coup de l'homme, elle dit d'une voix enjouée :

- Vous voilà enfin rentré père, mère....

Les gardes qui avaient failli à leur devoir s'approchèrent en courant de l'homme qui tenait la jeune fille dans ses bras. Mettant un genou et inclinant la tête, le plus âgé pris la parole, d'une voix roque caractéristique de ceux qui ont passé plus de temps sur le pont d'un navire que sur la terre ferme:

- Je vous présente nos plus plates excuse votre seigneurie, même si aucun mot ne pourrais expier notre faute...

Hahaha... C'est bon Gabranth... tant que tu ne laisses pas passer un assassin ce n'est pas grave. Nous avons assez vogué ensemble pour savoir que tout  peut arriver dans la vie... Surtout avec ma petite Itarillë.

L'homme tapota sur la tête de la jeune fille avant de la reposer au sol. Les deux hommes se regardèrent longuement sans dire mot. Gabranth avait appris au seigneur d'Annuminas tout de la mer dans sa jeunesse et avait vogué sur les flots avec lui. Le lien qui unissait c'est deux hommes étaient plus un lien d'amitié qu'un lien de serviteur à maître. Gabranth se releva, puis d'un pas calme retourna à sa position. La famille régente de la cité regagna calmement son domicile et bien que la ville soit en fête, car son seigneur et son épouse qui avaient pris soin d'eux, était de retour. Plus aucun incident ne fut à déplorer à la grande joie de Gabranth, le capitaine de la garde.

La nuit était tombée sur la ville portuaire d'Annuminas. Le calme régnait si ce n'est par ci par là des rires de personne ayant un peu trop fêté le retour de leur souverain. Enfin calme était en vrai un bien grand mot. En effet, la maison des Alfehim était depuis de nombreuse minutes en effervescence. Des cris retentissaient dans les couloirs, des serviteurs courants ici et là s'afférant dans tous les sens. La jeune Itarillë avait le regard inquiet. La voix qu'elle entendait depuis maintenant quelque minute était celle de sa mère. Du haut de ces  sept ans elle ne comprenait pas ce qui se passait et aucun de ses serviteurs semblaient faire attention à elle. D'une démarche timide, la future demoiselle en devenir s'avança vers la chambre d'où provenait les voix. Mais avant qu'elle ne pût voir quoi que se fut une silhouette immense se plaça devant elle. D'une main ferme, mais douce, l'homme amena la jeune fille à l'écart où ils s'assirent sur un banc avec elle. Il la regarda dans les yeux puis dis:  

- Voyons mademoiselle vous n'avez rien à voir dans cette chambre...

- Mais Gabranth, j'entends maman qui crie parce qu'elle à mal. Mais personne ne veut rien me dire, il m'ignore tous. Répondis la petite fille avec les larmes aux yeux.

- - Ne vous inquiétez pas petite demoiselle, se ne sont pas des crient de douleur, mais des crient de joie. Votre mère est actuellement en train de mettre votre petit frère au mond.

C'est alors que les crient s'arrêtèrent, puis vint le silence et enfin des pleurent qu'Itarillë ne connaissait pas. Le grand Gabranth lui dit de ne pas bouger. D'un geste assuré il s'approcha de la chambre et attrapa une servante qui passait par là afin de la questionner. Lorsque l'homme fut certain que rien ne pourrait choquer la petite princesse il lui fit signe de venir et pénétra dans la pièce avec elle. La petite fille s'approcha timidement de la couche où sa mère était allongée. Malgré la fatigue, elle semblait arboré sur son visage un sourire radieux. Doucement, mais sûrement la jeune demoiselle alla de blottir contre son père. Tamriel, la mère d'Itarillë, regarda sa fille. Puis d'un geste délicat pencha le nouveau né afin que sa petite princesse regarde plus facilement son petit frère. Les yeux émerveillés la jeune fille regardait son jeune frère évoluer dans ce nouveau monde pour lui. Elle tourna la tête vers son père puis dit d'une voix douce:

-Je peux choisir son prénom??

- vas y, lui répondit son père aprés un bref échange de regard avec sa femme.

- J'aimerais qu'on l'appel Gabranth...

Les deux nouveaux parents échangèrent un regard surpris et amusé. Il ne pensait pas que leur fille qui n'avait alors qu'à peine sept printemps leur propose de nommer leur fils comme leur chef de la garde. Tamriel regard Sorenn, son époux puis lui fit un signe de tête pour lui signifier que la décision lui revenait. L'homme regarda sa fille, puis d'un sourire malicieux glissa quelque mot dans son oreille.  Avec un grand sourire la petite princesse courue en dehors de la chambre, chercher le chef de la garde dt le ramena à l'intérieur. L'homme s'avança calmement et bien qu'il fût, un ami de longue date de Sorenn posa genoux à terre devant son seigneur. Il se demandait bien pourquoi l'avait-on fait quérir dans un moment si important de la vie d'une famille. Son seigneur le regarda un sourire en coin, puis d'une voix calme dis:

-Gabranth, je réfléchie depuis quelque instant à trouver les mots juste afin de vous annoncer la nouvelle. Hélas je n'ai rien trouvé. Vous êtes à mon service depuis de nombreuses années, vous m'avez enseigné l'art de l'épée, mais également le plaisir de naviguer sur les flots. Itarillë, ici présente, nous à soumis une requête que je me suis donné le droit d'accepter. Cependant, le dernier mot ne me revient pas à moi, mais à vous. Enfin bon assez de palabre. Notre petite princesse souhaiterais nommé mon fils Gabranth, seriez vous d'accord que l'on nomme mon enfant en votre honneur?

- Messire, c'est un bien grand honneur que vous me faite et je ne puis que répondre....
La phrase resta en suspend, car avant que Gabranth ne puisse répondre. Une nouvelle tête venais d'apparaître dans la pièce. C'était un petit garçon, brun ressemblant plus à sa mère elfique qu'à son père humain au contraire d'Itarillë. Si la jeune princesse semblait être le calme du haut de ses sept ans, tout comme sa mère, son grand frère de deux ans son aîné s'apparentait plus à la tempête que pouvait être son père. Passant à côté de Gabranth en courant qui avait toujours le genou au sol. Le jeune garçon alla rapidement au côté de sa mère pour regarder le nouveau venu de la famille. Puis dit d'une voix calme malgré toutes les énergies qu'il pouvait dégager:

-C'est mon petit frère?

- Oui, répondit tamriel. Dalos je te présente Gabranth.


Chapitre 2 : Et le temps passa...

5 ans étaient passés depuis la naissance de Gabranth dans la famille, 5 ans d'émerveillement, de dispute fratricide et 5 ans de réconciliations. 5 ans cela pouvait être long ou court. Pour Dalos, âgé désormais de 14ans, cela avait été court. La vie était passée rapidement sans qu'il ne s'en rende compte un seul instant. Il avait appris à manier la lance durant toutes l'année qui venait de passer, avait pris des cours de régence afin de pouvoir gérer son domaine et avait appris un peu de stratégie, car tout simplement ça l'amusait. Sa soeur quant à elle suivait principalement des leçons de bonne manière et savoir vivre, même si son habilité à manier un petit arc était tout de même assez incroyable. Gabranth, le dernier de la famille, quant à lui avait bien grandit. Il s'était développé à son rythme, ni trop vite ni pas assez. Le jeune garçon ressemblait beaucoup à Dalos, à la fois énergique et intrépide. Ce jour-là, les enfants avaient quartier libre, c'était d'ailleurs le seul jour ou il profiter de cela pour passer du temps ensemble. D'habitude, il profitait de cette occasion pour aller jouer dehors, mais cette fois-ci ce n'était guère possible. La pluie qui tombait en dehors de la maison et frapper violemment les carreaux ne semblaient pas vouloir s'arrêter. Les vents violents qui s'abattaient sur la ville semblait près à arracher n'importe quelle maison qui ne serait pas assez résistante. D'ailleur dans les rues, nulle âme qui vive ne jonchait le chemin, tous s'étaient abrités comme il le pouvait attendant que l'averse passe.  La petite famille s'était installée auprès d'un feu de cheminé, Timraël était assise en tailleur sur le sol, avait blottie Gabranth dans ses bras, ses bras fin lui apportant la douceur et le confort de sa mère. Sorenn s'assit de la même manière avait quant à lui pris dans ses bras Itarillë, ses bras musclés enlaçant la jeune fille et lui faisant ressentir un sentiment de confort et de sécurité qu'elle ne trouvait nulle part. Dalos lui c'était assis entre son père et sa mère devant l'âtre de la cheminée. Il regardait le bois se consumer dans celle-ci, écoutant par la même occasion des histoires que racontait son père et sa mère de leur jeunesse. Il était intrigué par le royaume des elfes et leur verte foret, mais il était bien plus attiré par la mer que par les bois et écoutait donc avec plus d'attention les histoires de son père.

Cependant, tout n'est toujours pas rose. Et les bonnes choses ont toujours une fin. Un serviteur, un homme grand, brun et la peau brunie par le soleil rentra dans la pièce, après avoir frappé et qu'il fût invité à y pénétrer. L'homme avait un regard inquiet, mais sa voix s'éleva clairement dans la pièce:

-Mon seigneur, le seigneur Roderick est présent et souhaiterez vous rencontrer...Il à une missive du roi.

Sorenn fit un signe au serviteur afin qu'il dispose. Ce dernier depuis bien longtemps au service de la famille, s'avait que son seigneur irai voir leur invité et alla prévenir se dernier qu'il arrivait. Dalos avait bien apperçu la grimace que son père avait faite lorsque son serviteur avait annoncer le seigneue Roderick. À première vue il ne l'aimait guère, mais il préféra ne rien dire, attendant de se retrouver seul avec son père pour lui poser la question. Toutes la petites famille se rendi dans le hall, sorenn rentra le 1er dans la salle, puis se fut au tour de Tamriel et enfin des enfants. Allant s'assoir sur son siège, Sorenn regarda le nouvelle arrivant et les gardes royaux qui l'accompagnait. Le dénomé Roderick était un homme plutot petit, avec un peu de ventre, ses cheveux brun était en bataille et trempé vue qu'il était venue sous la pluie. Ses affaire qui aurait pu etre du plus belle effet dans une cours, était ici tellement détremper qu'il ne ressemblait à rien. L'homme sourie en regardant la famille Alfehim s'installer dans la pièce. La politesse aurait voulu que l'hote parle en premier, mais le sourire narquois et l'impatience de l'homme bedonnant qui se trouvait devant eux, firent comprendre à tous que quelque chose d'important aller se jouer à cette instant. Le petit homme, dans un geste calme sortie un papier de sa bourse, qui avait permis de protéger sa missive efficacement, puis d'une voix forte et claire s'exprima:

"Par ordre de sa majesté, en son nom le baron Roderick Gustav' ici présent, prend désormais le controle et donc le role de seigneur sur la ville de'Annuminas. La famille Alfehim ayant était reconnue  comme traitre à la couronne, cette dernière sera mis au fer dans les délais les plus bref possible.  À compter de ce jour, nous nommons donc les personne suivante Sorenn Alfehim, Timrael Alfehim, mais égalment Dalos Alfehim, Itarillë Alfehim ainsi que Gabranth Alfehim sont des traitres à la couronne."

-Hahahaha, vous avez fini par réussir à mettre le roi contre moi. Comme vous le savez je suis un fidèle serviteur de sa majesté. Cependant, vous venez dans ma maison, accompagné de seulement une vingtaine de gardes du corps, me menacer moi et ma famille Seigneur roderick. J'ai une grande estime pour vous seigneur roderick, car soit vous êtes courageux, soit vous êtes entièrement fou...

En disant cela Sorenn c'était levé de son siège, sortant son épée il fut aussitôt imité par les membres de sa propre gardes rapproché. Chacun était bien plus dévoué à leur seigneur et maître qui avait toujours été bon envers eux qu'à leur propre roi qu'il n'avait jamais vu. Le combat ne dura pas longtemps, les hommes du roi furent tous abattu rapidement. Le seigneur Roderick fut le premier à périr dans l'affrontement. Après cela le seigneur alla voir sa famille puis d'une voix calme donna les directives à Gabranth le chef de sa garde. À dire vrai tout ceci avait été prévu depuis bien longtemps, le fait que Sorenn ce mari avec une elfe n'avait pas plus à la cour, mais ce dernier régissant Annuminas, ne pouvait convaincre le roi de son innocence. Le responsable de sa garde devait partir avec 50 hommes et escorter ses enfants dans une maison sûr, où ils pourraient grandir à l'abri du danger. Cependant, lui et sa femme ne les verraient plus. Ils le savaient, à moins qu'ils parviennent à faire entendre raison au roi, c'était la fin pour eux. Les adieux furent déchirant, mais Gabranth prit sa mission très à coeur et parti avec les enfants, quant à Sorenn et Timrael, ils prirent la route de la capitale pour parler au roi. Après ceci, on n'entendit plus parler d'eux...

Voilà maintenant plusieurs années que la tragédie d'Annuminas a touchée Dalos. 9ans exactement, sont passées. Dans la tête et dans la vie du jeune homme, nombreuse choses se sont passées, mais la vengeance est toujours présente. Et à la tête de sa petite troupe de mercenaire il compte bien regagner la ville de ses parents et donc la sienne, mais également faire payer aux traître leur erreur. Cela inclus la noblesse de ce pays, mais également au roi qui ont douté de la famille Alfehim... L'Anor sera de nouveau uni sous une bannière, sous un roi....




(C) Amasys pour Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Age


[/color]


Dernière édition par Dalos Alfehim le Ven 22 Juil - 22:54, édité 35 fois
Revenir en haut Aller en bas


Elrond Peredhel
Seigneur d'Imladris, la Dernière Maison Simple

Seigneur d'Imladris, la Dernière Maison Simple
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 29/05/2016
▌VOTRE AGE : 25
▌MESSAGES : 118
▌RACE : Semi-Elfe
▌VOTRE RANG : Seigneur d'Imladris
▌CITATION : "Let him not vow to walk in the dark, who has not seen the nightfall"

Carnet personnel
PE: 32.250 PE
PO: 14.225 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   Dim 10 Juil - 15:10

Salut à toi Dalos, et bienvenue en Terre du Milieu !
Pour la rubrique "avez-vous lu les règles", il y a un code qui traîne quelque part dans le règlement. il faut le trouver et le mentionner, cela permet au staff de vérifier que les nouveaux joueurs ont parcouru les règles du forum.

Bon courage pour la suite, et à très vite j'espère Smile
Revenir en haut Aller en bas


Furdin Ier
Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir

Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/03/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 262
▌RACE : Naugrim
▌VOTRE RANG : Roi du Peuple de Durin
▌CITATION : "Khayamu !"

Carnet personnel
PE: 60.962,50 PE
PO: 8.725 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   Dim 10 Juil - 19:02

Bienvenue parmi nous ! Razz
Revenir en haut Aller en bas


Dalos Alfehim
La lance implacable

La lance implacable
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/07/2016
▌MESSAGES : 28
▌RACE : Humain
▌CITATION : Meme l'homme le plus fort du monde ne peux tenir debout avec le genoux brisé

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 15 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   Dim 10 Juil - 23:39

Bonjours elrond et furdin et merci pour l'acceuil.

Elrond je sais je l'ai vue en lisant le règlement c'est une cotation je dirais pas de qui histoire de ne peux pas donner d'indice sauf que je sais plus dans quel partie je l'ai lue. Je la rechercherais apres avoir complété les autre la flemme de relire les règles de suite ^^
Revenir en haut Aller en bas


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   Lun 11 Juil - 14:43

Bonjour Dalos et bienvenue sur notre forum Smile

Pour mes stats: comment nous as-tu trouvé?

Note également que ton avatar n'est pas à la bonne dimension; nous demandons un avatar de 200x400. De plus, ton avatar n'est peut-être pas définitif, mais si tu veux incarner un homme, alors il y a un léger souci vu l'image que tu as choisi pour te représenter, qui fait + elfe qu'humain ^^'

Bon courage pour la rédaction de ta fiche Wink

P.S.: je veux bien être ta tutrice pour tes débuts ici Wink




Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas


Dalos Alfehim
La lance implacable

La lance implacable
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/07/2016
▌MESSAGES : 28
▌RACE : Humain
▌CITATION : Meme l'homme le plus fort du monde ne peux tenir debout avec le genoux brisé

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 15 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   Lun 11 Juil - 16:26

Salut le nécro,

Ba j'ai trouvé le fofo, car je m'étais inscit sur back to dagor dagorath (ou un nom comme ça;) ) juste avant qu'il se coupe en deux. Mais j'ai attendu de voir le fofo qui me donnerai le plus envie de jouer avant de me ré-inscrire vue que vous proposiez tout les deux des choses différentes.

Pour mon vava il n'est peut etre pas définitif, j'ai posé une question en Mp à Furdin, j'attend une réponse (quand il aura le temps je suis pas à la seconde non plus^^), c'est pour cela que je n'ais pas dévellopé plus mon physique dans ma description et que je suis vague^^.

Mais merci pour le coup de main j'héssiterais pas à venir t'ennuyer à l'avenir^^
Revenir en haut Aller en bas


Cirion
L’Égaré - Le Voleur d'Âme - Commandant de l'Œil

L’Égaré - Le Voleur d'Âme - Commandant de l'Œil
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 11/04/2016
▌VOTRE AGE : 20
▌MESSAGES : 151
▌RACE : Humain
▌CITATION : En cas de Guerre Mondiale je files à l'étranger

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 2.195 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   Lun 11 Juil - 18:34

Si tu veux je peux taffer sur un vava :p

Sinon bienvenue ici et bon courage pour ta fiche !! Wink
Revenir en haut Aller en bas


Leoden
Prince des Vertueux

Prince des Vertueux
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 24/06/2016
▌VOTRE AGE : 28
▌MESSAGES : 245
▌RACE : Eotheod
▌VOTRE RANG : Roi de l'Eomark
▌CITATION : A vaincre sans péril, on vainc. C'est déjà pas si mal."

Carnet personnel
PE: 36.651,15 PE
PO: 3.825 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   Lun 11 Juil - 23:41

Bienvenue !

Mon personnage se pose une question :

C'est quoi un t-shirt ? Une sorte de cotte de maille elfique ? Razz


"Des chefs de guerre, il y en a de toutes sortes. Des bons, des mauvais, des pleines cagettes, il y en a. Mais une fois de temps en temps, il en sort un. Exceptionnel. Un héros. Une légende. Des chefs comme ça, il y en a presque jamais. Mais tu sais ce qu'ils ont tous en commun ? Tu sais ce que c'est, leur pouvoir secret ? Ils ne se battent que pour la dignité des faibles"
Revenir en haut Aller en bas


Dalos Alfehim
La lance implacable

La lance implacable
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/07/2016
▌MESSAGES : 28
▌RACE : Humain
▌CITATION : Meme l'homme le plus fort du monde ne peux tenir debout avec le genoux brisé

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 15 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   Mer 13 Juil - 12:21

Il s'agit plus d'une guenille elfique... si tant est que la plus simple des guenille elfique reste toujours plus jolie que la plus belle soie des hommes^^.
Revenir en haut Aller en bas


Dalos Alfehim
La lance implacable

La lance implacable
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/07/2016
▌MESSAGES : 28
▌RACE : Humain
▌CITATION : Meme l'homme le plus fort du monde ne peux tenir debout avec le genoux brisé

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 15 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   Jeu 21 Juil - 19:04

Après 34 édition et du temps passez à ecrire grace à mon tel(vivement que je puissent racheté un pc) ma présentation est enfin fini.

Ps: il doit rester des fautes d'ortographes mais soit je les ai pas vue, soit j'ai pas compris ce que voulais dire bon patron. Bon courrage à celui qui lira

prépare de nouvelle lunette et un cachet d'aspirine pour le modo ou admin qui prendra la décision
Revenir en haut Aller en bas


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   Ven 22 Juil - 10:08

Bonjour Dalos,

je te demande encore un ou deux jour tout au plus de patience; nous sommes débordés en ce moment.

Merci à toi Smile




Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas


Dalos Alfehim
La lance implacable

La lance implacable
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/07/2016
▌MESSAGES : 28
▌RACE : Humain
▌CITATION : Meme l'homme le plus fort du monde ne peux tenir debout avec le genoux brisé

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 15 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   Ven 22 Juil - 13:20

Pas de souci pour moi je patiente tranquilement
Revenir en haut Aller en bas


Furdin Ier
Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir

Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/03/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 262
▌RACE : Naugrim
▌VOTRE RANG : Roi du Peuple de Durin
▌CITATION : "Khayamu !"

Carnet personnel
PE: 60.962,50 PE
PO: 8.725 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   Sam 23 Juil - 10:13

Il y a des fautes récurrentes comme son et sont ou ses et ces mais aussi dans la conjugaison des mots mais dans l'état, la fiche est validable et l'histoire touchante.
Amuses toi bien Wink
Revenir en haut Aller en bas


Dalos Alfehim
La lance implacable

La lance implacable
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/07/2016
▌MESSAGES : 28
▌RACE : Humain
▌CITATION : Meme l'homme le plus fort du monde ne peux tenir debout avec le genoux brisé

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 15 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   Sam 23 Juil - 19:57

Merci furdin,

Je vais plus tarder à rp^^
Revenir en haut Aller en bas


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   Mar 26 Juil - 16:10

Suite à discussion par MP avec Dalos, je me suis permise de le changer de groupe et de le faire passer du groupe « Hommes de Rhudaur » à « Autres », compte tenu de la personnalité de son personnage et de ses futurs projets.




Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim   

Revenir en haut Aller en bas
 
Je vie par la lame et je mourrais par celle-ci... Récit de Dalos Alfehim
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eske zafè Lame kapout, gade komandan Mario Andresol
» Lame d'epee
» Kurai Hoshi, La lame divine / Kurama, le roi rouge
» Retou lame dayiti boumboum ou byen se yon pwovokasyon
» lame D'épée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Avant de renter :: Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: