AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 A l'aveuglette ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Inconnu
Aventurier

Aventurier


Masculin
▌INSCRIT LE : 01/04/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 85
▌RACE : Néant
▌VOTRE RANG : Rien
▌CITATION : Il fait beau.

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 995 PO
Troupes armées:

MessageSujet: A l'aveuglette ...   Mer 8 Juin - 15:21

L'air était sec et vigoureux, les alentours semblaient inoccupés et le ciel nuageux. Si d'aventure Keyser était certain de sa destination à travers tout Arda, il commença à se demander par où il se devait de commencer ses exercices de maintient en forme quotidiens. Alors qu'il allait entamer son entraînement une légère pluie commençait à embrumer la région. Il rassembla rapidement ses affaires et se dépêcha de s’abriter dans un enfoncement situé dans une falaise. Il n'avait pas eu le temps de rassembler du bois afin d'établir un feu de camp. Ses affaires étaient gorgées d'eau, et allait falloir plusieurs heures pour qu'elles soient sèches sans feu. Ce qui allait immobiliser le pauvre homme un bon moment. Alors il se décida de continuer son entraînement dans le creux de la falaise. L'écho des éclairs, le bruit confus de la bataille entre terres et cieux ne semblait en aucun déranger l'aventurier. Puis ayant terminé son entraînement il se reposa quelques instants et en observant le mur il avait su y trouver comme une sorte d'embouchure qui menait certainement à une grotte ou une caverne. A part observer la végétation locale subir l’averse il n'avait rien d'autre à faire il décida donc de pénétrer à l'intérieur de la grotte. Il vérifia au préalable l'éventuel présence d’une quelconque forme de vie à l'intérieur ou même la stabilité des murs de la grotte. Il n'y avait rien, il entra donc la grotte, celle-ci n'était pas profonde et l'eau n'y avait pas accès. Le fond était visible même avec le peu de lumière qu’offre le Soleil masquait par d'épais nuages. Sur le sol il y avait comme un ancien feu de camp dont il ne restait plus que le charbon. Il en prit un peu avec lui et en sortant de la grotte il se posa contre une paroi les fesses au sol. Et là il commença à fouiller son sac à le retourner dans tous les sens jusqu'à sortir un vieux parchemin froissait. Et avec le morceau de charbon il commença à y inscrire une petite note, qui ne cessait de grandir à vue d’œil. Bien que l'homme n'avait pas l'âme d'un artiste puisqu'il n'avait jamais croisé quelqu'un qui en possédait une afin de la lui dérober, il était tout de même déterminé à écrire un chant. Sa réflexion le mena très vite vers un chant guerrier sans doute était-ce un chant relatant son passé en Mordor. Au début de la chanson il ne savait pas par où commencer ni par quoi. Puis une inspiration soudaine l'envie et l'écriture commença d'elle même usant le fragment de charbon. Après plusieurs heures la pluie c'était arrêtée et sur le parchemin on pouvait y lire les choses suivantes dans une langue que seul Keyser ou très semblait comprendre :

Into the Badlands
The Mordorian Army march

In the winter battle of thousand
In thousand as far the eye can see
Ready for th e onslaught
Ready for the battle

Waiting the men march into the darkness
The trap are placed in sadow
In the cover of the night
Awaiting to be triggered
When the time is right
Imminent fight
Imminent invasion
Once the battle started
There's no turning back


Il n'y avait que ça, le parchemin n'était pas assez grand pour pouvoir y inscrire plus de dialogue. Il se disait qu'il devrait la finir et la traduire plus tard. Ses affaires rassemblées une bonne partie était sèche même si le reste allait devoir attendre car il fallait partir à présent. Il prenait le chemin en direction de la forêt. Étrangement aucun bruit n'était présent dans la forêt sans doute le fruit de son imagination. En s'enfonçant un peu plus profondément dans la forêt il tomba nez à nez avec ce qui semblait rester d'une caravane commerciale. De nombreux corps étaient présents, tous ces gens devaient être mort sans aucun doute. Sur le moment il se dit qu'il allait devoir redoubler de prudence à partir de maintenant car les auteurs de cet acte devaient sûrement être encore dans la région. Il observa un moment les alentours caché dans un buisson possédant un bon visuel sur la cible et ne voyait toujours aucun mouvement. Après un moment à attendre et voyant les charognes qui commençaient à manger les corps, il sortait de sa cachette et alla fouiller le convoi afin d'y récupérer ce qui pouvait être à récupérer. A son approche les charognes partirent emportant avec elles plusieurs cadavres, sans doute pour les mâchouiller un peu plus loin. Après une minutieuse inspection de la zone il avait réussi à ressembler deux ou trois vivres, une dague, une épée longue et une armure presque intact en réunissant les meilleurs morceaux entre toutes les armures portaient par les gardes de la caravane. Sur le moment il pensait que cette armure allait être parfaite car tout comme lui elle ne possédait aucun emblème. Mais visiblement il fallait l'ajuster à quelques endroits, bien que cela ne soit pas entravant il allait y avoir une gène par moment. L'épée elle trouvait près de la charrette semblait de facture classique, une épée basique tout ce qu'il y a de plus habituel. Il s'éloigna à une demi-heure de marche afin de se restaurer avec les vivres du convoi. Il n'y avait rien de grandiose au menu. Un morceau de pain, deux tomates, un petit jambon faisant la taille d'un lapin et deux gourdes avec de l'eau à l'intérieur. Après avoir consommé la totalité et vidé une de deux gourdes, il reprit la route avec une allure modérée car il lui fallait digérer. La nuit commençait à tomber, il décida de s'arrêter pour la nuit et grâce à ses souvenirs dans lesquels il se rappelait les techniques de survie que lui avait appris son oncle Bear Grylls il allait pouvoir se construire un vrai abris. Il commença à arracher plusieurs branches et à ramasser des brindilles sur le sol pour constituer un feu de camp. Puis à l'aide la dague il coupait plusieurs petits arbustes, par la suite une fois un gros tas constitué il entrelaça les branches jusqu'à en faire des panneaux. Puis à deux ou trois mètres il installa les panneaux en branche de manière à former un cercle avec en son centre le feu de camp. En plus de former une protection contre le vent cela allait également réduire la luminosité que produisait le feu de camp. A cela il ajouta une vieille technique de ce bon vieux oncle Bear Grylls en installa sur les côtés extérieurs au cercle et ce sur plus d'un mètre des centaines de petites branches cassantes afin de prévenir de l'approche d'un prédateur qu'il soit animal ou humain. A l'intérieur des panneaux il avait tout ratissé de manière à ce que le feu ne puisse se propager même si les quelques pierres autour du feu étaient là pour ça. Sa couche elle était faite uniquement de feuilles arrachaient ou ramassées sur le sol. Tout cela lui avait pris pas moins d'une heure, mais au moins il allait bien dormir même si ce n'était que d'un œil gardant l'autre en alerte de toutes choses. Le vent ne soufflait pas fort, juste assez pour apporter un vent de fraîcheur sur la forêt. La Lune était cachée par les nuages cherchant à atteindre les régions les plus éloignées et avant de s'endormir Keyser sculpta un grand morceau de bois afin d'en faire une lance. Il la plaça non loin de lui,et installa son sac sur l'une des extrémités du tas de feuille, puis il posa sa tête et commença à se reposer. Il allait enfin pouvoir se reposer, mais avant que le sommeil ne le gagne il songea aux prochaines paroles ainsi qu'à la traduction du chant qu'il avait commencé même s'il se demandait toujours à quoi cela allait lui servir. Le feu bien alimenté, le camp de fortune prêt et son lit également il s'endormit là au milieu de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
 
A l'aveuglette ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un départ à l'aveuglette!
» A l'aveuglette / Gabriella
» Brume et racines, recherche à l'aveuglette ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Administration :: Corbeille - Archives générales du Forum-
Sauter vers: