AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Vers le Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Vers le Nord   Jeu 2 Juin - 12:14

Dol Guldur paraissait plus vide et angoissante que jamais. De lourds nuages planaient constamment aux alentours et au-dessus de la cité mais jamais il ne pleuvait, asséchant encore plus les terres environnantes. Ils ne faisaient que rendre l’endroit plus inquiétant, si cela était encore possible. A l’intérieur de la cité, rien ne bougeait ; rien sauf les feuilles mortes qui jonchaient le sol et se déplaçaient en crépitant sur le sol de pierre au moindre souffle de vent.

Soudain, au détour d’un couloir étriqué surgit une sorte de silhouette entourée de brume. Les vêtements de la silhouette trainaient par terre et étaient en lambeaux. Son visage était difforme et ridé, ses orbites étaient vides et ses cheveux épars lui tombaient mollement sur les épaules et jusqu’au milieu du dos. Il errait là, passant d’une pièce à l’autre sans bruit. Tout à coup il s’immobilisa et leva la tête. Il se trouvait dans une grande pièce. Au bout se distinguait encore l’antre d’une immense cheminée qui n’avait manifestement plus vu de feu depuis longtemps. La silhouette s’était immobilisé à quelques mètres de celle-ci et fixait un point à environ 3m du sol. Pour le commun des mortels, il n’y avait rien à voir à cet endroit-là d’autres que des pierres grises et de la poussière en suspens. Mais pour la silhouette, il y avait bel et bien quelqu’un.

Maître ?, dit la silhouette dans un sifflement aigu.

Ce qu’il fixait avec tant d’immobilité n’était nul autre que Sauron Le Grand, celui qui cachait son identité et se faisait passé pour un Nécromancien, nom qui lui resta depuis. A sa question répondit une voix qui semblait venir d’outre-tombe tant elle était désincarnée et grave :

L’heure est venue, Er Murazôr. Je t’ai rappelé des Limbes en premier car tu fus et sera à jamais le plus puissant des Seigneurs des Hommes. Ton dessein n’est cependant pas de rester ici à errer éternellement. Ton dessein se trouve au Nord, sur les Terres d’Angmar. Je t’y envoie en mon nom. Observe le territoire, assouvi ses habitants à ta volonté qui n’est autre que la mienne et déclare toi leur souverain.

La silhouette qui répondait au nom d’Er Murazôr s’agenouilla devant lui :

Je ne faillerais pas, Maître.

Pour le moment, tu ne le peux. Mais là n’est que le début d’une mission bien plus grande encore. Prends ceci pour te rendre visible des mortels. Ne voyage que de nuit. Relèves-toi à présent et pars pour le Nord, Er Murazôr, Roi-Sorcier d’Angmar.


Er Murazôr se releva, son visage et ses yeux invisibles toujours braqués sur Sauron, comme s’il était en quelque sorte magnétisé par lui. Il passa la tunique et cape noire confiée par son Maître et en rabattit la cagoule sur son visage. La sorte de brume qui l’entourait se dissipa et à la place se trouvait une silhouette noire, grande et au visage entièrement dissimulé par la cagoule. Ses pieds et ses mains étaient recouvertes de bottes et de gants d’acier noir et à sa ceinture pendait une épée longue et faite dans un acier tout aussi noir que le noir de sa tunique. Sauron parti, il se mit immédiatement en route pour sa destination.

Obéissant aux recommandations de son Maître, il ne voyagea que de nuit, cependant, lorsque la nuit tombait, il allait vite, même à pieds, ses pas comme glissant au-dessus du sol. Il ne connaissait ni la fatigue, ni la faim, ni la soif. Aussi, lorsque le jour venait, il faisait en sorte de trouver un endroit ombreux. Alors il s’y asseyait et attendait simplement que la nuit revienne. Et ainsi de suite chaque jour, jusqu’à ce qu’enfin, il n’atteigne sa destination. Il ne le savait pas encore, mais c’est à cet endroit-là, là où il venait juste d’arriver, qu’allait plus tard se dresser la forteresse qui allait terrifier l’Arnor et tout l’Ouest de la Terre du Milieu…

Formulaire de voyage:
 





Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas
 
Vers le Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vers le Nord.
» Vogue, vogue vers le Nord
» Et elle remonte, remonte, toujours plus haut, tête vers le nord, pour mieux tomber plus bas, toujours plus fort ☺☻ Harmony } U.C'
» Vers le nord
» Vers la cité volante du nord

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Administration :: Corbeille - Archives générales du Forum-
Sauter vers: