AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Le début d'une fin.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Inconnu
Aventurier

Aventurier


Masculin
▌INSCRIT LE : 01/04/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 85
▌RACE : Néant
▌VOTRE RANG : Rien
▌CITATION : Il fait beau.

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 995 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Le début d'une fin.   Mer 1 Juin - 20:53

Son long périple l'avait amené vers l'entrée Ouest de cette sombre forêt, à son apparition l'humeur des soldats était changée en ce lieu. La troupe des deux mille soldats n'avait pas fait une seule pause durant toute la journée et il fallait aux hommes comme aux orcs un instant pour manger et boire. Le chef de la troupe s'arrêta donc tout en faisant un geste avec sa main afin d’exprimer un arrêt. Les premiers n'avaient aucun mal à s'arrêter mais cela se corsa un peu plus vers le milieu ou des hommes étaient rentrés dans des orcs et inversement. Cela ne manqua pas de déclencher une bagarre entre un sergent aux ordres de Lilith et un garde noir du capitaine, et bien que cela ne semblait pas distraire ni même amuser Keyser il se retenait d'intervenir face à ce manque de discipline car après tout il n'y aurait au maximum que deux morts et cela ne pouvait que faire relâcher la pression entre les deux régiments. Alors que la grande majorité montait des tentes, une fraction non négligeable regardait encore le combat qui ne semblait pas finir car si il est vrai qu'un numenor noir possède de grande qualité au combat les orcs pilleurs qu'avait déniché Keyser étaient extrêmement bien entraînés par leur capitaine. Ne voyant encore aucun progrès dans cet affrontement Keyser décida d'intervenir pour y mettre fin et sans même prendre son épée il saisit les deux individus qui n'avaient pas remarqués sa présence à cause de la concentration dû à leur duel. Pendant une minute il pouvait soulever à bout de bras les deux soldats indisciplinés, et après un petit étranglement qui allait les obliger à reprendre leur souffle il lâcha prise. Puis annonça aux deux malheureux sur un ton amusant et sévère :

« Félicitation mes amis, vous venaient d'être transférés dans le groupe d'éclaireur qui ne va pas tarder à partir pour explorer l'orée de la forêt. C'est un grand honneur que vous savez là, grâce à vous la troupe sera prévenue de tout danger et ainsi vous allez pouvoir sauver plusieurs vies. J'admire votre enthousiasme si vous voyez ce que je veux dire, il ne sera donc pas nécessaire de garder vos bardas sur vous, vous êtes de vaillants soldats capables de vous adapter dans de rudes conditions. Soyez prêt à partir d'ici deux heures et évités de reprendre ce combat ou la prochaine fois de dégaine mon épée me suis-je bien fait comprendre ? »

« Oui mon seigneur vos paroles sont claires et précises, et nous sommes plus qu'honorés d'intégrer cette unité qui protège notre maître de tous les dangers de ce monde hostile à nos pas mon seigneur. Nous allons nous retirer afin de préparer le nécessaire à cette entreprise. »


Et tandis que l'orc et le numenor se retiraient sans pour autant tourner le dos à Keyser, ils ne pouvaient s'empêcher de se faire des croches-pieds ne cherchant qu'à ridiculiser l'autre mais heureusement pour l'un comme pour l'autre aucun ne réussit. Et tout en soupirant Keyser pensant à voix haute :

« Une grande amitié va naître en ces deux idiots ! »

Juste après ces mots Lilith se rapprocha de lui et discrètement en chuchotant à son oreille elle lui expliqua qu'il n'y avait pas d'amitié mais seulement de la rivalité qui n'allait entraîner que de la jalousie. Une tente presque aux allures royale avait été monté pour Lilith et Keyser, qui n'allaient pas tarder à en profiter. Après deux heures de repos bien mérité autour d'un feu à manger ou faire la sieste ou encore autre chose, le groupe d'éclaireur c'était assemblé à cent pieds de l'orée assombrie par une aura malveillante. A ce groupe se joint Keyser et Lilith, le groupe fut d'abord surpris mais cela ne pouvait qu'augmenter leur confiance dans la réussite de cette entreprise. L'exploration de cette forêt les avaient amenés face un mur d'arbre ne laissant qu'un passage sombre et sinueux entre deux arbres aussi grands l'un que l'autre d'au moins une centaine de pieds. Et alors que le début de la forêt ne sembler que sombre mais en aucun cas repoussant à cause des arbres possédant encore leurs feuilles et de quelques fleures parsemant le sol encore vivant de toute sorte de créature inoffensive. Mais autour de ce mur aucun arbre ne possédait de feuille ou même un brin de vie tous semblait mort comme si ils étaient empoissonnés par un maléfice très puissant. Le sol lui était couvert de nombreux cadavres d'oiseaux et autres bêtes habitués à la forêt de plus sa couleur était à la limite d'être blanchâtre non pas comme la neige mais plus comme la peau d'une personne malade. Intérieurement Keyser pensa cela ne fait aucun doute mon salut se trouve au delà de ce chemin. Le petit groupe de vingt personnes s'avança dans cet étroit passage, après dix puis vingt et enfin trente mètres des cadavres semblaient rongés par les insectes. Ceux-ci étaient plus qu'actif et si une personne avait le malheur de s'aventurer seule ici il n'y avait aucun doute sur le fait que les insectes se seraient jetés sur l’insouciant. Mais qu'importe du moment que nous restons groupés il ne nous arrivera rien s'écria Keyser afin de remonter le moral des éclaireurs qui semblaient dégager un sentiment de peur et Lilith quand à elle ne pouvait s'empêcher de regarder des vers, petites araignées, asticots et autres rampants manger un cadavre de cerf qui était sûrement en décomposition ici depuis plusieurs jours si ce n'était plusieurs semaines. Keyser se demandait si elle faisait cela par curiosité ou alors par amusement quoi qu'il en soit c'était sa future promise et il devait faire avec ses traits aussi déroutant qu'ils pouvaient l'être. En reprenant la marche ils ne tardèrent pas à s'arrêter de nouveau face cette fois-ci à l'entrée d'un petit tunnel qui était l'unique moyen de passer. Ils s'arrêtèrent là un moment à se reposer et à réfléchir car à quoi bon continuer sur ce chemin si l'armée ne pouvait pas suivre celui-ci. Et alors que l'un des orcs inconscients alla se vidanger dans le tunnel pendant que tous étaient concentrés sur le petit feux. D'étranges choses apparurent de ce tunnel ne cherchant qu'à entourer l'orc malchanceux, et une fois ces choses l'avaient attirées dans le tunnel. L'un des hommes avait alors remarqué la chose et avait annoncé :

« Le... Le tunnel.... Le tunnel il a avalé l'orc, là juste là.... il a sorti ces grandes dents pointues la saisit pour ensuite l'attirer au fond de celui-ci. Nous devrions partir n'avons rien à faire ici. »

Et alors qu'il commençait à divaguer, Keyser dégaina son épée et posa la lame sur l'épaule du soldat et face à la mort qui l'attendait s'il continuait à divaguer il s'arrêta net. Puis se saisissant d'un morceau de bois encore en proie aux flammes du petit feu de camp Keyser le lança à l'entrée de la grotte c'est alors que le feu se propagea rapidement sur une petite zone de l'entrée de la grotte. Le phénomène ressemblait à une toile d'araignée brûlant face aux bougies. Puis Lilith chuchota une nouvelle fois à Keyser :

« C'est sans aucun doute une araignée, bien que cela soit regrettable d'avoir perdu un orc nous ne pouvons pas tenter de le sauver nous risquerions de tous y passer trouvons un autre chemin. »

Et alors que Keyser pensait à suivre les indications de sa compagne, un petit groupe d'orc arriva par derrière eux une dizaine seulement mais tous dans de lourdes armures. Et lorsque ceux-ci furent à moins de soixante pieds et malgré l'étrange brouillard noir qui c'était levé, Keyser pu reconnaître le capitaine orc à son service. L'orc venait tout juste aussi de reconnaître Keyser et s'écria :

« Et alors mon amis cela fait plusieurs heures que vous êtes partis et ne vous voyant pas revenir je me suis décidé à vous suivre à l'aide de mes fidèles gardes du corps ici présent. Alors qu'elle est le problème ? »

Surpris par les propos de l'orc il rétorqua sur un ton assez sérieux qui n'était pas à son habitude :

« Et bien qu'est ce que vous nous baragouiné encore ? Nous sommes partis il n'y a pas plus d'une heure. Mais en y réfléchissant de plus près sans doute cette aura ou même cette forêt agit sur notre perception du temps. Hum ... nous devrions quand même rebrousser chemin … Très bien vous tous en dehors du capitaine rentré au campement et préparez-vous en suivre le chemin que nous avons emprunté et il n'y aura de discussion sur ces ordres. »

Une fois les éclaireurs étaient partis, le capitaine questionna Keyser afin de connaître la raison pour laquelle les deux étaient restés ici :

« Mais pourquoi nous devons rester ici ? Les autres ils sont bien partis et puis on pouvait bien garder un ou deux petits vermisseaux. »

« Et bien nous restons ici afin de sauver un de vos soldats, et puis si nous étions plus nombreux que nous le sommes déjà nous aurions du mal à agir dans ce tunnel et à rester discret. Il y a de cela dix minutes une araignée à attrapée avec ces pattes votre orc insouciant qui allait se vidanger face au tunnel. »

« Très bien nous y allons alors. »


Alors qu'il allait rentrer dans le tunnel les deux guerriers ne pouvait s'empêcher de remarquer qu'il allait devoir marcher dans l'urine de cet idiot. Et une fois le pied posait dessus Keyser descendait tranquillement mais l'autre avait glissé sur la flaque d'urine se trouvant en pente entraînant avec lui Keyser dans sa chute jusqu'à arriver sur un sol plat dans le tunnel. Keyser soupira mais ne laissa aucune pensée s'échapper. L'orc quand à lui ne s'excuser pas et expliquer juste en cherchant à se justifier que ce n'était pas sa faute. Le fond de la grotte lui était sombre mais qu'il s'agisse de l'orc capable de bien voir dans le noir ou alors de Keyser habitué aux grottes les plus sombres du Mordor ainsi les deux pouvaient distinguer de nombreuses toiles recouvrant le sol, les parois et le plafond du tunnel. Ce chemin qu'ils avaient commencé à emprunter allait les amener droit vers la bête. Le brouillard noir n'était pas présent en ce lieu, et alors qu'il progressé depuis un moment Keyser avait pu entendre un petit gémissement provenant de derrière lui. Sur le coup cela lui semblait étrange il se retourna et remarqua une grosse araignée qui dévorait la gorge du capitaine orc et avec son épée il trancha la bête en deux. Le capitaine lui était mort et Keyser ne pouvait s'empêcher de rire face à cette situation, car une araignée faisant la même taille que le capitaine avait commencé à manger celui-ci. Et après un moment d’exaltation il continua dans le tunnel jusqu'à arriver face au soldat dont le cadavre était dans une toile et un peu plus loin Keyser pouvait apercevoir la sortie du tunnel il se dépêcha de la rejoindre et une fois sorti il attendit le reste des troupes. Là en attente depuis à présent plusieurs heures à contempler la désolation du lieu qui ne cessait d'impressionner le numenor il pouvait entendre les premiers bruits de pas de la marche brutale de sa horde. Et après un délais d'au moins six heures l'armée était passée en entier dans ce petit tunnel, il avait fallu dégager les corps, les toiles et l'urine de l'orc puis faire avancer les soldats un à un. La troupe reprit la marche après ce moment et petit à petit se dessinait un petit chemin pavé de pierre dont l'herbe morte et des féviers avaient pris possession ne laissant apparaître que par moment le haut des dalles. Keyser décida de suivre ce chemin sinueux. En s'enfonçant dans la forêt et ce après plusieurs jours de marche et plusieurs attaques des bêtes de la forêt. Le brouillard ne faisait que s'intensifier et bientôt même les pieds ne semblaient plus apparaître aux yeux de tous. Mais droit devant le troupeau de guerrier se dressait une sombre ruine, il s'agissait peut être d'un fort ou alors peut être même d'un avant poste elfe. Des êtres dont Keyser n'avait entendu que des rumeurs à leurs sujets. Des êtres capables de vivre indéfiniment sans pour autant laisser apparaître la moindre ride et dont les chants et la beauté étaient sans pareil en terre du milieu. Mais il ne s'agissait là que de rumeur qu'il avait pu entendre durant son enfance. Il demanda à la horde de s'arrêter en dehors de la battisse, car il ne savait même s'il avait été invité ou même si il était autorisé à rentrer à l'intérieur. Et après une heure à attendre il avait enfin pu apercevoir comme une sorte de signe une lumière rouge accompagné d'une silhouette noire sans doute était-ce là un des nombreux hommes de main de cette fameuse ombre maîtresse du Mordor. Il demanda donc à tous de rester en place et en attente des ordres puis il s'avança vers la cité en demandant à Lilith de l'accompagner. L'entrée de la cité était quelque peu maléfique à cause de la présence de nombreux insectes et par la présence du brouillard même si celui-ci c'était amoindri dans les alentours de la forteresse. Il n'y avait rien d'intact tout était en ruine, les remparts, les tours et même la citadelle semblait fléchir si le moindre courant d'air les éraflés. Puis un long chemin suivi par des grands escaliers avaient amenés le duo face à une grande porte dans un fer rouillé mais noirci par un maléfice certainement puissant. Ne sachant pas quoi faire il annonça alors à voix haute :

«  Je suis Keyser l'aventurier de Mordor, je ne sais pas si vous vous souvenez de ma personne lors de notre dernière rencontre qui avait pour le moins était des plus inattendue. Je demande donc au seigneur de cette forteresse de bien vouloir m’accueillir et à m'accorder une audience si ma demande ne lui semble pas exagérée. »

Sur ces mots Keyser commença à s'incliner afin de former un angle à soixante degrés et demanda également à Lilith de s’incliner.
Revenir en haut Aller en bas


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Le début d'une fin.   Mar 7 Juin - 11:56

MJ


La cité était plongée dans le silence, si bien que le Nécromancien fut très vite averti de l’approche d’intrus de son domaine. Son bras-droit étant à présent parti pour le Nord, il s’y trouvait seul mais cela ne le dérangeait guère. Ainsi pouvait-il ruminer sa vengeance sur les Peuples Libres en toute tranquillité. Souvent essayait-il de puiser dans les réserves de ses pouvoirs pour localiser l’Unique, mais ce dernier restait toujours hors de sa portée et de sa vue. Lorsque les bruits de pas se firent proches, il se déplaça vers la cour principale, derrière la porte d’entrée qui, en cet instant, se trouvait encore fermée. Il vit alors arrivé deux personnes, un homme et une femme. Ces derniers l’avaient évidemment vu également, mais c’était là le but. Il devait entretenir les rumeurs du Nécromancien pour que personne, sauf les plus fous, ne s’approchent jamais de sa cité. Manifestement, deux fous étaient quand même venus jusqu’à lui en ce jour.

Lorsqu’ils furent juste derrière la porte, il put voir les visages de ses visiteurs. Si celui de la femme lui était inconnu, il reconnaissait très bien celui de l’homme, ce même homme qui s’était montré si insolent à son égard et sur ses terres. Le voici à présent qu’il venait à lui avec sa compagne. Après avoir parlé, disant vouloir lui parler, tous deux s’étaient inclinés et attendaient manifestement une réponse de sa part. Personne ne pouvait alors le voir, mais le Nécromancien souriait et ce sourire était tout sauf bienveillant. Néanmoins, reprenant l’apparence sous laquelle il s’était révélé à l’homme en Mordor – une grande silhouette noire – il leva un bras, ouvrit sa main et la fit pivoter lentement vers la droite. Ainsi s’ouvrit la porte, dans un grincement à réveiller les morts…




Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas


Inconnu
Aventurier

Aventurier


Masculin
▌INSCRIT LE : 01/04/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 85
▌RACE : Néant
▌VOTRE RANG : Rien
▌CITATION : Il fait beau.

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 995 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Le début d'une fin.   Mar 7 Juin - 14:28

Alors que Keyser venait tout juste de terminer ses propos, la porte commença déjà à s'ouvrir. Derrière celle-ci se trouvait l'ombre que le jeune homme avait pu rencontrer en Mordor il y a de cela quelques mois. Toujours aussi noire et malveillante l'ombre semblait simplement observer les deux individus. Alors le numenor chuchota de manière discrète à Lilith :

« Peut être qu'il vaut que tu retournes au campement, on ne sait jamais si l’engeance décide de nous attaquer il y a peu de chance de pouvoir s'en sortir. »

Elle hocha la tête et lentement elle commençait à se dérober des yeux du seigneur maléfique sans pour autant lui tourner le dos. Keyser resta encore incliné, sans doute attendait-il que le seigneur l'autorise à se relever. Ici ce n'était pas le Mordor et rien n'était familier à Keyser il ne pouvait donc pas se permettre le moindre faux pas. Toujours immobile il ne pouvait qu'observer cette curiosité et le décor se situant à ses arrières.
L'ombre était grande, presque aussi grande que les trolls que l'on pouvait trouver en Mordor. Mais son aura elle provoquait les tourments de tout ce qui lui était à proximité. Les lieux eux dégageaient une odeur de sang et de moisissure comme si de nombreux cadavres étaient entreposés non loin de l'aventurier. Les mauvaises herbes et d'autres végétaux n'exprimant que la tristesse de ces lieux avaient commencés à envahir le sol. A certain endroit on ne pouvait y voir qu'un feuillage dense où il serait dangereux de poser un pied. Les murs étaient noirs comme si l'ensemble de la structure avait commencée à brûler. Mais il manquait un toit et de nombreux murs et même à certains endroits le sol n'était plus présent. Quoi qu'il en soit Keyser attendait toujours l'autorisation de se relever mais toujours rien. Il commença donc à parler tout en restant incliner et d'un œil il surveillait la chose. :

«  Lors de notre dernière rencontre les choses ne c'étaient pas passées de manière amicale, c'est pourquoi je me suis décidé à faire le premier pas vers vous, tout d'abord en venant à votre rencontre. Puis en chemin j'ai pu faire la rencontre de nombreux hommes et orcs prêt à me suivre et à faire de ma volonté une réalité. Ces deux mille guerriers sont là mon présent afin de vous témoigner de mon respect et de mon utilité en terre du milieu face aux grands dangers qui sont destinés à Arda. Bien sûr si j'agis de cette manière envers vous c'est que j'ai une chose à vous demander, je souhaiterais acquérir le savoir. Oui le savoir nécessaire afin d'écraser l'arbre blanc ainsi je pourrais sans l'ombre d'un doute relever dignement la fierté de mon peuple. Alors qu'en dites-vous ? »
Revenir en haut Aller en bas


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Le début d'une fin.   Mer 8 Juin - 16:32

MJ


La silhouette était restée immobile comme une statue mais très attentive aux propos de Keyser. Elle avait cependant remarqué cette personne qui tentait de s'en aller discrètement. Aussi, lorsque Keyser eut finit, le Nécromancien lui permit de se relever et lorsque ce fut fait, il prit la parole. On avait l'impression que sa voix venait d'ailleurs, d'un autre monde et d'un autre temps:

Le savoir que tu désires acquérir est très ancien et coûte très cher à ceux qui désirent l'apprendre. Montres-toi fort et tu parviendras, à force de temps, à le maîtriser. Montres-toi faible et tu mourras.

S'approchant de deux pas de Keyser, le Nécromancien reprit, beaucoup plus menaçant cette fois:

Je ne vois cependant aucune raison de t'enseigner cela. Qu'es-tu donc, pour oser penser que MOI, Sauron Le Grand, Seigneur des Ténèbres et Lieutenant de Morgoth, perdrais mon temps à enseigner à un insolent et faible mortel? Te figures-tu que le meurtre d'orcs ou d'autres mortels te donne le droit à ce savoir ancestral? Je ne suis enclin ni à la miséricorde, ni au pardon. En cet instant, rien ne te prédispose à acquérir ce savoir...... Amènes-moi cependant ce que tu apportes, ces soldats. Je veux TOUS les voir. Si je les estime dignes de me servir, peut-être auras-tu la vie sauve et t'enseignerais-je ta première leçon... Maintenant va, et ne reviens qu'avec tous les tiens.

Puis le Nécromancien se détourna de Keyser et disparu dans les treffonds de Dol Guldur.

HRP:
 




Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas


Inconnu
Aventurier

Aventurier


Masculin
▌INSCRIT LE : 01/04/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 85
▌RACE : Néant
▌VOTRE RANG : Rien
▌CITATION : Il fait beau.

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 995 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Le début d'une fin.   Mer 8 Juin - 18:27

Le seigneur noir avait parlé, sur ces paroles et son commandement Keyser se relevait. Il était clair à présent pour lui qu'il s'agissait d'agir intelligemment afin d'éviter la mort plus que probable qui l'attendait. Pourtant il y avait là un sentiment étrange et curieux qui le poussait à insister afin d'obtenir ce qu'il demandait, ce sentiment était la fierté car se faire jeter après tant d'effort ne pouvait mener qu'à la honte. Et pour ne pas vivre dans la honte même en sachant que la mort allait certainement lui être offerte. Avant de partir et même en voyant l'ombre il inclina une nouvelle fois la tête était-ce par stupidité, respect ou autre chose nul ne le sait. Il descendait lentement les marches de la sombre forteresse, en chemin il croisa Lilith qui visiblement n'était toujours pas arrivait en bas, sans doute attendait-elle l'arrivée de Keyser afin de recevoir les nouvelles en avance par rapport aux autres. Alors s'engagea une petite discussion sur le grand chemin de pierre entourait de ruine. Keyser lui expliqua mot pour mot ce qu'il avait vu, entendu et ressenti.
Puis il eu le temps de terminer son monologue juste avant d'arriver face au campement. Là il faisait signe aux officiers orcs et numenors. Tous étaient rassemblés face à eux se tenait Keyser qui visiblement avait quelque chose d'important à leur annoncer :

« Mes amis, mes soldats mes frères. Après un long et éprouvant voyage qui ne fut pas sans perte nous voilà enfin face à la cité dont je vous avais parlé. A l'intérieur se trouve notre rédemption. Vous avez entretenu pendant une longue période de relations hostiles entre orc et numenor, mais aujourd'hui c'est fini cet homme là haut bien qu'il soit seul possède la force de nous mener vers une ère où la cohabitation sera possible ou tous serons égaux. Votre foi sera importante dans ce projet car elle déterminera si vous êtes aptes à apprendre au monde votre existence et vos convictions et si alors vous serez avalés pas ce fléau qu'est ce pseudo monde. Enfin les puissants de ce monde connaîtrons le son de notre voix de nos cris et de notre colère. Vous ne possédez pas encore la puissance, la connaissance et la sagesse mais tout cela je vous l'offrirai si aujourd'hui vous tous êtes capable de la tâche que j'ai l'intention de confier à quarante soldats. Il me faudra les meilleurs des meilleurs, ceux qui ne reculeront pas même face à la mort elle même. Car oui en haut de cette colline bordait par une rivière se trouve en son intérieur la mort, le seigneur noir qui jadis vous souvenez-vous fut vaincu face à l'une des plus grandes alliances d'Arda. Aujourd'hui numenors notre peuple n'est plus et seul lui peut restaurer ce qui fut autrefois notre force, orcs vous qui êtes à présent considéraient comme de la vermine seulement utile en chair à canon seriez-vous prêt à nous prouver le contraire. Ainsi je vous demande à vous les officiers de prendre choisir vingt numenors et vingt orcs les meilleurs de tous nos guerriers. Et nous présenterons au seigneur noir l'image de la fin elle même l'élite des forces spéciales en tous Arda. »

Ce discours était long pour les orcs mais tout cela ne faisait qu’augmenter leurs impatiences de pouvoir enfin servir de nouveau le seigneur des ténèbres. Alors à la fin de ce discours Keyser accorda vingt minutes aux officiers afin de choisir les meilleurs hommes. Le délais passa vite, et enfin les quarante soldats d'élites c'étaient mis en formation face à Keyser accompagnés des officiers. Il s'arrêta un moment et inspecta chacun des soldats, réajustant tout ce qui pouvait paraître comme une honte, un manque de discipline ou même insultant. Une fois il chargea Lilith et ces meilleurs officiers d’organiser le reste en une armée d'élite bien qu'elle l'était déjà. Il allait falloir faire avancer les neufs cents soixante guerriers sur ce long chemin de dalle, aucun n'allait devoir trébucher ainsi l'allure serait lente pour pouvoir satisfaire tout le moment et qu'ils puissent marcher de manière admirable. Ainsi deux colonnes furent formées à gauche se trouvaient les orcs, à droites les numenors. Puis il demanda au quarante soldats mis à l'écart de faire de même. Une fois prêt ils avancèrent vers l'antre du seigneur noir avec à l'avant des troupes Keyser et sa quarantaine de soldats. Après dix minutes de marche la horde s'arrêta juste devant la porte. Après quoi Keyser et sa troupe pénétraient lentement avec fierté et élégance dans la salle où il fut. Il ordonna à tous de s'incliner et il fit de même. Puis prononça les paroles suivantes :

« Comme vous me l'aviez demandé je suis revenu avec les soldats que m'aviez demandé. Ce sont les meilleurs que l'on puisse trouver dans toute la région. Ils sont aptes à effectuer toute sorte d'acte. Rien ne peut les faire reculer face à un combat qui peut leur assurer une gloire sans fin. Ainsi il existait des millions de façon de vous remercier pour la leçon que vous m'aviez enseignée en Mordor. Cette aide que vous m'avez apportée me permettait de tenir. Selon certain il y aurait des moments où l'on a besoin que nos amis et notre famille nous aide, mais selon moi c'est une faute il faut être capable d’accepter la mort et être capable d'y arriver sans se soutien qui peut entraver la progression d'un projet. C'est le seul moyen de parvenir à la réussite, vous m'aviez demandé pourquoi devriez-vous perdre votre temps avec un meurtrier tel que moi alors que jusqu'à présent je n'ai réussi qu'à gêner vos projets. Mais tout ce que je faisais, je ne le faisais qu'avec ce que possédait soit une incompréhension totale du monde qui m'entourait , et soyez en sûr jamais je ne renoncerais à mon projet qui est de défaire le Gondor de ses droits illégitimes. Ainsi vous pouvez douter de moi de ce que je dis mais ne doutez pas de ce que je vais faire. Voyant l'une de mes portes se fermer étant jeune vous m'en avez montré une autre qui c'est ouverte. Et je me suis décidé à regarder la porte ouverte, je ne saurais vous être plus fidèle que n'importe lequel de vos serviteurs si vous acceptez mes services. Ainsi je vous offre ces mille guerriers preuve de mon immense volonté à entrer à votre service. »
Revenir en haut Aller en bas


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Le début d'une fin.   Sam 11 Juin - 12:04

1 à 4 : 1.000 soldats? Tu m'avais parlé de 2.000 soldats ! Tu essaies d'entuber le Nécromancien ??? Personne n'entube le Nécromancien... Ta sentence sera la mort !

5 : le Nécromancien t'accueille dans ses rangs mais te juge pas encore prêt à acquérir son précieux savoir.

6 : le Nécromancien t'accueille dans ses rangs et t'estime prêt à recevoir son 1er enseignement.




Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas


Manwë Sulimo
Dieu Protecteur d'Arda

Dieu Protecteur d'Arda
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 28/02/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 122
▌RACE : Dieu
▌VOTRE RANG : Un Dieu n'a guère besoin d'un rang.
▌CITATION : Arda est mienne et sous ma protection.

Carnet personnel
PE: PE illimités
PO: PO illimités
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Le début d'une fin.   Sam 11 Juin - 12:04

Le membre 'Le Nécromancien' a effectué l'action suivante : La destinée des Héros


'Dé basique' : 1
Revenir en haut Aller en bas
http://dagordagorath-rpg.forumactif.org


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Le début d'une fin.   Sam 11 Juin - 12:44

MJ


Le Nécromancien attendait patiemment le retour de Keyser. Il savait pertinemment qu'il allait revenir; il l'avait jugé dès le 1er jour, en Mordor. Un impulsif, à la fierté et à l'orgueil démesuré, cherchant vengeance trop rapidement, voilà ce qu'il était. Il parlait de se venger du Gondor. Cela, le Nécromancien le désirait également, mais pas uniquement. Le Gondor n'était qu'un seul peuple parmi tous ceux desquels il voulait se venger. Tout ceux qui, un jour, se sont élevés contre lui, contre sa volonté. Tout cela devait être éradiqué de la Terre du Milieu. Cependant, sa condition était pour l'instant encore précaire. Trop faible pour reprendre une quelconque apparence physique, il avait constaté que même les rituels qui, autrefois, ne lui faisaient ressentir qu'une puissance encore plus accrue, l'affaiblissait aujourd'hui pendant des jours après l'avoir pratiqué. C'est ce qui s'était passé après avoir ramené son bras-droit, Er-Murazôr, des Limbes où lui et ses huit semblables avaient été envoyés après sa chute. Aussi avait-il vu, lors de son récent voyage, que le Mordor était totalement en ruines... Il allait devoir remédier à cela, et très vite. Toutefois devait-il d'abord régler la question de cet homme qui se trouvait incliné devant lui, avec une quarantaine d'officiers, tant Orcs que Numénoréens Noirs. Son regard se tourna un court instant vers l'extérieur de la cité et il sentit la présence de plusieurs centaines d'autres Orcs et Numénoréens Noirs. Il s'avança pour examiner de plus près ces officiers amenés par Keyser. Sans les toucher, il les observait sous tous leurs aspects, de leurs conditions physiques à leurs armures et la qualité de leurs armes. Il appréciait ce qu'il voyait. Les Orcs avaient l'air puissants et féroces. Quant aux Numénoréens Noirs, leurs armes étaient empruntes de runes des ténèbres et leurs visages tatoués comme autrefois, de signes renvoyant à sa puissance et sa gloire.

Pendant qu'il observait, Keyser parlait et le Nécromancien écoutait chaque mot qu'il prononçait, même s'il n'en donnait pas l'air de s'y intéresser. Soudain, il s'arrêta net et se retourna pour le contempler. Que venait-il d'entendre? "Ainsi je vous offre ces mille guerriers preuve de mon immense volonté à entrer à votre service." Mille ? N'avait-il pas parlé de deux mille quelques heures auparavent ? Le Nécromancien s'avança vers Keyser; la pièce s'assombrit et l'air devint lourd. Orcs et Numénoréens Noirs se regardaient, l'air effrayé et surpris par ce changement inattendu:

Pourquoi mille alors que le double attend à quelques pas d'ici? Pourquoi mille alors que tu m'avais promis deux mille?

De la silhouette sombre naquit alors une flamme, une flamme d'un rouge et or ardent et aveuglant. Peu à peu, cette flamme prit forme, la forme d'un être qui marchait vers le groupe et vers Keyser. Son pas était lent, ses bras se mouvaient en rythme le long de son corps. Il manquait trois doigts à sa main droite. On ne pouvait distinguer son visage car le feu qui l'entourait était véritablement aveuglant et un heaume hérissé de quatre grandes piques le coiffait. Il s'arrêta juste devant Keyser et avança sa main valide vers lui:

Qui crois-tu être pour oser te conduire ainsi devant moi? Peu importe, en réalité, qui tu es car personne ne s'en souviendra.

Il saisit Keyser à la gorge, resserra son emprise et le souleva de terre. Les flammes s'étaient propagées sur tout son corps par ce simple contact:

Je garde ce présent que tu m'apportes. Deux mille soldats. Meurs et rejoins les Enfers où le Jugement Dernier de Morgoth t'attend.




Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le début d'une fin.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le début d'une fin.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Royaume de la Forêt Noire-
Sauter vers: