AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Catalogue des Armes de Siège

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Catalogue des Armes de Siège   Dim 22 Mai - 16:24

Catalogue des Armes de Siège



Note : ceci est le catalogue de base des engins de siège. Il vous est possible de créer les vôtres (voir ce sujet-ci). Si d’autres joueurs achètent vos créations, les PE ou PO issus de l’achat vous reviendront.



ARTILLERIE À JET



Elles permettent d'envoyer des projectiles sur ou par-dessus les murailles. On peut envoyer des quartiers de roches, des boulets de pierre, des pots de résine afin d'enflammer les hourds, mais aussi des charognes afin de propager des maladies ou des immondices. Elle se décomposait en engins à ressort et en engins à contrepoids.

Pierrière

La pierrière est une pièce d'artillerie médiévale. Constituée d'un balancier appelé verge au bout duquel est attachée une poche contenant des projectiles, elle était actionnée en tirant sur l'autre extrémité du balancier. Utilisée principalement pour la défense, elle était aussi appelée l'arme des femmes puisque les femmes et les enfants étaient souvent dévolus à ce type d'armement.
Données techniques et visuel:
 


Baliste

Son fonctionnement est basé sur différents mécanismes utilisant l’action de deux leviers sur des ressorts à torsion, constitués de plusieurs faisceaux de fibres tordues. Les premières versions lançaient de lourdes flèches ou des projectiles sphériques, comme des pierres de différentes tailles.
Données techniques et visuel:
 


Scorpion

Le scorpion n’est rien d’autre que la version plus petite et plus rapide de la baliste. Son système plus facile permet d’effectuer plus de tires et d’être plus précis hélas au détriment de la taille des projectiles.
Données techniques et visuel:
 


Catapulte

La catapulte est une machine de guerre utilisée pour lancer des projectiles à grande distance. La catapulte est capable de projeter de lourdes pierres ou, parfois même, des cadavres ou diverses déjections, ceci afin de saper fortement le moral de l'ennemi, lui faire peur, voire propager des infections. La force de propulsion a d'abord été donnée par la flexion d'un arc géant puis, dans les engins plus perfectionnés, par la torsion d'un « ressort » constitué d'un faisceau de fibres.
Données techniques et visuel:
 


Trébuchet

Le trébuchet fait partie des pièces d’artillerie médiévales dites à contrepoids. Il s’agit d’un engin de siège qui a été utilisé au Moyen Âge, soit pour détruire la maçonnerie des murs, soit pour lancer des projectiles par-dessus les fortifications. Il pouvait lancer des projectiles de trois cents livres (140 kg) et les projeter à grande vitesse contre les fortifications ennemies.
Données techniques et visuel:
 


Mangonneau

Le terme mangonneau désigne un engin militaire offensif à contrepoids, un engin de siège utilisé pour lancer des projectiles contre les murs des châteaux forts, très proche du trébuchet. Le tir du mangonneau pouvait se régler beaucoup mieux en hauteur et en distance que celui du trébuchet, parce qu'il décrivait un plus grand arc de cercle, et qu'il était possible d'accélérer son mouvement.
Données techniques et visuel:
 


Baliste à flèche noire (exclusivement pour le Peuple du lac

Cette baliste et conçut différemment de par ses quatre bras de projection ainsi que son extrême précision. Elle peut être utilisée avec des flèches noires mais la petite quantité de celle-ci en réduit considérablement l’usage.
Données techniques et visuel:
 


BÉLIERS



La fonction principale des béliers consiste à endommager, enfoncer et / ou défoncer les portes des cités attaquées afin d’y faire une brèche et de pénétrer dans ladite cité.

Bélier simple

Dans sa version la plus simple, le bélier est juste un gros tronc d’arbre manœuvré par plusieurs personnes et projeté avec force contre un obstacle. La quantité de mouvement emmagasiné par le bélier était suffisante pour endommager la cible si le tronc était assez massif et / ou était déplacé assez rapidement.
Données techniques et visuel:
 


Bélier à tête

Le bélier à tête est un bélier dont la tête porte un accessoire en fer ou en acier, dont la forme est parfois celle d’une tête de bélier avec des cornes ou de tout autre animal, pour infliger davantage de dommages à un bâtiment.
Données techniques et visuel:
 


Bélier couvert

Beaucoup de béliers étaient protégés par un toit et des écrans latéraux couverts de matériaux peu inflammables, généralement des peaux fraîches et humides, provenant probablement d’animaux consommés par les assiégeants, afin de résister plus longtemps aux projectiles enflammés lancés par les défenseurs, ainsi que pour protéger hommes maniant le bélier des tirs des archers ennemis en leur offrant comme défense l’habitacle du bélier.
Données techniques et visuel:
 


Bélier à contre poids (exclusivement pour le Peuple des Nains

Les nains sont les seul à connaître le mécanisme de ce bélier à contre poids. En effet l'énorme charge situer au dessus participe au mouvement de balancé faisant fracasser la tête de métal avec une violence inouïe sur les portes ou murs. Son énorme poids l'oblige à ce faire tracter par deux monstres du nord.
Données techniques et visuel:
 


TOURS ET ÉCHELLES



Les tours de siège et autres échelles sont majoritairement utilisées pour prendre d’assaut les murailles des cités attaquées.

Beffroi

Une tour de siège est un engin de siège, construit spécialement pour protéger les assaillants et les échelles d’assaut pendant les manœuvres d'approche des murs de fortifications. La tour était souvent rectangulaire avec quatre roues et une hauteur à peu près égale à celle du mur, ou parfois plus élevée pour permettre aux archers de monter au sommet de la tour et de tirer à l’intérieur des fortifications. Comme les tours étaient en bois et donc inflammables, elles devaient être protégées par un revêtement non-inflammable, en fer ou en peaux de bête fraîchement abattues et humidifiées. La tour de siège était fabriquée principalement en bois, mais elle comportait parfois des pièces métalliques.
Données techniques et visuel:
 


Echelle simple

Cette échelle est faîte de bois légers uniquement. Plutôt légère et maniable, elle possède cependant un défaut majeur: elle ne s'accroche pas au mur ennemi, la rendant vulnérable aux tentatives adverse de la repousser, avec ses malheureux assaillants.
Données techniques et visuel:
 


Echelle dépliable

Les échelles dépliables ont été conçues pour les assauts pénibles et longs. Érigées avec un bois plus dur et plus lourd, elles sont moins maniables que les échelles simples. Cependant, elles possèdent un avantage non négligeable. En effet, munies de crochets de métal puissant et ingénieux, les échelles peuvent ainsi s'accrocher aux remparts ennemis, permettant aux assiégeants de ne pas perdre des troupes inutilement.
Données techniques et visuel:
 


Tour incendiaire

La tour incendiaire est basée sur le même principe qu'un beffroi sauf que son but n'est pas de faire passer les troupes par-dessus la muraille mais bien de faire tomber un gigantesque brasier afin de provoquer des incendies dévastateurs. Elle sert aussi souvent de torche improvisée lors des sièges de nuit de par la lumière qu'elle dégage !
Données techniques et visuel:
 


DÉFENSE



Comme pour l’attaque, il existe également des engins de siège destinés à la défense uniquement.

Mantelet

Le mantelet est un objet qui protège et qui fait office de bouclier, mais plus grand et lourd que celui-ci. Il s'agit à l'origine d'une planche de bois (le plus souvent assemblée) évidée comme une archère et rendue facilement mobile par deux roues. Cet outil permettait aux archers  de se rapprocher au maximum des fortifications protégées elles-mêmes par les tirs des archers défenseurs.
Données techniques et visuel:
 


Chat

Un chat est une machine de siège constituée d'un châssis généralement porté sur roues et recouvert de bois, de peaux mouillées ou de métal. Il constitue un matériel d'approche pour les assaillants, permettant aux sapeurs de s'approcher des murailles. Il s'agit d'un dispositif similaire aux protections qui équipaient les béliers.
Données techniques et visuel:
 


Cheval de frise (ou Barrière)

Les chevaux de frise sont formés de poutres longues d'environ 1,5 mètre, aiguisées, assemblées en croix, et solidarisées par une poutre longitudinale qui assure la stabilité de l'ensemble.  À l'origine, les chevaux de frise étaient fabriqués pour former un ensemble portatif et principalement dirigé contre la cavalerie.
Données techniques et visuel:
 


MINES ET SAPES



Ces techniques sont bien différentes des autres procédés classique de sièges. En effet, on ne se contente pas de tirer sur la muraille ou de l’affaiblir avec la force brute mais bien par l’astuce !

Mine d’Isengard (bloquée jusqu’à la trahison de Saroumane ; exclusivement pour l'Isengard)

A base d’une étrange poudre explosive connue uniquement de Saroumane lui-même, ces mines ont un pouvoir destructeur gigantesque une fois qu’une flamme les touches. Il est possible de tirer une flèche enflammée dessus afin de déclencher l’explosion à distance mais le risque de rater son coup ou bien que l’ennemi trouve un moyen de la protéger de la combustion reste grand. C’est pour cela que généralement un sacrifice du porteur de torche est effectué.
Données techniques et visuel:
 


Points de sape

La sape est une technique qui se pratique à l'abri et généralement imprévue, pour venir à bout d'une tour ou d'une muraille afin de saper sa base. On perçait sous terre une galerie qui arrivait sous l'ouvrage. On bourrait alors l'espace de paille, de bois, de poix ou d'huile, puis on y mettait le feu. La chaleur faisait éclater pierres et mortier, provoquant l'effondrement des murs situés au-dessus. La sape a pour objet de détruire la base d'une courtine par des sapeurs ou un bélier.
Données techniques et visuel:
 


Aide de sape

cette énorme carapace protectrice a pour but de garder les soldats en dessous hors d'atteinte des projectiles. Ils peuvent alors s'attaquer à la sape. Le point faible de la protection reste encore les chaudrons. L'aide de sape se différencie du chat par sa grande taille et sa plus grande solidité.
Données techniques et visuel:
 




Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas
 
Catalogue des Armes de Siège
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CATALOGUE : Poisons - Armes - Assassinats
» Catalogue - Armes de siège
» Vente de matos de jdr diver [VENDU]
» Catalogue des armes
» liste des armes pour l'obtention des runes RA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Votre Royaume :: Comptoir commercial :: Ateliers des engins de siège-
Sauter vers: