AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Omendil et l'art des runes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Omendil
Forgeron de niveau 1

Forgeron de niveau 1
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 19/05/2016
▌VOTRE AGE : 21
▌MESSAGES : 4
▌RACE : Numénoréen Noir
▌CITATION : #laforge

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 1.850 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Omendil et l'art des runes   Sam 21 Mai - 20:00


Prénom NOM




Infos personnage

Nom : /
Prénom : Omendil
Age : 60 ans
Race : Numénoréen noir
Localisation : En voyage pour le Dorwinion
Lieu de naissance : Mistrand
Titre ou surnom : /
Rang spécial : Forgeron de niveau 1
Allégeance : Neutre/Mal

---------------------------------------------------








Caractère et physique


Omendil, ou Omen comme il se fait appeler, est un numénoréen noir tout ce qu'il y a de plus commun. Grand et fort, il parait toutefois un peu vieux pour son âge et a le crâne rasé. Il porte des habits basiques et sales, n'accordant que peu d'importance aux conventions sociales. Il est doué au combat mais ne saurait probablement pas se mesurer aux meilleurs hommes bien qu'il soit issu d'une race supérieure. Il a consacré et consacre encore sa vie à la forge, et désormais aux runes, mais il souhaite trouver ses deux soeurs disparues pour les mettre à l'abri.






Histoire


Omendil naquit comme l'unique garçon d'une famille numénoréenne il y a de ça soixante ans, en l'an 1030 du Tiers Age. Son père était un forgeron renommé par chez lui, au Sud des terres du Rhûn, tandis que sa mère tenait une échoppe dans la célèbre cité de Mistrand. Il fut donc tout naturel pour lui de s'orienter vers la voie qu'avait choisi son père et ses ancêtres avant lui : l'art de la forge. Bien que les connaissances à cette époque et à cet endroit de la Terre du Milieu étaient limitées, l'énergie qu'il déploya pour apprendre de son père et des forgerons qui acceptèrent de le prendre comme apprenti finit par payer. A l'âge de vingt ans, en l'an 1050, et après déjà presque dix années de formation, il décida de partir plus à l'Ouest. Comme vagabond, il parvint à vivre comme forgeron nomade, remplissant des contrats pour des fermiers souhaitant se défendre ou bien pour des mercenaires réputés qui souhaitaient s'approcher un peu plus de leur but de domination. Toutefois cela n'avait que guère d'importance pour Omendil, qui fut d'ailleurs connu depuis cette époque comme Omen, car il souhaitait seulement apprendre. Gondor, Umbar, Harad, Arnor, son expédition dura quinze ans, quinze longues années durant lesquelles il forgea son nom et apprit des meilleurs forgerons de cette terre. Il développa une certaine créativité dans l'esthétisme de ses armes et armures, si bien qu'il vendait principalement à des Orientaux en quête d'originalité. Doubles haches, fléaux, lames aux courbes et inclinaisons étranges, ou bien même avec des couleurs d'acier différentes, il avait acquis une infime partie du savoir d'un grand nombre de peuples en matière de forge et de guerre, deux arts terriblement liés. Ne pensez pas, toutefois, qu'il s'agit d'un simple forgeron que l'on menace pour obtenir un prix, non. Il s'agit, et ce même si le Seigneur du Mordor n'est plus, d'un numénoréen. Il sait se battre et sait manier une grande majorité des armes de ce monde, avec plus ou moins de dextérité. Ses péripéties l'ont d'ailleurs mené à affronter nombre d'ennemis, que ce soit pour survivre ou pour payer une dette en combattant pour un quelconque pays.

Ce fut donc à l'âge de trente-cinq ans qu'il revint finalement à Mistrand pour y retrouver sa famille et surtout son père. Naturellement, et comme dans toute histoire légendaire, ses parents avaient trouvé la paix, bien que personne n'eut été en mesure de lui donner une raison. C'était là la règle des territoires orientaux. Il ne fallait pas plus d'effort pour tuer un vieux forgeron ou bien un Roi, et ceux qui avaient le pouvoir ne parvenaient pas à la garder très longtemps. Aussi, il proposa ses services au Seigneur de Mistrand pour se donner du temps et se reposer de son long périple. Il n'eut aucune nouvelle du reste de sa famille, c'est-à-dire ses quatre soeurs, durant presque cinq ans. Il tenta bien des choses pour les retrouver et obtint même de la part du Seigneur de Mistrand que ce dernier lève une patrouille d'une dizaine d'hommes dans tout le pays pour enquêter et retrouver ses jeunes soeurs. Rien, toutefois, comme vous pouviez vous y attendre. La sixième année, à l'âge de quarante et un ans, il décida de se consacrer corps et âme à la forge, non pas juste pour s'assurer une place de choix auprès des Seigneurs de l'Est, mais pour devenir le meilleur forgeron. Pendant presque une dizaine d'années, et avec le soutien infaillible des Nobles de Mistrand, une organisation malfaisante regroupant les plus riches hommes de l'Est, il apprit l'art des runes. Car même le meilleur des forgerons ne pouvait rendre une lame plus tranchante que le plus tranchant des crocs de dragons. Les runes permettaient cela. Depuis qu'il avait commencé à forger à l'âge de dix ans, son père lui avait répété de ne pas sombrer dans ces artifices qu'il jugeait mauvais. Après s'être fait remarquer par les Nobles de Mistrand, qui désiraient chacun une arme puissante et toute aussi sournoise qu'eux, ces derniers offrirent à Omen l'accès à la Grande Bibliothèque de Mistrand. Ils connaissaient les origines d'Omen le Forgeron Numénoréen, ils savaient son allégeance et ne doutaient pas un instant de sa loyauté envers le Mal. C'est donc dans les livres et les récits cachés de l'Est que le jeune forgeron apprit l'art des runes. Dix années ne furent pas suffisantes pour en apprendre ne serait-ce que l'essentiel, et tous les essais qu'il réalisa durant cette période furent un échec cuisant. L'un des exemples récurrents était la cassure d'une lame après avoir appliqué une rune de tranchant supérieur. Une fois la magie insérée, la lame se fissurait et explosait, comme si l'acier avait été mal préparé, mal forgé. A grands renforts de sciences et d'expériences, ainsi qu'avec la fortune infinie des Nobles, Omendil s'améliora peu à peu. Il assimila de nombreuses connaissances que les Elfes ou les Nains avaient par exemple acquis durant des centaines d'années pour parvenir à forger de tels objets. Car les Numénoréens n'étaient pas les seuls, et encore moins les meilleurs, à pouvoir insérer des magies dans des objets. Les Nains, et les Elfes avant eux, avaient acquis ce savoir. Toutefois, l'art qui lui fut enseigné ici ne servait qu'à la destruction et il était loin d'être parfait lorsqu'à l'âge de cinquante-cinq ans il maîtrisa les rudiments runiques. Il faudrait encore de nombreuses expériences et de nombreux héritiers pour parvenir à augmenter la puissance de ces runes, de ces magies infâmes.

Durant les cinq dernières années de sa vie, enfin, jusqu'en l'an 1090 du Tiers Age où commença une nouvelle époque pour le forgeron, il perfectionna cet art et renoua avec le travail de l'acier sans artifices. Il vendait des armes communes et continuait à fournir les Nobles en armes d'une rare qualité, mais encore insuffisante. La cinquième année, une nouvelle vint marquer le début de cette nouvelle époque dont je vous ai parlé. Une de ses soeurs, la plus jeune, âgée de quarante ans seulement, et qui était encore dans le ventre de sa mère lorsque Omen quitta Mistrand, retrouva son frère. Elle avait eu vent d'un forgeron à la renommée grandissante à l'Est, et était revenue pour le rencontrer. Aussi, et après s'être rencontrés discrètement, le forgeron apprit que ses deux autres soeurs avaient également pu s'échapper lors de la mort de ses parents. Il s'agissait d'une guerre entre clans, à priori, et les citoyens avaient essuyé cet affrontement. Aussitôt, Omendil prépara ses affaires, abandonnant sa forge royale et laissant les Nobles en plan, sans leur donner satisfaction pour ce qu'ils avaient payé. A dos de cheval, ils tracèrent à travers le désert en direction de l'Ouest, fuyant vers une terre plus accueillante, mais surtout vers leurs soeurs encore disparues. Elles étaient quelque part car elles avaient pu fuir, mais les trois femmes avaient été séparées lors de cet événement. Partant pour le Dorwinion, terre de toutes les richesses, ils espéraient pouvoir y trouver un refuge le temps d'en apprendre plus.




(C) Amasys pour Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Age




PS : C'est Durzog Wink J'aimerais savoir si Aylan m'accorde l'accès à son pays pour y établir une forge (probablement dans les terres, pas dans la ville), sinon je changerai la fin de mon histoire pour aller vers une contrée plus accueillante ! haha


Revenir en haut Aller en bas


Menethil
Gardien de la Tour

Gardien de la Tour
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 12/05/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 346
▌RACE : Dunedain d'Arnor
▌VOTRE RANG : Seigneur
▌CITATION : La fleur en bouquet fane, et jamais ne renaît !

Carnet personnel
PE: 33.401,24 PE
PO: 11.670 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Omendil et l'art des runes   Sam 21 Mai - 20:28

Moi je te prends chez moi avec un loyer gratuit pendant trois mois si tu veux Wink (mais bon, faut que tu sois gentil Smile )


Précédemment : Hadod l''Exilé, Eaoden, Menethil, Azaghâl

Mais Menethil c'est cool, alors voilà.

Arnor contre Gondor:
 
Revenir en haut Aller en bas


Durzog
¤ Le Créateur ¤

¤ Le Créateur ¤
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 16/03/2016
▌VOTRE AGE : 21
▌MESSAGES : 218
▌RACE : Gobelin
▌CITATION : L'âge des Hommes est terminé. Le temps des Orcs est arrivé.

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 11.305 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Omendil et l'art des runes   Sam 21 Mai - 21:13

Aylan m'a accordé l'accès au Dorwinion, je vais donc là-bas pour m'y établir ! Very Happy


Revenir en haut Aller en bas


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Omendil et l'art des runes   Dim 22 Mai - 18:07

Bonne fiche Smile Validé dans le groupe des Numénoréens Noirs. Etrange par contre qu'un Numénoréen Noir soit autorisé à aller dans le Dorwinion. Mais bon après tout, c'est un terrain neutre.




Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Omendil et l'art des runes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Omendil et l'art des runes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» liste des armes pour l'obtention des runes RA
» 1er Cour d'Etude des Runes: Découverte!
» Etude des Runes - Cours 1
» Premier cours de runes - tous niveaux.
» BUSE & ASPIC d'Etude des Runes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Avant de renter :: Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: