AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Menethil, seigneur d'Amon Sûl

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Menethil
Gardien de la Tour

Gardien de la Tour
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 12/05/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 345
▌RACE : Dunedain d'Arnor
▌VOTRE RANG : Seigneur
▌CITATION : La fleur en bouquet fane, et jamais ne renaît !

Carnet personnel
PE: 33.401,24 PE
PO: 11.670 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Menethil, seigneur d'Amon Sûl   Sam 14 Mai - 15:06


Menethil d'Amon Sûl



Infos personnage

Nom : fils d'Iradril
Prénom : Menethil
Age : 54 ans
Race : Dunedain d'Arnor
Localisation : Amon Sûl
Lieu de naissance : Mithlost
Titre ou surnom : Seigneur d'Amon Sûl,
Rang spécial : Gardien de la Tour
Allégeance : Roi et Royaume de Rhudaur

---------------------------------------------------

Mon âge : 17 ans
Je fais du RP depuis... 5 ans
Mes suggestions pour le forum : Supprimer les elfes
Une chose sur vous : J'aime les galettes saucisse.
Ai-je besoin d'un tuteur ? Je ne crois pas.
Avez-vous lu les règles ? Validé par Furdin






Caractère et physique


 Menethil est un seigneur dunedain, il est donc de grande taille, mesurant presque deux mètres de haut. Il n'est pas très large, et donc pas fait pour les armes et armures lourdes qu'il ne sait que très mal utiliser. Ses cheveux ne reflètent pas son âge, car certains sont déjà blancs, ce qui est anormal pour l'un des siens ; ils sont bouclés atteignent les épaules et à l'origine bruns. Le contraste avec son visage est encore plus impressionnant, car il n'est marqué ni par le temps ni par les combats. Il montre tout de même la supériorité du personnage sur les autres et ça détermination, voir son obstination. Le reste est des plus typiques, mis à part un doigt manquant à la main droite. Ceci l'a forcé à devenir gaucher, mais son agilité n'en est que plus importantes, et sa dextérité au tir de même.
 Pour ce qui est de son caractère, Menethil est sûr de lui et aime avoir le dernier mot, même s'il sait que parfois, la sagesse est utile et qu'il faut être raisonnable si nécessaire. Et même si l'humilité n'est pas son point fort, il compense cette lacune en aidant son peuple du mieux qu'il peut et ne lésine pas sur les dépenses quand besoin est, car en vérité c'est envers ses gens qu'il fait allégeance. Il passe la plupart de son temps en doléance pour rester en contact avec, cela pour savoir de quoi il a besoin. Contrairement à son père, la guerre n'est pas sa passion, même s'il manie très bien sa lame. Il préfère, outre la gestion, la lecture des œuvres du passé, notamment du sien et de celui de son peuple.







Histoire



1036 du Troisième Âge, le froid pénétrait dans les murs de la forteresse de Mithlost. Les flammes des bougies vacillaient, à tout moment sur le point de s'éteindre.  Un petit groupe de personne était présent, autour d'un lit de belle manufacture, locale, sûrement. Le souffle du vent, qui dominait la pièce de son bruit sourd, fut d'un coup surpassé par des hurlements, ceux d'un nouveau-né. A peine faisait-il son apparition, que ce petit bonhomme fut enlevé à sa mère, pour être donné à son père.

"Tu sera Menethil, fils d'Iradril. Toi aussi mon fils, tu gouverneras, après moi."

 Il passa de l'eau sous les ponts avant que le jeune héritier n'apprenne à marcher, courir et parler. Les premières années sont toujours celle de l'insouciance, mais il devait être l'exception qui confirme la règle. Par une chaude soirée, alors que le soleil tardait à se coucher, Menethil était au bord de Fondgrise, avec son père, sa mère, et sa jeune sœur Fíriel. Seul cinq gardes accompagnaient la famille qui profitait du beau temps pour se reposer. Tous s'amusaient, ce qui était très rare car Iradril était le conseiller militaire du roi pendant une époque de tension entre les royaumes. La joie était palpable, même les gardes souriaient en regardant leurs seigneurs s'amuser ainsi, pensant les guerres et les rancœurs à des lieux de l'endroit. Mais il n'en fut rien. Un carreau transperça le crane d'un soldat, qui s'écroula au sol. Iradril eu à peine le temps de sortir de l'eau et prendre son épée qu'une dizaine d'hommes sortirent d'un fourré pour se jeter sur leurs cibles. Même à un contre deux, les hommes d'Amon Sûl pouvaient s'occuper de leurs assaillants. Mais cela fut difficile et non sans perte. Deux autres gardes furent tués, et Iradril lui même fut touché. Alors qu'il venait de transpercé son ennemi, ce dernier lui tira un carreau dans le thorax, le faisant s'écrouler. Menethil se précipita auprès de lui, alors que le dernier attaquant n'était pas mort. Le père, qui avait du mal à respirer, fit signe à son fils de se pencher, il avait une dernière parole.

"Tu es Menethil, fils d'Iradril..."

 Toussant, il se rallongea. Il cracha du sang à profusion, évitant son fils pour ne pas le choquer. Il réunit ses dernières forces pour finir sa phrase.

"...Toi mon fils, tu gouverne, après moi..."

 C'en était fini d'Iradril, fils de Denesil, seigneur d'Amon Sûl. Les deux gardes qui restaient escortèrent la famille à Mithlost au plus vite, ne pouvant ramener tout de suite les corps des morts. Ce ne fut que deux jours plus tard qu'ils purent se recueillirent. Le jour suivant, Menethil prit la résolution d'apprendre à se battre au cas où cela devait lui arriver. à huit ans, il était devenu seigneur d'une des plus imposantes places fortes d'Eriador. Il gouverna sous la régence de sa mère et des conseillers de son père ; c'est ainsi qu'il s'intéressa à la gestion et qu'il apprit quelle importance avais la populace dans la réussite des grands projets. Mais malgré sa légitimité, tous n'étaient pas d'accord pour qu'un gamin immature dirige une forteresse gardant un palantir, gardant un royaume tout entier.

 Les années passaient, alors que deux groupes distincts se formaient autour du seigneur d'Amon Sûl : ses partisans, qui étaient pour la plupart des fidèles serviteurs d'Iradril pendant qu'il gouvernait, et ses détracteurs, qui ne rataient pas une occasion de rabaisser leur souverain à propos de son âge, de son incapacité à gouverner, et par extension, ses conseillers et sa famille qui le soutenaient et l'aidaient à prendre des décisions. Le meneur de la fronde était Marnur, considéré comme le plus grand guerrier de la région, ayant remporté nombre de duels sans en perdre un seul. Il était le prétendant le plus sérieux que pouvait rencontrer Menethil. C'est exactement sept ans après le décès d'Iradril que commença un conflit ouvert : une armée avec à sa tête Marnur assiégea Amon Sûl. Le roi qui était occupé par des soulèvements au nord d'hommes des collines, ne pouvait aider son vassal, ce dernier devant se débrouiller seul avec son sa rébellion. Rien ne se passa avant le cinquième jour du siège. Là, Marnur – qu'on appelait le "champion d'Etten" car il avait, disait-on, vaincu un troll seul –se décida à entamer une discussion avec Menethil "le Simplet" pour obtenir une reddition mais il trouva porte close. Au bout du douzième jour, il revint, mais cette fois ci pour provoquer en duel le champion du fort.


"Que celui qui ose accepter approche, je l'attendrai ! Je sais et vous savez que je suis un imbattable, alors que votre champion s'avance, et qu'il m'affronte. Je le laisserais choisir le défi, et les armes ! Je ne craint personne, je suis le champion d'Etten !!"

Ces mots, personne ne s'en souviendrait, sauf Menethil, qui fut inspiré, et qui décida d'aller défier son ennemi et de le battre quoi qu'il en coutait. Alors il descendit de sa tour, et sorti du fort, seul. Un enfant de quinze ans allait affronter un chevalier entraîné au combat armé. Menethil s'arrêta devant Marnur. Il faisait déjà la taille de son rival mais ce dernier était bien plus large et bien mieux équipé pour le combat.

"-Je relève ton défis, et compte bien te battre. Si je gagne, tu seras mon prisonnier. Si je perds, cette forteresse est tienne et je partirais en direction du Gondor et tu n'entendras plus jamais parlé de moi. Qu'en dis-tu ?"

"-Si tu gagnes d'accord, mais si tu perds, je t'exécute ici pour te balancer au bout d'une corde attachée au haut de la tour de garde. Maintenant que cela est fait, que choisi tu comme arme ?"

"-D'abord je choisi le défi : deux arbalètes, deux cibles, deux carreaux chacun. Le plus précis l'emporte."

 Marnur fut surpris par l'épreuve choisi. Il pensait pouvoir décapiter son seigneur, mais qu'à cela ne tienne, il maîtrisait aussi bien les armes de tir que les autres. Très vite, l'épreuve fut prête. Les cibles se trouvaient à cent cinquante pieds de distance. Les deux hommes étaient prêts. Les deux chargèrent leurs arbalètes en même temps. Quelques secondes passèrent, puis ils tirèrent. Marnur planta son carreau en plein milieu, alors que celui de Menethil était un peu décalé.

"On peut peut-être s'arréter là. Tout le monde voit que je suis un bien meilleur tireur que toi. Abandonne !"

 La seul réponse de Menethil fut de recharger et de tirer. Cette fois ci, le centre fut atteint. Alors Marnur, qui était orgueilleux comme pas deux, chargea et tira. Mais au moment d'appuyer, une bourrasque vint troubler sa concentration et le fit bouger : il rata complètement la cible. La bourrasque venait de se dissiper, alors que Marnur dégaina son épée pour se jeter sur son ennemi.

"Tu as triché ! C'était de la magie ça ! Je ne courberais pas l'échine devant toi !!"

Il lança sa lame sur Menethil qui eu à peine le temps d'esquiver. Mais malheureusement, l'arbalète fut touché, et avant, un doigt qui se retrouva à terre. Alors que Menethil étais assis à terre, reculant comme il pouvait, une flèche vint se loger dans l'œil du chef des rebelles. Il s'écroula à terre, sur le ventre, faisant ressortir la flèche de l'autre côté de sa tête. Il était couché aux pieds de Menethil, qui se relevait doucement. Il savait qu'il devait dire quelque chose.

"Voyez votre chef, votre valhereux chef ! Il n'a pas eu d'honneur, il n'a pas accepté sa défaite ! Il a eu tord ! Vous ne devez pas faire la même erreur que lui, car vous ne voulez pas finir comme lui, vous ne voulez pas qu'on se souvienne de vous comme des rebelles sans honneur ! Alors déposez les armes, je vous promets de vous laisser retourner auprès de vos familles, de vos enfants !"

 Il y eu alors un temps d'hésitation parmi les assiégeants. Mais au bout du compte tous abandonnèrent et retournèrent chez eux pour mener une vie paisible de fermier ou d'artisan. Depuis cette crise majeure, Menethil, surnommé "Gardien de la Tour" depuis ce jour, gère ses terres et sa population dans la paix .

 Presque cinquante années passèrent. Menethil avait perdu sa mère, qui était décédée de chagrin après sa régence, à cause de la mort de son époux. Quant à Fíriel, elle était partie au Gondor pour chercher gloire et prospérité comme marchand et artiste. Mais pour le seigneur d'Amon Sûl, sa tache ne faisait que commencer, car il voulait entamer une grande restructuration de son domaine pour l'améliorer, ainsi que la vie de ses habitants.





(C) Amasys pour Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Age




Dernière édition par Menethil le Dim 15 Mai - 11:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas


Nôrin Ier
Descendant de Durin ¤ Libérateur de Karak Azul

Descendant de Durin ¤ Libérateur de Karak Azul
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 12/03/2016
▌VOTRE AGE : 21
▌MESSAGES : 137
▌RACE : Nains
▌CITATION : ...

Carnet personnel
PE: 64.262,50 PE
PO: 3.088 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Menethil, seigneur d'Amon Sûl   Sam 14 Mai - 16:02

Bienvenue sur DD Menethil et passes du bon temps. Very Happy


Précédemment sur BTDD: Derathor, Thranduil, Le Roi sorcier d'Angmar.

Précédemment: Varon

Revenir en haut Aller en bas


Menethil
Gardien de la Tour

Gardien de la Tour
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 12/05/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 345
▌RACE : Dunedain d'Arnor
▌VOTRE RANG : Seigneur
▌CITATION : La fleur en bouquet fane, et jamais ne renaît !

Carnet personnel
PE: 33.401,24 PE
PO: 11.670 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Menethil, seigneur d'Amon Sûl   Sam 14 Mai - 19:01

Merci, j'ai hâte d'être inactif !! Razz


Précédemment : Hadod l''Exilé, Eaoden, Menethil, Azaghâl

Mais Menethil c'est cool, alors voilà.

Arnor contre Gondor:
 
Revenir en haut Aller en bas


Furdin Ier
Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir

Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/03/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 262
▌RACE : Naugrim
▌VOTRE RANG : Roi du Peuple de Durin
▌CITATION : "Khayamu !"

Carnet personnel
PE: 60.962,50 PE
PO: 8.725 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Menethil, seigneur d'Amon Sûl   Sam 14 Mai - 21:22

AH NON ! Pas cette fois ! Je te veux tout le long de la partie à mes côtés Razz
Bon courage pour ta fiche !
PS: j'aime ton vava ^^
Revenir en haut Aller en bas


Menethil
Gardien de la Tour

Gardien de la Tour
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 12/05/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 345
▌RACE : Dunedain d'Arnor
▌VOTRE RANG : Seigneur
▌CITATION : La fleur en bouquet fane, et jamais ne renaît !

Carnet personnel
PE: 33.401,24 PE
PO: 11.670 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Menethil, seigneur d'Amon Sûl   Sam 14 Mai - 22:23

T'inquiète, je sens que ça va être palpitant cyclops
Merci.
PS : Merci. En fait c'est Girion Laughing
Revenir en haut Aller en bas


Menethil
Gardien de la Tour

Gardien de la Tour
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 12/05/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 345
▌RACE : Dunedain d'Arnor
▌VOTRE RANG : Seigneur
▌CITATION : La fleur en bouquet fane, et jamais ne renaît !

Carnet personnel
PE: 33.401,24 PE
PO: 11.670 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Menethil, seigneur d'Amon Sûl   Dim 15 Mai - 11:36

C'est fait ! Je trouve ça un peu bateau mais je m'en fou, je veux Rper Very Happy


Précédemment : Hadod l''Exilé, Eaoden, Menethil, Azaghâl

Mais Menethil c'est cool, alors voilà.

Arnor contre Gondor:
 
Revenir en haut Aller en bas


Furdin Ier
Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir

Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/03/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 262
▌RACE : Naugrim
▌VOTRE RANG : Roi du Peuple de Durin
▌CITATION : "Khayamu !"

Carnet personnel
PE: 60.962,50 PE
PO: 8.725 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Menethil, seigneur d'Amon Sûl   Dim 15 Mai - 14:41

Je valide !

Comme tu es le plus gradé de ton royaume tu récupère les PE qui vont avec pour t'en occuper Wink
Revenir en haut Aller en bas


Menethil
Gardien de la Tour

Gardien de la Tour
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 12/05/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 345
▌RACE : Dunedain d'Arnor
▌VOTRE RANG : Seigneur
▌CITATION : La fleur en bouquet fane, et jamais ne renaît !

Carnet personnel
PE: 33.401,24 PE
PO: 11.670 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Menethil, seigneur d'Amon Sûl   Dim 15 Mai - 14:44

Merci mon petit Smile


Précédemment : Hadod l''Exilé, Eaoden, Menethil, Azaghâl

Mais Menethil c'est cool, alors voilà.

Arnor contre Gondor:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Menethil, seigneur d'Amon Sûl   

Revenir en haut Aller en bas
 
Menethil, seigneur d'Amon Sûl
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Galerie Amon Barad) Osgiliath // Mordor
» Arrivée d'un Seigneur ébouriffé et d'une blonde Dame
» le trone du seigneur demon!
» Salazar le Seigneur-Serpent. (UC)
» Après l'Amon Hen...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Avant de renter :: Présentations :: Fiches Validées-
Sauter vers: