AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Expédition de barbus lancée !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Furdin Ier
Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir

Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/03/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 262
▌RACE : Naugrim
▌VOTRE RANG : Roi du Peuple de Durin
▌CITATION : "Khayamu !"

Carnet personnel
PE: 60.962,50 PE
PO: 8.725 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Expédition de barbus lancée !   Mer 11 Mai - 21:23

Il y avait de l'agitation dans la salle du trône au fin fond de Khazad Dûm. Etrangement Furdin n'était pas sur son trône, au contraire il faisait les cent pas à côté, en compagnie de son Général et ami, Azgrâl. Le jeune Nain (car il était plus jeune que Furdin) était un ami proche, ils se connaissaient depuis plus d'un siècle car déjà leurs parents étaient amis.
Reprenons, les deux étaient dans la même pièce et discutaient d'avants postes à l'ouest. Le Roi caressait le rêve de monter un avant poste dans une vieille cité naine abandonnée pour cultiver des terres en attendant que son rêve de cité hermétique se mette en place.

« Il faut en choisir une... Tiens ! Pourquoi pas Belegost ? On y installera un contingent et des civils pour cultiver la terre et ainsi réduire nos coûts d'importation.
-Laisses moi guider les hommes et partir en éclaireur. J'en ai marre de rester enfermé, il me faut un peu me dégourdir les jambes. Et puis ça fait bien longtemps que je n'ai plus fais de mission.
-Hum... J'ai quand même besoin de toi ici...
-Mais non ! Tu me retiens depuis quatre ans et je n'ai rien fais depuis ! Tu te débrouilles très bien tout seul ! »


Azgâl rit un bon coup et fit quelques pas vers la table de bois et posa son doigt sur la vieille carte. Il le fit glisser de Khazad Dûm à Belegost en fronçant les sourcils.

« Je devrais y être assez vite à dos de sanglier. Donnes moi une vingtaine de soldats de la garde et on reviendra en moins de temps qu'il n'en faut pour le dire.
-Hum... Bien, soit. Mais au moindre problème tu rebrousses chemin ! Je ne veux pas qu'il t'arrive quelque chose.
-Oui je te le promet. »


Azgâl:
 

Le Général s'inclina et se retira dans ses appartements pour préparer ses bagages. C'était un Nain loyal et toujours de bonne humeur. Il est apprécié de ses hommes davantage par son charisme que par son talent aux armes bien que ce dernier soit supérieur à un officier lambda. On dit qu'un jour il élimina une dizaine d'Orques à lui tout seul ! La légende fut un peu exagérée, ils étaient six et le Nains était vêtu de son armure et de toutes les armes dont il avait besoin. Il sait user de tout ! Sauf de l'arbalète... Un bouclier dans le dos, une hache et une épée à la ceinture et une grande hache à deux mains comme arme principale, on pouvait difficilement faire mieux. Son armure n'était pas en mithril mais il disposait d'une chemise de ce métal, tout le reste est fait d'acier et de plates de très bonne qualité.

Le lendemain, Azgâl alla rejoindre les soldats qui composeront sa garde, tous montés sur des bouquetins. Faisant ses adieux à sa femme et à ses deux enfants il grimpa sur son animal et fit un dernier geste empli de respect envers son Roi assistant à la scène et il lança ses cavaliers par la porte ouest en direction de leur objectif.

Azgâl est le troisième Nain mâle de sa génération à être soldat, avant ils étaient forgerons ou commerçants mais tout de même bourgeois. C'est son grand père qui devînt Commandant et son fils prit le grade de Général tout comme son fils à lui. La ligné se destinait donc aux arts de la guerre et la fille d'Azgâl étudie l'art des runes à défaut de pouvoir se battre. Elle compte devenir forgeronne et reprendre la forge familiale utilisée depuis des siècles par des employés de la famille pour créer des objets ou des armes de bonne qualité faisant la richesse de leurs propriétaires.

Le voyage fût long, plus long que ne l'aurait pensé le Nain mais au loin ils aperçurent le bout, l'objectif : l'antique cité de Belegost, abandonnée lors de la submersion du Beleriand. Heureusement leurs montures pouvaient escalader les montagnes et l'ascension ne fut pas trop difficile ce qui permit aux petit groupe d'arriver à l'entrée de la forteresse en seulement une demi journée. Là ils attachèrent les bouquetins et firent un feu dans l'antre et montèrent le camps. Un Nain veillait à l'entrée et l'autre surveillait les profondeurs de la forteresse.

« Nous irons jeter un coup d'oeil une fois que nous aurons monté le camps. Mieux vaut ne pas nous aventurer trop profondément dans la cité. On ne sait jamais sur quoi on peut tomber... »
Revenir en haut Aller en bas


Sathemptis
Maître du Jeu

Maître du Jeu
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 22/03/2016
▌VOTRE AGE : 19
▌MESSAGES : 12
▌RACE : Homme
▌CITATION : Oui

MessageSujet: Re: Expédition de barbus lancée !   Dim 15 Mai - 22:39

    Lorsque les premiers rayons de soleil s’immiscèrent dans la salle de garde, Gamil était déjà prêt à partir. Il était seul dans cette salle en ruine qui servait accessoirement de dortoir pour les quelques veilleurs de la cité de Belegost. Gamil se saisit de sa hache, l’accrocha à sa tunique puis serra sa ceinture et se mit en route. Régulièrement, un ou plusieurs veilleurs étaient chargés de parcourir les couloirs et de s’assurer que l’entrée était sécurisée et non-obstruée. Mais la logique de cette routine échappait à Gamil : la cité naine de Belegost n’était plus qu’une grande ruine parsemée ça et là de quelques nains tentant tant bien que mal de survivre dans leur propre royaume. Tout le monde avait oublié Belegost.  La Guerre de la Grande Colère était parvenue à détruire toute la grandeur du Royaume, et a submergé son unique partenaire commercial qu’était le Beleriand. Même les autres cités naines de la Terre du Milieu s’étaient désintéressées de Belegost. Les interactions avec l’extérieur étaient si minimes que les futurs historiens se montreraient incapables de dater correctement la mort du dernier des Torses-Larges : dans l’esprit de tous, ce clan n’existe déjà plus. Alors à quoi bon se borner à surveiller plusieurs fois par semaine les entrées de la ville ? Gamil se posait cette même question à chaque fois qu’on lui imposait cette tâche pénible et ennuyeuse. Et il avait le temps de ruminer : le maigre clan ayant préféré les cavernes profondes, plus faciles à défendre et à camoufler, le trajet pour atteindre la porte principale était long, très long.
Au mieux, se disait-il, il se serait mis à pleuvoir et les gouttes le rafraichiraient un peu… Lorsque Gamil parvint dans le grand hall, il n’entendit cependant aucune goutte s’écraser sur les pierres creusées par le temps de l’entrée. Mais il entendait en revanche une toute autre mélodie. Des voix, des cliquetis de métal et des bruits de pas. Avant même de reconnaitre la langue, Gamil su qu’il s’agissait de nains tant ils étaient bruyants. Pourtant, aucun convoi ne lui avait était signalé : cela ne pouvait émaner de Belegost. Des étrangers ? Le veilleur était stupéfait.

Lorsqu’il parvint en vue de ses congénères, il put constater qu’ils étaient tout aussi surpris que lui de le trouver ici. Un silence s’installa, et Gamil aperçut même quelques guerriers mettre la main sur le pommeau de leurs armes. Il ouvrit immédiatement les paumes et les plaça devant lui pour écarter toute animosité éventuelle. Il ne dit rien. Ce fut un des campeurs qui prit la parole :

« - Ha ! Quelle surprise, nous étions justement sur le point de partir explorer ces caves, s’esclaffa-t-il,  et voilà qu’elles nous envoient un émissaire. Que fait un nain solitaire dans la cité de Gabilgathol ?

- Je vous retournerais bien la question : cette cité est celle de mes ancêtres, la demeure des Torses-Larges, dont vous êtes manifestement étrangers. Qu’est-ce qui vous pousse à venir troubler la quiétude d’un lieu oublié de tous ? »


Son interlocuteur n’avait même pas tiqué lorsque Gamil avait prononcé le nom de Torses-Larges. Il reprit :

« - Et bien si c’est comme cela que les Torses-Larges reçoivent leurs hôtes, il n’est pas étonnant que tous les aient oubliés. D’autant plus que nous sommes les représentants de sa majesté le Roi Furdin Ier, Roi des Longues-Barbes, Seigneur de Khazad Dûm et défenseur de Karak Azul. Nous venons en son nom prendre connaissance de l’état de la cité. Je devine donc que vous êtes nombreux ? Peu prospère cependant, à en juger par l’état déplorable de votre entrée. Me conduiriez-vous vers votre chef, ou vers une quelconque autorité supérieure ? »

Gamil appréciait assez peu le ton de l’interlocuteur qu’il trouvait presque agressif. Mais peut-être était-ce seulement dû à son inaptitude à communiquer avec l’extérieur. Et puis il n’avait pas le choix : Telchar voudrait entendre parler de ces visiteurs. Des envoyés de la grande cité naine de Khazad Dûm, qui plus est. Peut-être était-ce là l’occasion de renouveler la grandeur de Belegost ?
Sans rien ajouter, il acquiesça, et une fois leurs affaires rassemblées, ils prirent le chemin inverse. Gamil les mènera jusqu’à la Grand Salle où Telchar et le conseil seront à même de recevoir comme il se doit ces voyageurs.
Revenir en haut Aller en bas


Furdin Ier
Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir

Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/03/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 262
▌RACE : Naugrim
▌VOTRE RANG : Roi du Peuple de Durin
▌CITATION : "Khayamu !"

Carnet personnel
PE: 60.962,50 PE
PO: 8.725 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Expédition de barbus lancée !   Mer 18 Mai - 13:49

Une fois le camps monté et le feu allumé quelques Nains dont Azgâl se dirigèrent vers les profondeurs de la cité en quête de... en fait ils ne savaient pas trop en quête de quoi. De vie, d'armes, de nourriture peut être. En tout cas il fallait commencer à fouiller la cité de fond en comble pour pouvoir ensuite commencer la construction d'un avant poste. Après seulement quelques mètres le contingent perçu une silhouette approcher vers eux. Tout d'abord surpris, ils se saisirent de leurs armes avant de reconnaître un Naugrim. Soulagés ils rangèrent celles-ci. Azgâl ne pu réprimer un sourire et commença à engager la conversation.

« - Ha ! Quelle surprise, nous étions justement sur le point de partir explorer ces caves et voilà qu’elles nous envoient un émissaire. Que fait un Nain solitaire dans la cité de Gabilgathol ?
- Je vous retournerais bien la question : cette cité est celle de mes ancêtres, la demeure des Torses-Larges, dont vous êtes manifestement étrangers. Qu’est-ce qui vous pousse à venir troubler la quiétude d’un lieu oublié de tous ? »


Le ton du Nain semblait démontrer qu'il ne savait pas d’où venait le Général et encore moins son rang.

« - Et bien si c’est comme cela que les Torses-Larges reçoivent leurs hôtes, il n’est pas étonnant que tous les aient oubliés. D’autant plus que nous sommes les représentants de sa majesté le Roi Furdin Ier, Roi des Longues-Barbes, Seigneur de Khazad Dûm et défenseur de Karak Azul. Nous venons en son nom prendre connaissance de l’état de la cité. Je devine donc que vous êtes nombreux ? Peu prospère cependant, à en juger par l’état déplorable de votre entrée. Me conduiriez-vous vers votre chef, ou vers une quelconque autorité supérieure ? »

Allez hop ! Il met la forme, se laisse un peu aller et vante son seigneur. Le Nain de Khazad Dûm n'était pas habitué à user de belles paroles, il était un soldat, un architecte à la limite mais dans plus. Le Torse Large entraîna les enfants de Durin dans les profondeurs. Tous ? Non. Deux restèrent à l'entrée pour surveiller le camps histoire d'éviter que celui-ci se fasse piller par quelques maraudeurs. Azgâl descendait dans les tréfonds de la montagne sans un mot, se contentant d'observer l'état de la cité. Khazad Dûm était bien plus belle, il n'y avait aucun doute là dessus. La descente prit un temps considérable, s'en était même devenu ennuyant et ennuyeux mais les soldats se retenaient d'en souffler mot pour ne pas froisser leur hôte. Finalement ils arrivèrent dans des salles au cœur de la montagne où se trouvaient quelques centaines de Nains à tout cassé. Ils étaient peu et dévisagèrent leurs homologues de l'Est. Bien évidemment ils furent surpris par les armes et les armures d'une si bonne qualité. Comprenez que la qualité devenait de plus en plus rare de nos jours. Les Nains furent finalement arrêtés. Qu'allait-il se passer désormais ?
Revenir en haut Aller en bas


Ossë Turambar
"Le Dévoreur"


avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 14/05/2016
▌VOTRE AGE : 21
▌MESSAGES : 74
▌RACE : Numénoéen Noir
▌CITATION : Cet homme se faisait appeler Vása, Le Dévoreur.

Carnet personnel
PE: 22.275 PE
PO: 15.375 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Expédition de barbus lancée !   Dim 12 Juin - 10:05

Les nains de Khazad Dûm venaient donc visiter l'antique citée de Belegost. Pour des raisons que Telchar ne comprenait pas vraiment. Depuis de nombreuses années, Belegost n'était plus qu'un tas de ruines, dans lequel Telchar et les siens tentaient de survivre. Ils étaient les héritiers des Torses Larges, les seuls représentant de se clan. Rare étaient les femmes et les enfants dans cette citée : a vrai dire, il ni avait que peu, voir aucuns civils. La quasi totalité des nains de Belegost étaient des soldats, tous entraînés à combattre leurs ennemis. Leurs équipements dataient d'une époque si lointaine que rare étaient les personnes à pouvoir en parler. Couverts de Mithril de la tête au pied, les Torses Larges ne craignaient personnes dans leur citée. Telchar s'était assuré que les armures et les armes soient entretenues : dans les profondeurs, les ennemis sont nombreux, et dangereux.
Le convoi de nains de Khazad Dûm, mené par Gamil s'arrêta dans le cœur de la citée : une place dégagée, avec quelques habitations en ruines, mais la plupart tenaient encore debout : c'est ici que les Torses Larges vivaient. Les nains de Belegost se regroupèrent lentement autour du convoi : même si le convoi était composé de nains, les Torses Larges avaient saisi leurs armes : certains avaient déjà dégainé leurs épée et tenaient fermement leur bouclier. Sur les toits des habitations, on pouvait apercevoir quelques archers, flèche encoché, prêt à tirer.
Gamil se retourna vers les nains de Khazad Dûm, fît quelques pas en arrière afin de se retrouver aux cotés des membres de son clan et il déclara, un sourire narquois aux lèvres et en écartant les bras :


« Peu prospère comme vous pouvez le voir.. Oui, même les clans oubliés sont prêt à combattre. Combattre contre leurs ennemis ou contre leurs frères. Belegost est en ruine, et nous ne sommes plus beaucoup comme vous le voyez, mais nous ne laisserons personne pénétrer dans cette citée, et allez voir notre Roi Telchar armé : remettez nous vos armes et vous pourrez passer »

Gamil leva le bras et pointa du doigt le chef des nains de Khazad Dûm, Azgâl  et il déclara d'un ton laissant comprend que les négociations seraient inutiles :

«Tu pourra passer, mais seul. Tes hommes resteront ici, sans armes. Nous allons envoyer des hommes récupérer vos affaires aux portes de la Montagne : notre territoire n'est plus vraiment sûr. »

Malgré l'envie de répondre qu'ils avaient, les nains de Khazad Dûm s'exécutèrent et posèrent leurs armes au sol : des Torses Larges s'empressèrent de les récupérer et, rapidement, le cercle qui s'était formé se dissipa : il ne restait plus que le convoi, Gamil et une trentaine de guerriers lourdement armés. Gamil montra un grand bâtiment qui se trouvait à quelques mètres de là, et il dit :

« Vous trouverez Telchar la bas. Allez y maintenant, il est déjà au courant de votre venue»

--------

Les portes de la salle du Trône s'ouvrirent : par réflexes, les gardes posèrent une main sur leur arme et, voyant un nain, reculèrent rapidement en lâchant le pommeau de leur épée. Telchar était sur son trône, fatigué par de nombreuses nuits sans sommeil, il essayait de trouver des solutions à tous ses problèmes : la nourriture se faisait rare, d'étranges bruis semblaient monter des crevasses de la citée  et des nains armés venaient le déranger
Le Roi regarda l'émissaire de Khazad Dûm s'approcher et, quand ce dernier s'arrêta, Telchar se leva et déclara d'une voix autoritaire et chargé de colère:

« Qui vient ? Qui vient troubler ma citée ? Qui vient fouler le sol de Belegost ? Qui ose entrer armé dans MA Montagne ? Khazad Dûm c'est ça ? Vous transmettrez mes salutations à votre « Roi ». Maintenant parlez, car nombreux sont mes problèmes et je n'ai que peu de temps à vous accorder »


Revenir en haut Aller en bas


Furdin Ier
Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir

Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/03/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 262
▌RACE : Naugrim
▌VOTRE RANG : Roi du Peuple de Durin
▌CITATION : "Khayamu !"

Carnet personnel
PE: 60.962,50 PE
PO: 8.725 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Expédition de barbus lancée !   Mar 21 Juin - 9:56

En réalité le fait qu'ils tombent sur des Nains n'était pas prévu. Azgâl a été envoyé ici pour lister des renseignements sur la cité et l'utiliser comme avant poste le temps de réfléchir à une quelconque restauration. Mais étant donné qu'il y a des Naugrims qui y vivent, tout cela se corse... Il va falloir user de persuasion pour investir les lieux, et puis d'après ce que le Général avait pu voir, il n'y a quasiment que des soldats, ce qui peut s'avérer très positif si le Roi des Torses Larges acceptait de les rejoindre.

Le convoi s'arrêta et on leur demanda de poser leurs armes. Les soldats se regardèrent mais sous l'impulsion de leur chef ils laissèrent leurs armes aux habitants. Azgâl était confiant, ce sont des Nains après tout. Ils ont juré fidélité à Durin notre père et n'attaqueront pas leurs frères. C'était juste impensable pour l'officier de Khazad Dûm. Aussi il se laissa guider par Gamil sans un mot, se mouvant avec sa grosse armure, il passa les portes du bâtiment royal et se fit escorter par des gardes de Telchar tandis que ses soldats étaient resté en contrebas à attendre. Durant le trajet, le Nain préparait ses phrases. Il sait qu'il n'est pas doué pour parler mais il faudra faire preuve de formule cette fois.

Et finalement Azgâl pénétra dans la salle du trône pour apercevoir un Nain visiblement fatigué et las. Et tout le monde sait qu'un Nain fatigué peut facilement se mettre en colère et encore plus quand il est armé et que son interlocuteur ne l'est pas... Le Général avala sa salive et s'inclina en écoutant les paroles de Telchar, puis il se releva et parla d'une voix claire avec l'accent du Peuple de Durin.

« Mes salutations Votre Majesté. Je suis Azgâl, Général des Armées de Khazad Dûm. J'ai été envoyé ici par le Roi Furdin Ier, Roi de Khazad Dûm et descendant de Durin notre père. Nous ignorions votre présence en ces lieux, nombre des vôtres ont migré en nos cités après le désastre du Beleriand. Mon Roi avait pour projet de monter un avant poste ici afin de reconstruire Belegost et lui redonner sa gloire de jadis. Nos richesses sont grandes et notre puissance croit depuis des siècles, nous avons enfin les ressources de recréer un puissant Royaume, que dis-je, un puissant empire Nain. »

Il s'arrêta afin de laisser au Roi le temps de digérer la nouvelle, le plus facile était fait. Si le Général s'en retournait maintenant chez lui pour dire cela à son Roi, celui-ci le renverra immédiatement pour parvenir à un accord avec le Torse Large pour la domination de la montagne. Donc il vaut mieux prendre les choses en main ici et maintenant quitte à se faire hurler dessus par Telchar.

« Nous pourrions refaire vivre votre cité, lui rendre sa beauté perdue et sa domination dans la région sous l'égide de Furdin Ier. Vous pourrez néanmoins -et si cela vous intéresse de voir Belegost revivre- gérer la cité en tant que Seigneur de Belegost. Vos pouvoirs seront largement indépendants afin de vous permettre de diriger la cité comme il vous plaira tant que vous ne brisez point le lien qui vous unira dans ce cas au Roi. Il choisit de sortir le grand jeu. Les Maisons ont jurée fidélité à celle de Durin, vous devez respecter ce serment sacré que vos pères ont réalisés. Et si jamais vous deviez refuser une telle offre... Je suis certain que les Nains de Nogrod, eux accepteront de voir leur cité renaître sous l'égide de Khazad Dûm.
Je vous le demande donc, Roi Telchar de Belegost, acceptez vous de renoncer à un titre de Roi pour devenir Seigneur de la nouvelle Belegost de demain ? »


Il s'inclina de nouveau en espérant grandement qu'il accepte.
Revenir en haut Aller en bas


Ossë Turambar
"Le Dévoreur"


avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 14/05/2016
▌VOTRE AGE : 21
▌MESSAGES : 74
▌RACE : Numénoéen Noir
▌CITATION : Cet homme se faisait appeler Vása, Le Dévoreur.

Carnet personnel
PE: 22.275 PE
PO: 15.375 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Expédition de barbus lancée !   Mer 29 Juin - 11:36

Pendant que la général de Khazak Dum parlait, Telchar s'était assit nonchalamment sur son trône : malgré son évidente colère,le vieux Roi nain avait décidé d'écouter Azgâl. Ce dernier ne semblait pas être un habitué de la diplomatie : il employait des mots durs, qui faisait passer ses arguments pour des menaces. Le visage de Telchar se fendit d'un large sourire : Ce Azgâl n'était pas prêt. Ce Azgâl était fait pour les combats, pas pour être diplomate ! Cependant, les mots que le général employait firent réfléchir Telchar. Malgré les menaces évidentes, et les promesses de richesses et de prospérité, Telchar n'était pas convaincus. Les promesses ne servent à rien : la guerre arrive, il faut des actes.

Telchar se leva de son trône et s'avança vers Azgâl. Le Roi regarda de haut en bas le Général avant de dire :


« Vos mots sont durs, mais vos mots sont justes. Cependant, n'oubliez pas à qui vous parler, général, je suis un Roi, choisissez un peu mieux vos mots. Vous nous offrez richesses et prospérité ? Je vous en prie, amenez moi l'or que vous avez. Je suis d'accord avec tout ce que vous avez dit : nous devons reconstruire Belegost, et Nogrod aussi, il en va de soit. Nous nous cachons tous depuis bien trop longtemps. »

Telchar fît quelques pas en arrière et regarda Azgâl aec un regard emplie de mépris :

« Vous me demandez de respecter le Serment Sacré ? Je le respecterais, n'ayez nulle crainte. Je le respecterais quand votre Roi viendra en ces lieux, pour discuter avec moi et pour m'apporter richesses et assistances. Il y a bien trop longtemps que je n'ai pas eu à faire avec un Roi Nain. Sachez une chose aussi : je refuse de n'être qu'un simple Seigneur. Nous autre vivons dans Belegost depuis bien trop longtemps pour être rabaissé. Si jamais votre Roi désire ma citée, il l'aura, mais il devra être prêt à partager son pouvoir en deux. »


Revenir en haut Aller en bas


Furdin Ier
Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir

Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/03/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 262
▌RACE : Naugrim
▌VOTRE RANG : Roi du Peuple de Durin
▌CITATION : "Khayamu !"

Carnet personnel
PE: 60.962,50 PE
PO: 8.725 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Expédition de barbus lancée !   Sam 23 Juil - 10:33

Le général Nain comme chacun sait en Khazad Dûm était loin d'être diplomate. Certes. Il n'avait aucun sens de l'Etiquette. Certes. Il ne savait pas faire cuir un oeuf. Certes. Mais au moins il savait taper sur des Orques et mener une bataille. La seule chose qui fait qu'Azgâl a été envoyé ici c'est qu'il est proche du Roi Furdin et qu'il a été (un peu) pistonné pour son poste. Ah oui, oui, il y avait de meilleurs soldats qui méritaient le titre de Général mais Furdin a parlé et la parole de Furdin Ier est sacrée un point c'est tout. Telchar l'avait écouté et s'était levé, le voici maintenant en face du Général qui ne disait plus rien, se contentant de rester droit dans ses bottes.

Le Roi parla, il ne semblait pas être très content, voire pas très coopératif. Enfin si, disons plutôt qu'il y avait plus coopératif que lui, voilà c'est plus clair comme ça. Au moins il respecte le Serment des Rois de jadis, c'est déjà pas si mal. Car oui dans le peuple Nain les Serments sont toujours respectés et ceux des anciens font office de loi sacrée. Le hic... Il ne voulait pas être Seigneur. Arf, arf, arf ça l'arrange pas trop mais bon il en touchera deux mots à son ami Furdin et ensemble ils trouveront le moyen de gérer ce Roi Telchar. Azgâl s'inclina avant de répondre le plus poliment possible.

"Votre Majesté, vous comprendrez aisément que mon Roi Furdin Ier de Khazad Dûm souhaitera une preuve de votre bonne foi. Non pas qu'il ne croit pas en votre parole mais qu'il est légitime qu'il pense comme vous que seul les actes comptent. Laissez moi repartir avec un présent de votre part pour retourner en Khazad Dûm et préparer le voyage de mon Roi. Nous reviendrons avec de l'or et des ouvriers pour reconstruire la grande Belegost. Et vous pourrez ainsi discuter des manières avec mon Roi."

Il était resté incliné durant sa tirade. Pour le moment ça se passait pas trop mal et son ami ne lui tapera pas sur les doigts. Ouf.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas


Sauronne
Puissance Maléfique de Dol Guldur

Puissance Maléfique de Dol Guldur
avatar


Féminin
▌INSCRIT LE : 10/03/2016
▌VOTRE AGE : 27
▌MESSAGES : 866
▌RACE : Maia
▌CITATION : Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul, ash nazg thrakatulûk, agh burzum-ishi krimpatul

Carnet personnel
PE: 15.251,25 PE
PO: 10.833, 75 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: Expédition de barbus lancée !   Mar 2 Aoû - 15:05

MJ


Telchar regarda Azgâl, les sourcils froncés, indécis. Ce dernier avait été relativement respectueux et diplomate mais voilà qu'il exigeait un présent comme preuve de sa bonne foi... Le Roi de Belegost soupira bruyamment, les sourcils toujours froncés. Il se tourna finalement vers un de ses gardes près de son trône et lui murmura quelque chose d'inaudible pour Azgâl. Il retourna ensuite son attention sur ce dernier et dit, en se grattant la barbe:

Je ne puis vous offrir beaucoup. Nous avons peu de richesses ici, en comparaison de celles de votre grand roi. Mais vous repartirez tout de même d'ici avec une bourse remplie de 2.000 pièces d'or pour permettre à votre roi d'agrandir son armée. Je ne peux vous offrir plus; aussi j'espère fortement que cela vous suffira comme présent.

Le garde revint avec une bourse en cuir brun remplie de pièces d'or, le fameux montant promis par Telchar. Il s'avança vers Azgâl et le lui tendit. La chose était à présent entendue...




Personnages joués sur BtDD : Sauron Le Grand (x3), alias Sauronne // Legolas Vertefeuille (alias Leggy) // Denethor II (alias DD)

Personnages joués sur Le Tiers Âge
: Le Nécromancien (alias Sauronne)

DC sur le Tiers Âge : Gandalf le Gris
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Expédition de barbus lancée !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Expédition de barbus lancée !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Expédition vers le Harad.
» Numenor et l'Atlantide
» Première expédition, longue route à endurer ...
» Les coulisses de l'expédition
» L'expédition naugrim

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Belegost-
Sauter vers: