AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 [Gram] Construction et aménagement du Hall de la Guerre. [ Flash-back]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Durzog
¤ Le Créateur ¤

¤ Le Créateur ¤
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 16/03/2016
▌VOTRE AGE : 21
▌MESSAGES : 218
▌RACE : Gobelin
▌CITATION : L'âge des Hommes est terminé. Le temps des Orcs est arrivé.

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 11.305 PO
Troupes armées:

MessageSujet: [Gram] Construction et aménagement du Hall de la Guerre. [ Flash-back]   Mer 11 Mai - 19:45

« Qu'est-ce qu'on va bien pouvoir faire de tout cet or, Durzog... Regarde ça, y en a tellement, plusieurs milliers de pièces ! On pourrait même acheter assez d'armes pour équiper toute l'armée ! Des centaines d'armes et d'armures de bonne qualité ! » dit Borg, avide de nouveauté.

« On peut faire mieux. Tu connais un peu l'architecture des Hommes, n'est-ce pas ? Tu en connais les bases, non ? » demandai-je à celui qui possédait probablement le cerveau le plus développé de ces mines.

« Plus que ça, je sais comment sont bâties les maisons, les villes humaines, je le sais ! » s'écria-t-il, tout heureux à l'idée de se rendre utile à la construction de ce royaume.

« Eh bien... J'ai peut-être une idée pour toi, Borg. Une mission, si on peut appeler ça comme ça. »

« Qu'est-ce que c'est ?! » demanda-t-il.

« Nous n'aurons pas besoin d'acheter nos armes et nos armures, nous les forgerons. Les Gobelins extraient des minerais à longueur de journée, nous avons toutes les matières premières, mais les forges du Mont Gram sont bien trop anciennes, elles ne fonctionnent plus, du moins plus correctement. Il faudra rebâtir des forges, rebâtir des camps et des routes et accès rapides dans ces mines. Nous devons améliorer notre production ! Et rapidement ! Et je sais comment faire. » dis-je à Borg qui m'écoutait bien trop attentivement. « Tu dirigeras ces travaux, tu dirigeras la construction de ce qui fera notre puissance. Un quartier regroupant des casernes, des lieux de stockage, des forges et des camps d'entraînement. Assez grand pour alimenter toute notre armée pendant un certain temps. Qu'en dis-tu ? » demandai-je.

« Je sais déjà comment faire ! Je le sais ! » répondit-il. « Quand commençons-nous ? »

« Maintenant. Réunis tout ce dont tu as besoin et tous les travailleurs dont tu as besoin. Bâtis cet endroit et ton nom restera à jamais lié à ce royaume. Notre royaume. » répondis-je.

Il s'attela à la tâche, réunissant plusieurs centaines de créatures, imaginant des plans, essayant de trouver des idées innovantes. Nous avions déjà tous eu l'occasion d'observer les forges naines du Mont Gundabad, et c'est sur ce principe-là que nos forges seraient construites. A échelle réduite, bien entendu, et sans le savoir-faire qui allait naturellement avec, mais en respectant les quelques concepts de base qui permettraient de fondre nos métaux correctement. En parallèle, et pendant les premiers jours, une des plus grandes galeries du Mont Gram - que l'on nommerait bientôt le Hall de la Guerre – fut agrandie. A coup de pioches, on brisait la roche, comme forgeant cette nouvelle caverne large de vingt mètres et longue d'une bonne centaine de mètres. Il s'agissait seulement de l'agrandir de quelques mètres en largeur, car la longue galerie existait déjà. De même, j'avais exigé qu'une solide porte de bois soit bâtie à l'entrée de ce quartier afin de le protéger. Seul chemin que l'on pouvait emprunter en marchant pour progresser plus loin dans la cité, il se situait à environ cinq cent mètres de l'entrée principale de la cité de Gram. En cas d'assaut, il constituerait une étape de plus pour nous permettre de nous défendre, mais ce n'était pas là son utilité première.

Une semaine passa et le Hall de la Guerre était terminé. Enfin, la caverne était terminée, et les dimensions étaient respectées à quelques mètres près. Admirant le travail de mes Gobelins, comme transcendés par cet aménagement dont la seule finalité était la guerre, le Hall se construisait petit à petit. Des piles de bois et de pierres se regroupaient à certains endroits, tandis qu'un chemin principal, à la manière des hommes, était défini au sol. Il ne s'agirait pas là de cavernes, mais de bâtiments de bois et de pierres qui seraient bâtis contre les parois du Hall. Le principal atout de cet investissement colossal, outre les forges qui amélioreraient l'équipement de piètre qualité des soldats Gobelins, serait la présence de camps d'entraînements qui feraient office de casernes. Sous forme de terrains d'un peu moins de dix mètres par vingt mètres, nous disposerions de six camps. Jour et nuit, des officiers seraient en mesure d'enseigner des techniques de combat basiques aux guerriers Gobelins et les former à l'art de la guerre. Ils auraient également la possibilité de s'affronter en duel ou en groupes, de manière à développer leur rage, leur esprit de compétition. De grands espaces sur lesquels on répandit de la terre et qu'on délimita par de petits murs de pierre d'une vingtaine de centimètres de haut, voilà ce qu'étaient les camps d'entraînement. Ils représentaient soixante mètres dans cet aménagement, et il s'agissait de l'infrastructure la plus simple à mettre en place. A peine entré dans le Hall, c'était ce que vous rencontriez en premier. Plus loin, juste après, seraient construites les forges, sur vingt mètres de chaque côté du chemin principal, et enfin, tout au bout, juste avant l'étroit passage qui marquait la fin du Hall, seraient probablement bâtis des entrepôts, espaces de stockage pour diverses choses.


Revenir en haut Aller en bas


Furdin Ier
Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir

Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/03/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 262
▌RACE : Naugrim
▌VOTRE RANG : Roi du Peuple de Durin
▌CITATION : "Khayamu !"

Carnet personnel
PE: 60.962,50 PE
PO: 8.725 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: [Gram] Construction et aménagement du Hall de la Guerre. [ Flash-back]   Dim 15 Mai - 12:43

Grük, Gobelin lambda

Grük:
 

Et on travaille et on s'tue à la tâche, et vas y qu'le chef il s'fou d'nous ! 'tain pourquoi il es aux commandes c'lui là ? On était bien avant et lui il arrive là, il nous exploite comme des sales Nains... Le prolétariat ne se laissera pas faire, ah ça non ! Alors qu'on travaillait dur avec des copains j'aperçois au loin un camarade qui glisse et tombe d'une construction, suivit par des parpins qui viennent s'écraser sur lui... RIP. S'en est trop ! Le soir même on s'regroupe avec une dizaine de camarades et on décide de faire grève, ouaip, de s'révolter ! Peu à peu la rumeur se répand parmi les notre et après une courte nuit, lorsque l'on est réveillé par le chef de chantier on s'est tous jeté sur lui et on lui a fait la peau à ce connard. Après quoi nous sommes allé sur le chantier et nous avons bloqué l'accès. On doit bien être une vingtaine et une dizaine d'autres ont rejoins notre cause. Je suis certains que nous serons de plus en plus nombreux de minutes en minutes. Quand les gardes arrivèrent, je me hissais moi un Gobelin assez chétif au sommet d'une construction.

"On boug'ra pas d'ici tant que Durzog nous aura pas entendu ! On a faim ! On en a marre de ces conditions de travail ! On bloquera le chantier jusqu'à ce qu'il daigne bouger son arrière train d'son foutu trône de merde !"
Revenir en haut Aller en bas


Durzog
¤ Le Créateur ¤

¤ Le Créateur ¤
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 16/03/2016
▌VOTRE AGE : 21
▌MESSAGES : 218
▌RACE : Gobelin
▌CITATION : L'âge des Hommes est terminé. Le temps des Orcs est arrivé.

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 11.305 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: [Gram] Construction et aménagement du Hall de la Guerre. [ Flash-back]   Lun 16 Mai - 14:35

Le chantier avançait bien. La structure du Hall était terminée et les camps d'entraînement aussi. Soixante mètres de long sur environ huit mètres de large, de chaque côté d'un chemin tracé sur la pierre, le tout séparé en six espaces de vingt mètres chacun pour permettre une meilleure organisation et gestion de l'entraînement des guerriers. La construction des forges venait de commencer, c'était un point crucial basé sur les connaissances rudimentaires que nous avions des anciennes forges de Gundabad, à l'origine tenues par les Nains. De mes nombreux passages dans cette cité, j'avais pu en mémoriser la conception, et Borg apportait le savoir supplémentaire qui permettait de combler mes trous de mémoire. Toutefois, à peine commencée, la construction fut stoppée et des travailleurs commencèrent à s'énerver, se rassemblant et criant visiblement à l'exploitation. Peut-être cela était-il dû à un manque de coups de fouet ? J'étais parfois trop permissif, trop gentil pour un Orc. J'avais eu le temps de me rétablir depuis mon combat au sommet du Mont Gram mais tous savaient désormais que cela n'avait rien de bon de défier Durzog. Un de mes guerriers en charge de la sécurité du chantier vint m'avertir qu'un événement s'était produit et qu'on demandait à me voir. Qui donc osait me déranger, et surtout, comment est-ce que cela avait été permis.

« Tu es responsable de la sécurité. La prochaine fois que ce genre de truc arrive, je te tue, compris ? » dis-je au responsable de la sécurité du chantier qui acquiesça et répétait « Désolé » en boucle.

Une fois rendus devant la porte du Grand Hall, une vingtaine de gobelins bloquaient l'accès à tous les autres. A l'aide d'insultes et de cris, ils parvenaient à rallier à leur cause d'autres travailleurs au fur et à mesure. C'est probablement ce qui arrive, à trop vouloir humaniser un peuple d'incapables.

« Qui m'a fait déplacer ? » demandai-je alors que tous se poussaient pour me laisser passer, suivi par six gardes qui m'escortaient.
« C'est moi ! » répondit l'un des gobelins, au sommet d'une construction inachevée.
« C'est lui. » me répéta le chef de la sécurité.
« Je sais, gros débile ! » lui dis-je. « Je n'apprécie pas qu'on sabote mon chantier et mon royaume. Je devrais probablement te tuer, mais je n'en ferai rien. Cela ne réglera pas le problème, j'imagine. Alors dis-moi, quand comptez-vous reprendre le travail ? » demandai-je à celui qui visiblement semblait le plus bavard et le plus.. petit.

Un des gobelins de la sécurité ayant assisté à la scène depuis le début vint me voir tout en s'excusant.

« Maître, je suis.. désolé.. mais il a dit.. avant.. qu'il avait faim, et que.. il en avait marre des conditions de travail. » dit le soldat.
« Je comprends pas. » répondis-je.
« Eh bien.. ils vont bloquer le chantier, jusqu'à.. enfin.. je peux pas dire la suite, Maître, désolé.. »

Je me retournai vers le pitoyable travailleur en haut de sa construction. Peu à peu au sol, on pouvait voir les autres gobelins qui s'étaient ralliés à la cause de la révolte douter face à l'arrivée de nombreux soldats derrière moi. Toutefois, exécuter des travailleurs ralentirait la construction, il fallait trouver une solution plus diplomatique.

« Bon ! Ecoute-moi ! On a tous envie de taper sur quelqu'un en ce moment, surtout moi, si tu vois ce que je veux dire. Mais ça n'arrivera pas. Si les travailleurs ont faim, je leur accorderai un repas par jour de travail. Si cette offre ne convient pas, ce sera toi le repas. Qu'en dis-tu ? Vas-tu descendre pour venir m'expliquer la raison de ce blocus ? »


Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas


Furdin Ier
Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir

Descendant de Durin ¤ Détenteur d'un Anneau de Pouvoir
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 09/03/2016
▌VOTRE AGE : 18
▌MESSAGES : 262
▌RACE : Naugrim
▌VOTRE RANG : Roi du Peuple de Durin
▌CITATION : "Khayamu !"

Carnet personnel
PE: 60.962,50 PE
PO: 8.725 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: [Gram] Construction et aménagement du Hall de la Guerre. [ Flash-back]   Lun 16 Mai - 17:54

Là tout de suite quand le grand chef arrive... Euuh... On est moins serein sur le coup. Y a des traîtres qui tirent au flanc et qui fuient la révolte prolétarienne, heureusement on est encore assez nombreux pour faire front !

« Bon ! Ecoute-moi ! On a tous envie de taper sur quelqu'un en ce moment, surtout moi, si tu vois ce que je veux dire. Mais ça n'arrivera pas. Si les travailleurs ont faim, je leur accorderai un repas par jour de travail. Si cette offre ne convient pas, ce sera toi le repas. Qu'en dis-tu ? Vas-tu descendre pour venir m'expliquer la raison de ce blocus ? »


Gros moment de doute, on pèse le pour et le contre mais finalement l'instinct de survie l'emporte et on descend de la structure pour s'approcher à quelques mètres du chef. Boou qu'il est grand vu d'en bas... On ravale notre salive.

"J'accepte... Nous réclamons une meilleure sécurité, et moins de coups de fouet en plus de la nourriture..."

Les Gobelins alentours hochèrent la tête timidement. Il n'y avait plus aucun bruit et tous avaient les yeux rivés vers Durzog qui les dominaient tous de sa hauteur. Tout allait se jouer ici et il est fort possible que l'Orque démembre le Gobelin tout comme il est probable que tout reparte sans problème dans la construction... La tension est palpable.
Revenir en haut Aller en bas


Durzog
¤ Le Créateur ¤

¤ Le Créateur ¤
avatar


Masculin
▌INSCRIT LE : 16/03/2016
▌VOTRE AGE : 21
▌MESSAGES : 218
▌RACE : Gobelin
▌CITATION : L'âge des Hommes est terminé. Le temps des Orcs est arrivé.

Carnet personnel
PE: 0 PE
PO: 11.305 PO
Troupes armées:

MessageSujet: Re: [Gram] Construction et aménagement du Hall de la Guerre. [ Flash-back]   Mar 17 Mai - 19:30

« Une meilleure sécurité... Il se croit où lui.. Enfin, dés demain vous aurez votre satanée bouffe, et vous aurez une pause après quelques heures de travail. Pause que vous rattraperez évidemment. J'espère que je n'aurai pas à revenir pour un autre problème de ce genre. Vous commencez à être efficaces et à donner au Mont Gram un véritable nom, je n'aimerais pas devoir vous jeter aux Ouargues. » dis-je au Gobelin. « Allez, au boulot bande de rats ! »

Tous les Gobelins reprirent le boulot en une dizaine de minutes. Il restait environ une semaine de travail, pour bâtir les forges et ériger les deux bâtiments clos qui serviraient à stocker vivres, équipements ou je ne sais quoi. En pierre, ces bâtiments ne pourraient pas brûler, et c'était là tout l'avantage de cet endroit.

Concernant les forges, le principe serait simple : alors que les Nains possédaient une plus grande surface de production, nous avions dû imaginer un moyen d'adapter le système à notre échelle. Sur conseil de Borg, j'avais décidé de faire construire vingt forges. Après les camps d'entraînement, s'étalant sur soixante mètres, nous disposions de vingt mètres de long sur vingt mètres de large réservés aux forges. Tout en comptant le chemin de quatre mètres de large au centre, cela nous laissait vingt mètres sur huit mètres de large de chaque côté du Hall. Ainsi, en construisant des fourneaux larges d'un mètre et demi et s'élevant sur deux à trois mètres, cela nous permettait d'en construire vingt. Ensuite, l'ensemble des étapes nécessaires à la forge d'équipements et d'armes se trouverait sur les huit mètres rejoignant le chemin central, finissant par le rangement des pièces forgées directement à l'armurerie ou à l'entrepôt. Cela permettait également aux guerriers de tester les équipements au camp d'entraînement situé juste à côté, et d'ainsi donner un retour aux Gobelins en charge de la forge qui pourraient corriger certains détails. Améliorer la qualité de notre équipement serait long mais une fois cette science acquise, cela nous procurerait un avantage colossal ! De plus, ces fours étaient assez larges et hauts pour nous permettre de refondre de l'acier issu d'équipements Nains ou Humains par exemple. Ainsi, nous avions à notre portée du métal de très bonne qualité utilisable directement pour nos équipements. Il suffisait simplement de le retravailler pour l'adapter à la morphologie Gobeline.

Le principe de ces forges était simple : une fois le minerai de base obtenu par les Gobelins qui creusent, il était transporté jusqu'aux forges. En plaçant alternativement du minerai de fer et du charbon dans les fourneaux, cela nous permettait d'obtenir de l'acier. Bien qu'ignorant la raison d'un tel processus, il s'agissait là d'un véritable phénomène qui fonctionnait et que nous arriverions probablement à expliquer plus tard, pour encore améliorer notre efficacité. En ventilant assez les fours, nous parvenions ainsi à faire monter la température, assez pour atteindre un état du métal qui pouvait se travailler au marteau. Toutefois, des résidus liquides se formaient au fur et à mesure et il fallait les évacuer, c'est pourquoi un trou fut fait vers le bas du fourneau, conduisant directement plus bas sous le Hall dans une autre galerie où la matière serait supprimée. Après cette étape, nous obtenions un gros bloc de fer et d'acier qu'il fallait travailler pour en supprimer les impuretés et rendre le tout homogène. Une fois cela fait, il suffisait de forger notre objet tout en utilisant le four ou de le transformer en lingot pour l'utiliser plus tard.

De nombreux essais furent réalisés au camp d'entraînement, par moi-même et les meilleurs de mes guerriers. Nous devions tester les armes forgées en combat, et au début, celles-ci ne manquaient pas de casser lors d'impacts trop violent, se brisant comme du verre. Borg suggéra que ce problème était lié au manque d'une étape cruciale lors de la fabrication d'équipements en acier : la trempe. Il s'agissait, une fois l'arme terminée, de la faire chauffer à une température plus basse, puis de la tremper dans un liquide froid qui dans notre cas serait de l'eau. Là aussi cela causa des problèmes pour nos forgerons qui ne savaient pas vraiment quand effectuer la trempe. De plus, les problèmes de perception des couleurs des Gobelins n'aidaient pas, mais après de nombreux essais et conseils, une épée forgée fut une réussite totale. La première. Lorsqu'elle fut testée, elle brisa toutes les épées qui se mesuraient à elle jusqu'à en perdre son tranchant. Bien qu'ayant encore des impuretés et n'étant pas optimale, elle était bien plus résistante que nos équipements actuels. La production fut ainsi lancée et l'amélioration fut constante, de jour en jour. Deux Gobelins par forge s'occupaient de confectionner les équipements et armes, un pour s'occuper du four et un pour s'occuper de l'objet. Dans un but d'efficacité, ces Gobelins étaient grassement récompensés lorsqu'ils produisaient un acier de qualité ou qu'ils faisaient preuve d'imagination et d'initiative. Rapidement, ils devinrent parmi les Gobelins les plus respectés et se firent appeler « Les Marteleurs ». La grande puissance de Gram était en marche, produisant toujours plus et recrutant toujours plus. Nul ne pourrait stopper cela, pas tant que je serais là pour veiller dessus.


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Gram] Construction et aménagement du Hall de la Guerre. [ Flash-back]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Gram] Construction et aménagement du Hall de la Guerre. [ Flash-back]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Flou de Preval irrite le Bresil pour la construction d'une centrale éléctrique
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» TNA 4 janvier. Scott Hall, X-Pac, Nasty Boys... et Hogan!
» Football Hall of fame
» Le Hall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Seigneur des Anneaux - Le Tiers Âge :: Administration :: Corbeille - Archives générales du Forum-
Sauter vers: